Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 19:15

01/05/15
Une femme a été interceptée à bord d'un «véhicule volé quelques heures plus tôt et arrêtée par la police dans le quartier de Ponticelli. S.G., 30 ans, connue des services, est originaire de Scampia. La femme a été arrêtée avec les «accusations de recel de biens volés et soumise à résidence surveillée en attendant le procès.


01/05/15
Elle a été surprise par la police avec différentes doses de haschisch et de cocaïne dans sa maison à Bagnoli. AD, 45 ans, a été arrêtée sur des accusations de possession en vue de trafic de stupéfiant. Lorsque les agents de Bagnoli se sont présentés à son domicile, elle a ouvert la porte convaincue qu'il s'agissait de client. La femme de 45 ans a d'abord essayé de cacher quelques bâtons de haschisch qui était sur la table de la cuisine, puis a essayé de les jeter par la fenêtre. Au cours de la recherche, dans la chambre, les policiers ont saisi 210 euros, un sachet en cellophane contenant de la cocaïne et plus de 300 grammes de poudre sèche, utilisés pour couper la drogue, dissimulée dans un conteneur entreposé dans le réfrigérateur. La femme a été emmené à la prison de Pozzuoli.


01-02/05/15
Un repris de justice, Gennaro Bassolino, 30 ans, d'Afragola, la nuit dernière a été blessé par un coup de feu dans des circonstances que la police tente d’éclaircir. Bassolino, accompagné de son frère, est arrivé peu après 21h30 à la clinique "Villa dei Fiori" d'Acerra. A la police il a rapporté que peu de temps avant, alors qu'il était dans la Piazza Castello à Acerra, il a été blessé par balles par un inconnu masqué, armé d'un pistolet, le blessant au pied. Gennaro est connu pour extorsion de fonds et d'autres crimes.


02/05/15
Les engins explosifs destinés à être utilisés à des fins d'attaques et d'intimidations pour tentatives d'extorsion, ont été saisis par la police dans le cellier d'un condamné dans le district Salicelle d'Afragola.
Le matériau se trouvait dans une trappe sous la maison d'un forçat, Erminio C., 47 ans, déjà connu, considéré comme un membre important du clan Moccia, actif dans Afragola. Les policiers ont trouvé un livre avec la «liste de dizaines de magasins dans la région, à côté de laquelle a été enregistré le montant dû pour la protection imposée par le clan. La femme et le fils de C., respectivement 40 et 19 ans, ont été interpellés. Les deux explosifs saisis, un de 100 et l'autre de plus de 150 grammes, ont été fabriqués à la main rempli de feux d'artifice et semblable à ceux utilisés dans les récents attentats à la bombe contre des entreprises. Ont également saisi un fusil de calibre 24, vingt cartouches, 8 kg de feux d'artifice et environ 40 grammes de haschisch et 200 grammes de mannitol, une substance utilisée pour couper la cocaïne.


02-03/05/15
Six séries de coups de feu ont été tirés dans la nuit contre le volet d'une ludothèque à Cardito. Les agents d'Afragola, sont intervenus sur place, ils ont trouvé les six impacts sur la porte et sur la route des six douilles de calibre .45. Le propriétaire du local dit à la police qu'il n'a jamais reçu de menaces.


03/05/15
Aldo Pezone, 41 ans, qui avait été blessé lundi dernier dans l'embuscade qui avait tué Ciro Cortese a succombé à ses blessures aujourd'hui à l'hôpital. Cortese était le gérant du trafic dans le quartier Parco Acacie de Casavatore pour le compte des Girati.


03/05/15
Dans une journée marquée par une nouvelle vague de violence à Forcella, un homme a été la cible de tirs vers 11 h. Salvatore D'Alpino, a été blessé aux jambes. L'incident est survenu via Vincenzo Niutta. La victime est un peu connu comme un malfrat à Forcella. Hospitalisé, il a subi une intervention chirurgicale, il a été déclaré hors de danger.


03/05/15
Un homme est mort et un autre a été blessé dans une embuscade dans l'allée le long de San Matteo, dans les quartiers espagnols, à Naples. La victime est Mario Mazzanti, 29 ans, déjà connu des forces de l'ordre. Le blessé est Giovanni De Crezio, 30 ans, également connu des services. Tous deux ont été secourus et transportés à l'hôpital où Vecchio Pellegrini mais pour Mazzanti il n'y avait rien à faire.
Mario Mazzanti a été arrêté avec une autre personne, le 24 mai 2011 pour une extorsion de fonds. Ils avaient imposé le paiement d'un pot de vin à Roberto Barberio, 35 ans résident des quartiers espagnols et nouvellement élu à la municipalité de Montecalvario San Giuseppe e Porto.
Mazzanti, avec son complice avait approché la famille de la victime se plaignant que Barberio n'avait pas respecté l'obligation de celui-ci de se mettre en relation avec le clan pour sa campagne électorale. La référence est claire: la Camorra voulait imposer le pizzo sur les des affiches de campagne, contrôlée auparavant par le clan Di Biasi qui a été décapité par les arrestations en 2006.


05/05/15
Embuscade à Fratte, à la périphérie de Salerne. Deux délinquants ont été abattus par balles dans une rue latérale de la via dei Greci. Les victimes de la fusillade sont Angelo Rinaldi, qui a été tué de deux balles à la poitrine et Antonio Procida, transpercé par une balle au cœur, tous deux de Salerne, connus pour plusieurs condamnations antérieures pour trafic de drogue.


05/05/15
Portici. La police a arrêté un homme de 21 ans qui avait caché de la drogue dans ses sous-vêtements. Fabrizio Ciro Raiano, un résidant à Ercolano a été surpris dans la zone portuaire de Granatello par la police alors qu'il effectuait une transaction de drogue avec un client. Au cours de la fouille corporelle a été trouvé un paquet de chanvre indien, qu'il portait caché dans les sous-vêtements.


06/05/15
8 membres du clan Marotta (actif à Nola, est de Naples) ont été arrêtés et accusés d'association mafieuse, extorsion, détention d'explosif, trafic de stupéfiants et jeux illégaux. Le clan organisait des courses clandestines de chevaux sur son territoire et , en plus, dopait ces chevaux pour fausser les résultats des paris.


06/05/15
La police a arrêté Umberto Caldarelli, 58 ans, Vincenzo Caldarelli, 36ans et Gennaro Liparulo, 35 ans, pour menace, vol à main armée, aggravée par la méthode mafieuse. Ils appartiennent tous trois au clan Caldarelli, enracinée dans le quartier de Case Nuove. Les intimidations dont ils se sont rendus coupables étaient destinées à persuader certains témoins de retirer les accusations contre Gennaro Caldarelli, élément important du clan et qui avait été arrêté pour tentative d'extorsion.


07/05/15
Torre Annunziata – Des «bébés camorristes» (comme la presse les a baptisé) de 14 ans seulement ont voulu jouer à la guerre pour faire comme les parents, les armes à la main et en faisant des embuscades. En février 2013, la querelle camorriste à Torre Annunziata entre les Gionta et les Gallo-Pisielli a également été menée par des mineurs, avec les pères en prison, confrontés à la rue et en se tirant dessus. Avec ces charges, le tribunal pour enfants de Naples a condamné quatre jeunes rejetons de familles camorristes Torresi.
Le 16 février 2013, les quatre ont été parmi les protagonistes de la querelle des mineurs. Tout aurait résulté d'une simple dispute qui aurait engendré des tentatives de vengeances pour défendre l'honneur des camps respectifs. Personne n'a été blessé, mais plusieurs voitures ont été endommagées.
L'enquête démarrée en novembre dernier avec les arrestations de 4 jeunes, a été close après l'interpellation du boss Valentino Gionta Junior, 23 ans.
Le juge Avallone a, par conséquent, condamné à 8 ans de prison LDA, maintenant âgé de 17 ans: pour lui, il y avait aussi des allégations de trafic de drogue dans le carré géré par son père (élément important du clan Gionta) et sa mère, "caissière". Sa sœur, GDA, maintenant 19 ans, a été condamné à trois ans de prison.
Un autre «bébé camorriste», petit-fils du superboss Valentino Gionta, LM, 17 ans et 14 ans au moment des faits, a été condamné à trois ans de prison, mais il a obtenu une suspension et a été immédiatement libéré.
Enfin, le clan rival a connu aussi une condamnation de deux ans pour un de ses jeunes, RG 17 ans, le fils d'un élément éminent à l'époque des Gallo-Pisielli.


08/05/15
Trois ados de 17 ans originaires de Barra ont été arrêtés par la police après une tentative de braquage d'un magasin dans l'est de Naples. Deux voleurs avec casque et pistolet ont fait irruption dans un magasin, tandis qu'un troisième attendait à l'extérieur faisant le guet. Les caméras de surveillance montrent les deux hommes se dirigeant derrière le comptoir. Ils parviennent à s'échapper mais l'intervention immédiate d'une patrouille de police permettra leur arrestation. Le butin récupéré saisi et retourné aux propriétaires.


08/05/15
La police de Vico Equense a arrêtée un napolitain de 50 ans connu pour escroqueries et l'a placé en résidence surveillée pour s'être rendu coupable de deux escroqueries envers des personnes âgées dans la région côtière entre décembre et mars de cette année. Le modus operandi est connu, et consistait à apporter aux victimes de faux constats d'accident dans lesquels des membres de leur familles auraient été impliqués. L'homme se faisait passer pour l'assistant d'un avocat et demandait de l'argent pour commencer le prochain processus de solde de l'indemnité.


08/05/15
Sorrente. Un dealer a été arrêté en possession de deux enveloppes remplie d'une petite quantité de cocaïne destiné à deux clients toxicomanes de Sorrente. PP, 53 ans, a été interpellé par des agents de police sur des accusations de trafic de drogue et résistance à agent. L'homme, originaire de Naples, se promenait dans les rues de Sorrente lorsque deux policiers l'ont remarqué. A la vue des agents, il s'est montré immédiatement nerveux et a essayé de cacher les enveloppes. Le mouvement, cependant, n'a pas échappé aux policiers. À ce moment, l'homme s'est enfui via un petit jardin mais la police l'a tout de même rattrapé. Sur chacunes des enveloppes était indiqué le prénom du destinataire. Elles contenaient toutes deux au moins 2 grammes de cocaïne. L'homme inconnu des services sera jugé le 22 mai.


08/05/15
Tenu responsable, en association, de tentative d'extorsion aggravée et association mafieuse, Alfredo Vigilia a été appréhendé et emprisonné dans le quartier Soccavo. Vigilia, alias Alfredino, casier judiciaire vierge, est le fils d'Alfredo Vigilia aka «o Nir», régent du clan homonyme actif à Soccavo. L'homme de 21 ans était le destinataire d'un mandat d'arrêt émis par le juge d'instruction du tribunal de Naples. Le garçon, selon les enquêtes menées par la Brigade volante, avec Salvatore Scotti, arrêté le 29 avril dernier, avait en janvier menacé de mort à plusieurs reprises un propriétaire de salles de jeux du quartier, lui intimant l'ordre de lui payer 10 000 euros ou, au cas où le propriétaire préférait fermer l'exploitation commerciale, 100 000 euros.


09/05/15
Sur des accusations de possession de cocaïne avec l'intention de vendre la police d'Afragola, a arrêtée une femme de 36 ans, résidente à Cardito, propriétaire d'une entreprise de vente de détergents. Lors d'une perquisition, la femme a été trouvé en possession de 10 grammes de cocaïne.


09-10/05/15
Deux jeunes hommes ont été poignardé dans la nuit sur la piazza del Gesù: âgés de 19 et d17 ans,ils ont été conduits à l'hôpital Loreto Mare.
L'incident a eu lieu autour de minuit lorsque les agents sont intervenus dans les rues bondées du quartier parce que deux hommes gisaient au sol blessés. L'un a été touché à la poitrine et l'autre aux jambes. Ils ont déclaré avoir été agressé par des inconnus pour des raisons obscures. Mais les policiers soupçonnent une rixe entre bandes rivales.


10/05/15
Un homme de 41 ans, Fabio Ciatto, originaire de Nizza en Sicilia, a été retrouvé mort dans la cabine de son camion Via Roma à Scampia. L'homme, qui était de passage à Naples avant d'embarquer pour la Sicile, est décédé suite à une overdose.
Non loin du cadavre, une seringue a été trouvé.


11/05/15
Quatre personnes qui ont coordonné et géré une zone de stationnements non autorisés ont été arrêtés par la police de Pozzuoli. Alessandro Iannone, dit, «Nas e cane», 38 ans, Rosario Ferro, 24 ans, Luca Peres, 20 ans de Quarto et Pio Aprea, dit "Piariello", 44 ans, de Giugliano sont accusés de tentative d'extorsion. Pour les enquêteurs le contrôle et la gestion des aires de stationnement illégales est une activité d'intérêt du clan Longobardi-Beneduce. Trois des personnes arrêtées ont été emmenées en prison tandis que Peres a été placé en résidence surveillée.


12/05/15
Des actifs totalisant 5.000.000 euros ont été confisqués aujourd'hui par des agents de l'anti-mafia de Naples. Les biens appartenaient à trois frères de Trentola Ducenta, dans la province de Caserte, des entrepreneurs dans le domaine de l'élimination des déchets.
Generoso, Elio et Raffaele Roma, respectivement 68, 64 et 61 ans, selon les enquêteurs, seraient en contact étroit avec la faction Bidognetti du clan des Casalesi.
La mesure de confiscation porte sur des biens mobiliers, immobiliers, une société et des rapports financiers appartenant officiellement à des prêtes noms liés aux frères Roma.
La RFA Srl, basée à Trentola Ducenta, active dans le domaine du compostage, la Solar Srl à Naples engagé dans les services d'intermédiation liés à la gestion des déchets, la Marino Srl, basée à Trentola Ducenta, engagé dans l'élimination des déchets, la Siser SAS Roma Francesco & C., basée à Villa Literno (CE), la Prodotti Ittici Srl, basée à Trentola Ducenta, grossiste actif dans les produits de la pêche et la Ma.si. Ltd, basée à Aversa (CE) qui opère la gestion de restaurants, sandwicheries et des pubs.
Qui sont les frères Roma ? Selon les enquêteurs, les trois frères, suivi depuis 2012, étaient dans une relation d'affaires avec Gaetano Cerci, neveu du patron Francesco Bidognetti, alias «Cicciotto 'e mezzanotte» (NDLR «Lard et minuit»), et Cipriano Chianese, un autre entrepreneur actif dans le secteur des déchets, et aussi bénéficiaire d'une saisie de biens.
Les trois frères, selon les résultats de l'enquête de la DIA, ont tenu le rôle d'intermédiaires, de transporteurs, de gardiens et de broyeurs de déchets déposés illégalement sur le territoire de Campanie, au nom et dans l'intérêt du clan : des revenus illicites d'une telle activité ont ensuite été mis à la disposition de l'organisation.
Avec la modification ou la fabrication de faux certificats d'analyse, les Roma étaient en mesure de disposer du traitement d'un nombre impressionnant de déchets dangereux.


12/05/15
Embuscade à Marano. Un homme a été tué dans un guet-apens vers 21h à l'intersection de via Casagiarrusso, à quelques pas du centre de Marano. La victime est Salvatore Vigna 40 ans, il était un charpentier, mais dirigeait aussi un magasin pour animaux de compagnie à travers l'Europe. Originaire de Rione Sanita, il avait déménagé très jeune à Marano où il vivait avec sa famille. Vigna était dans sa voiture, quand il a été approché, puis poursuivi par deux tueurs, portant des masques qui ont tiré plusieurs balles sur lui. Vigna a été touché dans l'abdomen et la tête.
Vigna, était sous surveillance spéciale pour de nombreux précédents.
Salvatore Vigna, surnommé «Totore» ou «pit-bull». Il était déjà connu de la police en raison de sa proximité avec la faction dissidente de Marano, auparavant liée au clan Polverino.


13/05/15
Une enquête a conduit à l'arrestation de vingt personnes, pour des raisons diverses réputés en orbite autour de la sphère du clan Di Lauro de Secondigliano. Les juges de la Chambre de la Cour de révision ont annulé l'incarcération de cinq suspects, notamment pour Paolo De Lucia, répertorié comme l'un des chefs de la pègre de Secondigliano, appartenant à une famille ancrée historiquement dans le tissu de la périphérie nord de Naples. Les accusations des témoins et des enquêteurs ne semblent pas avoir été suffisantes pour justifier l'emprisonnement. Idem pour Giuseppe De Martino qui a obtenu l'annulation de l'arrestation.


14/05/15
Les policiers ont passé les menottes dans le quartier de Vomero à Naples, au fugitif Vincenzo Esposito, 46 ans, recherché depuis 2010 pour un vol effectué à l'agence de la Banca Popolare del Lazio. La capture par la police à Marcianise a eu lieu dans le quartier de Vomero, Via Tasso, où le fugitif était à bord d'un scooter avec sa compagne pour voir un appartement.
Esposito n'avait pas de documents sur lui. Dans la maison de la femme, à Volla, dans la province de Naples, a ensuite été trouvé un pistolet Beretta contenant 14 cartouches.


14/05/15
Cinq personnes ont été arrêtées lors d'une opération dans une enquête sur le "marché du béton. Selon l'hypothèse des enquêteurs, le groupe a facilité le clan de Mario Fabbrocino, endommageant les entreprises concurrentes dans la région. Les infractions présumées, pour diverses raisons, sont association de malfaiteurs, violences, incendies, extorsion, vol qualifié et enlèvement, vol, recel de biens volés et la concurrence illégale dans la fourniture de béton. Un leader du groupe était l'entrepreneur Mario Tedesco, de Nocera Superiore (Salerne), qui opère dans toute l'Italie, avec des succursales à l'étranger, en particulier au Maroc, depuis 2002. Les enquêtes ont été ouvertes en 2008 après l'incendie d'un certain nombre de moyens de travail, d'une valeur considérable, de la Société Beton Nocerina de Nocera Inferiore (Salerne). Selon les enquêteurs, le clan avait une aile coopérante, qui était en charge de faire des dommages, des menaces et de l'extorsion de fonds, tandis que l'autre aile était chargé des vols et la réception des marchandises.


14/05/15
Enzo Palmesano, journaliste au «Corriere di Caserta», a été licencié après avoir écrit plusieurs articles sur le clan local des Lubrano. Le «Corriere di Caserta», tout comme le «Cronache di Napoli», fait partie du groupe Libra dont l'éditeur est Maurizio Clemente, déjà condamné pour extorsion (il utilisait ses journaux pour faire pression sur ses victimes). Ces quotidiens sont aussi connus pour avoir sali la mémoire du prêtre Don Peppe Diana, abattu par la Camorra en 1994. Le boss du clan Lubrano, Vincenzo Lubrano, a été condamné à perpétuité pour l'assassinat en octobre 1983 du syndicaliste Franco Impastato (frère du juge anti-mafia Ferdinando Impastato), avant d'être acquitté en Appel. C'est lui qui a demandé (et obtenu), via son neveu Francesco Cascella, le renvoi de Palmesano.
Actuellement en Italie, il y aurait entre 30 et 50 journalistes sous escorte policière. En 2014, 506 menaces (incendie de voiture ou de porte, lettres de menaces, lettres avec une balle, coups de téléphone en pleine nuit, menaces sur Facebook, agressions physique,...) ont été enregistrées contre des journalistes.


15/05/15
Opération de police sur le marché aux fleurs de Pompéi. A la vue des uniformes il y a eu une bousculade générale. La police financière de Naples, dans le cadre d'une opération de lutte contre l'évasion fiscale, l'exploitation du travail illégal et de commerce non autorisé, a mené une grande intervention de contrôle. Les contrôles effectués ont impliqué plusieurs grossistes de fleurs, des vendeurs de rue et des agriculteurs dans le marché agricole. 8 commerces en faute administrative ont été signalés et la saisie simultanée de plus de 12 500 plantes, dont des orchidées, roses, tournesols, des géraniums, des pivoines, des oliviers, cactus, etc. Toutes les fleurs et les plantes saisies ont été donnés au sanctuaire de Pompéi et à des œuvres de charité. D'un point de vue fiscal, l'opération a initié des contrôles administratifs pour la TVA et les impôts directs à l'égard de certains commerçants. Les opérations ont également porté sur l'utilisation possible du travail illégal et irrégulier: les agents ont identifié plusieurs travailleurs. Enfin, la police a également identifié et signalé un homme qui a mené des activités de stationnement illégal dans le voisinage du "marché aux fleurs".


18/05/15
Guet-apens dans le centre de Naples. Un reprise de justice de 24 ans, Gennaro Fittipaldi, a été tué d'une balle dans la tête dans le hall de l'immeuble Via dei Chiavettieri où il vivait, à quelques pas de l'université.
Le jeune homme avait des précédent pour port d'armes et trafic de drogue.
Le 26 septembre 2010 Gennaro avait état impliqué dans une affaire d'extorsion quand 3 commerçants pakistanais avaient refusé de payer le «prix de leur protection». Il s'était rendu par trois fois à la boutique pour exiger 150 euros par semaine. Plus tard les trois hommes seront agressés à coups de couteaux ce qui amènera à l'arrestation de Gennaro.


18/05/15
Une autre embuscade à Naples, cette fois dans le quartier de Ponticelli. Le tireur est entré en action dans la soirée Viale Margherita: il visait un homme de 43 ans, CR, frappé de trois balles dans la poitrine.Les tireurs étaient à bord d'une moto. L'homme, aujourd'hui hospitalisé à Villa Betania, est sorti d'affaire.


19/05/15
Un garçon de 16 ans a été blessé par un tir la nuit dernière alors qu'il était dans le quartier de Sanità. Il a été emmené à l'hôpital Vecchio Pellegrini, où il a été soigné pour une blessure à la jambe. Selon le garçon, il se trouvait dans la quartier à minuit et demi quand deux personnes à bord d'un scooter ont tiré plusieurs balles en sa direction. Sur place, la police a trouvé sept douilles.


21/05/15
Ce matin, la police a exécuté un mandat d'arrêt envers 5 personnes. Gravement inculpés, pour diverses raisons, infractions, port et possession illégale d'armes, violence et résistance et blessures contre des policiers dans le cadre d'une agression mené notamment par ces cinq hommes le 4 mai dernier à Paco Verde à Caivano - l'agression violente contre des agents de la police qui avaient essayer d'arrêter un homme en possession de deux pistolets et 45 balles.
L'individu arrêté puis soudainement il a réussi à échapper aux agents mais il a été vite rattrapé. À ce stade, environ 50 personnes sont intervenus pour extirper le malfrat, agissant avec une violence particulière, qui a conduit plusieurs policiers à l'hôpital.


23/05/15
Des paysans exaspérés dénoncent les vols à répétition dans ils sont victimes, outils et produits agricoles, cuivre, caméra de surveillance et même les rails de sécurité.
A Marigliano, l'alarme a été déclenchée. On vole même les moteurs et les pompes avec laquelle on récupère l'eau des puits servant à irriguer les champs. Les criminels volent tout, de clôtures, de poteaux de bois pour démarrer les cultures, les structures métalliques des serres, des pelles, des scies et des moyens pour le désherbage. Les zones les plus à risque sont les zones via Rapillo, ferme Del Monaco, Sentino, Pantino et 40 Moggi. Dans le viseur, par exemple, mettre fin au trafic de câbles de cuivre qu'on trouve abondement sur les pistes d'acier de la voie ferrée désaffectée de la ligne Marigliano-Cancello où même une nuit des hommes dans une camionnette, se présentant comme travailleurs ont réussi à tromper certains résidents en retirant une section de voie de chemin de fer à Santa Barbara.


23/05/15
Barricadé dans la maison après un vol la nuit dernière à Naples, les policiers ont arrêté deux malfrats, les protagonistes de cette histoire sont Mario Nurcaro, 47 ans et son fils Vincenzo, 25 ans, qui avait barricadé la porte avec les meubles de la maison pour empêcher la police d'entrer. Quand les agents réussirent à passer la porte, les deux les ont attaqué et ont blessé deux policiers légèrement. Mario Nurcaro a été interpellé pour vol, blessures à un agent de la force publique et résistance à agent. L'homme, la nuit dernière, avec un complice, aurait menacé avec un couteau puis dépouillé de 310 € un homme sur la Piazza Garibaldi. Dans la maison la police a trouvé deux couteaux à cran d'arrêt.


23/05/15
Le président d'une organisation à but non lucratif et sa compagne ont été arrêtés par la Guardia di Finanza de Naples sur des accusations de détournement de fonds destiné à l'aide aux immigrants. Dans l'enquête des procureurs, des faits de fraudes, malversations et détournements sont démontrés.
Une ordonnance de mise en détention à l'encontre d'Alfonso De Martino, 43 ans, président de «Un'Ala di Riserva» et de sa compagne Rosa Carnavale, 43 ans a été effectuée.
L'enquête note que De Martino exploite l'assistance aux immigrés à des fins personnelles en engrengant des gains illicites. Avec cette argent prévu pour l'accueil des migrants il avait acheté une propriété à Milan (152 000 euros), une carte d'entreprise pour les cartes de téléphone (733 000 euros), des parts dans un bar très fréquenté à Pozzuoli (15 000 euros), plus l'achat d'une autre propriété à Pozzuoli (100.000 euros) et il serait approprié 130 000 euros en espèces et 345 000 euros via des factures pour des transactions inexistantes.
L'association percevait 40 euros par jour pour chaque immigrant d'Afrique du Nord: la convention prévoyait la fourniture de nourriture, d'un logement et d'autres services. Les suspects se seraient également rendus coupables d'avoir faussement accueilli des migrants pour lesquels ils ont perçus de l'argent. L'argent versé à l'organisme sans but lucratif de Giugliano pour l'assistance aux immigrés africains ont également été utilisés pour acheter des billets pour le match Napoli-Chelsea en Ligue des Champions en 2012. 37 billets pour un total de 5720 Euros. L'enquête pour fausses factures a démarré pour justifier les coûts de certains frais jugés «exorbitants» notamment pour l'achat de fruits de mer.


23/05/15
Ils ont fait irruption dans un supermarché Via Bartolo Longo, dans le quartier de Ponticelli, emportant un butin de 1.000 euros. Le vol a eu lieu en fin de matinée alors que le supermarché était bondé avec de nombreuses personnes à l'intérieur qui se préparaient à aller faire du shopping. Trois hommes masqués ont menacé le personnel du supermarché avec une arme. Le raid a duré quelques secondes, personne n'a été blessé pendant le vol. Les trois voleurs ont fui à grande vitesse à bord d'une voiture, tellement vite que celle-ci s'est renversée, Via Mastellone, non loin du supermarché. Malgré cela, les trois ont réussi à s'échapper et à disparaître sans laisser de trace.


25/05/15
La police du quartier Marianella a arrêté pour vente de cocaïne, Antonio Calise, 43 ans.
L'homme, un résident via Don Lorenzo Milani, a été capturé, alors qu'il dissimulait de la drogue dans boîtier électrique de sa maison. Les policiers ont saisi 18 doses de cocaïne (30 grammes).


25/05/15
A Ischia, La police a arrêté pour possession de drogue avec intention de vendre, Vincenzo Vitale, 67, résident à Naples à Vico Concordia et déjà connu de la police. La police l'a arrêté pour vérifications: soumis à des fouilles, Vitale a été trouvé en possession de trois enveloppes remplies de cocaïne, d'un poids total de 30,80 grammes.


26/05/15
La police de Naples a saisi pour plus de 10.000.000 d'euros de biens à trois personnes proches des Casalesi impliquées dans l'enquête d'avril dernier qui a conduit à la dissolution pour infiltration mafieuse de la direction générale de l'hôpital Sant'Anna et San Sebastiano à Caserte, il s'agit de la première société hospitalière à être touché par une telle mesure en Italie. Les trois personnes en question sont Elvira Zagaria, soeur du patron Michele Zagaria, Antonio Magliulo, ancien conseiller provincial PDL à Caserte et l'entrepreneur Raffaele Donciglio.
Toujours dans le cadre de la même enquête, 10 personnes ont fini en prison et 14 autres en résidence surveillée pour conspiration mafieuse, corruption, entrave aux appels d'offres et abus de pouvoir.


26/05/15
Le patron fugitif depuis 1984, Pasquale Scotti né en septembre 1958, un des leaders historique de la Nuova-Camorra Organizzata a été arrêté au Brésil. Scotti était recherché depuis 1984 notamment pour assassinat et dissimulation de cadavre. Arrivé en 1986 au Brésil sous le nom de Francisco de Castro Visconti, il était marié et père de 2 enfants de 10 et 12 ans. Scotti dirigeait une société immobilière et de feux d'artifice. Il aurait déclaré aux policiers brésiliens venus l'arrêter : «Pasquale Scotti est mort en 1986». Depuis 1990 il était recherché par un mandat international à des fins d'extradition. Le fugitif se cachait à Recife. Son nom faisait partie de la liste des 30 fugitifs les plus recherchés rédigé par le ministère de l'Intérieur. Surnommé «Pasqualino'o collier» ou «l'ingegnere», il était considéré comme le bras-droit de Cutolo. Scotti doit purger plusieurs peines à perpétuité pour assassinats, extorsion et de nombreux autres crimes d'association de malfaiteurs. Il a commencé sa «carrière» comme un tueur à gages: il était l'un des hommes du «commando de feu» dirigé par Raffaele Cutolo. Les enquêtes visant à sa capture n'avaient jamais été interrompues. Arrêté le 17 décembre 1983, il a d'abord fait semblant de collaborer avec la justice. Il a ensuite échappé à l'arrestation à Noël 84 alors qu'il était à l'hôpital après avoir été blessé dans une embuscade. Scotti a été condamné une première fois en 1991 pour détention d'armes, association mafieuse, extorsion et des meurtres commis entre 1980 et 1983. Il a aussi été condamné en 2005 à la prison à vie pour 26 meurtres commis lors de la guerre entre NCO et NF (Nuova Famiglia).


26/05/15
Après avoir été débouté de tourner à Scampia et à Salicelle (Afragola) la production de Gomorra a réussit à obtenir une autorisation de tournage du maire de Casoria pour la saison 2.


27/05/15
Les assassinats de Pasquale Pagano, commerçant de 36 ans, et Paolo Coviello, retraité de 63 ans était une bavure camorriste. Les deux hommes armés ont été abattus le 26 février 1992 alors qu'ils étaient dans une voiture près de Casapesenna, dans la province de Caserta, mais ils n'étaient pas la véritable cible de l'attaque.
Aujourd'hui, 23 ans plus tard, il a été non seulement fait la lumière sur cette affaire, mais deux des auteurs présumés ont été traduits en justice. Ce sont deux personnes considérées comme affiliés à la faction de Venosa des Casalesi.
Raffaele Venosa, considéré comme l'actuel dirigeant de la faction Venosa, et Francesco Carannante, déjà en prison sont accusés du double meurtre.
Les deux, faisait partie d'un commando de cinq personnes chargé d'assassiner Alfredo Zara, affilié à la faction Schiavone, qui était coupable d'une tentative de meurtre quelques jours avant contre un élément important de leur faction,Pietro Paolo Venosa.
Le commando, cependant, a confondu la voiture des victimes avec celle dans laquelle voyageait Zara, (qui était du même type et de la même couleur).


27/05/15
Giugliano. Le patron Feliciano Mallardo surnommé «o sfregiato» est décédé à l'hôpital de la prison de L'Aquila où il a été admis il y a quelques semaines pour un cancer. Le patron avait été arrêté en mai 2011 dans le cadre d'un blitz de la police financière sur des soupçons de complot mafieux, une opération qui a également conduit à la saisie de 900 propriétés et 23 entreprises, totalisant plus 600 000 000 d'euros. L'homme était ne prison sous le régime pénitentiaire 41bis. Feliciano Mallardo était le cousin des historiques du clan: Giuseppe et Francesco Mallardo.


27/05/15
La police de Torre del Greco a exécuté un ordre de mandat d'arrêt contre 7 personnes dont 6 des dirigeants du clan Birra - Iacomino et le régent du clan Lo Russo de Naples - Miano, tous deux alliés dans les échanges de tueurs à gages et la gestion du trafic de drogue. La police a identifiée les instigateurs et les auteurs du double assassinat de Vincenzo Montella et de son fils Gennaro, tous deux membres éminents du clan "Ascione" tués à Torre del Greco le 15 janvier 2007. L'embuscade a été organisée et réalisée au cours de l'une des guerres les plus longues et les plus sanglantes de la camorra : Celle qui pendant des années a opposée les Ascione - Papale et «Birra - Iacomino" en lutte pour le contrôle des entreprises illégales dans le territoire. Les récipiendaires des sept mandats d'arrêt notifiés par la police sont tous déjà détenus pour d'autres infractions, sauf Vincenzo Esposito, 25 ans, considéré comme affilié au Birra. Les autres sont: Lorenzo Fioto, 63 ans, Francesco Ruggiero, 46 ans, Ciro Uliano, 38 ans, Salvaore Villa, 52 ans, Stefano Zeno, 39 ans, tous affiliés au Birra et Raffaele Perfetto, 44 ans, affilié au Lo Russo. Un homme, Alfonso Borelli a fourni un des pistolets utilisé lors de l'embuscade, a fait l'acteur dans un clip neo melodico.


28/05/15
Salvatore Matuozzo, tout juste 22 ans, originaire de Melito, a été retrouvé mort avec 5 impacts de balles dans le corps (visage et abdomen).
Matuozzo était déjà connu de la police. Il a été retrouvé dans le village de Varcaturo près de Giugliano via Carrafiello.


28/05/15
Un camion chargé de fleurs et de plantes en provenance des Pays-Bas a été arrêté et fouillé par la police à un péage à Pompéi. Le camion transportait plus de 55 kgs d'amnésia d'une valeur d'un demi-million d'euros.


28/05/15
La police a arrêté à Fidenza ( province de Parme) le repris de justice, Luigi Cioffi, 45 ans, de Cervino, résidant depuis longtemps en Emilie-Romagne, il était recherché par une ordonnance de mandat d'arrêt émis par la Cour de Naples pour le crime de complot de trafic de drogues.
Cette arrestation est l'épilogue de l'opération «Officina del Crime», qui le 17 mai 2012, avait exécuté 20 mandats d'arrêt contre de nombreux affiliés du clan Belforte de Marcianise, pour extorsion de fonds aggravé par la méthode mafieuse, possession et port d'armes illégal, complot pour trafic de drogue, détention et vente de drogues.


28/05/15
Caserta - Trois kilos de haschisch dans la maison, un quinquagénaire menotté, qui avait mis en place un espace de vente de drogue dans sa propre maison. Donato Nocchiero avait dans sa maison, à Aversa, 11 morceaux différents d'un poids total de plus de trois kg et environ 10 grammes de marijuana, une balance de précision, plusieurs sacs de cellophane pour l'emballage. Après l'arrestation, les policiers l'ont accompagné à la prison de Santa Maria Capua Vetere.


28-29/05/15
Il a été arrê
té dans la capitale albanaise, Salvatore Letizia, 34 ans, originaire de S. Maria C.V et considéré affilié au clan Piccolo de Marcianise, considéré par les enquêteurs comme un «tueur professionnel». Il aurait été engagé par un groupe criminel albanais afin de tuer un rival dans le commerce de la drogue, Mentor Lufi. La nuit dernière, dans l'une des zones centrales de Tirana, le camorriste et un albanais, Besnik Sulku, armés ont tendu une embuscade à Lufi, qui qui était accompagné de trois autres personnes, déclenchant une fusillade qui a pris fin avec trois décès, dont Sulku, soupçonné d'être la personne qui a embauché Letizia.
Letizia a été arrêté quelques minutes plus tard, alors qu'il tentait de fuir. La police albanaise, qui a également saisi l'arme avec laquelle Letizia a tiré, a découvert seulement aujourd'hui son rôle dans la fusillade, après avoir trouvé en sa possession une photo de la victime, Sulku.


29/05/15
Des actes d'intimidation pour influencer le vote au Conseil Municipal de Battipaglia (Salerno) en 2009 ont émergés dans le cadre de la grande opération anti-drogue menée par la police et l'exécution de 87 mandats d'arrêt, 30 d'entre eux en résidence surveillée. Ces enquêtes ont également pu mettre en évidence l'infiltration au sein du Conseil Municipal de Battipaglia qui l'an dernier, le 4 avril 2014, a été dissous pour cela.
La police a effectuée depuis l'aube un mandat d'arrêt contre 87 membres d'une organisation criminelle dédiée au trafic et à la contrebande de grandes quantités de drogue en provenance, principalement, de l'arrière-pays de Naples, en contact direct avec le clan Giffoni - Noschese de Battipaglia.
Cette organisation avait obtenu un monopole sur l'activité de l'approvisionnement et de la distribution de la drogue en éliminant une autre association de malfaiteurs représenté par Marino Carmine en imposant (avec la violence et la menace) son pouvoir en dehors de Battipaglia et d'étendre son influence sur le territoire de Bellizzi.
Les 'enquêtes ont été en mesure de confirmer la façon dont l'organisation était entré dans la crise à la suite des confiscations effectuées jusqu'en juillet 2012 forçant les dirigeants de l'organisation à devoir rembourser la somme de 400 000 euros aux fournisseurs napolitains pour l'achat de la cocaïne, du haschisch et de la marijuana. Ceux-ci avaient déjà commencé à menacer à plusieurs reprises de mort les dirigeants du groupe et leurs familles. C'est ainsi que ce groupe endetté a commencé à s'intéresser fortement à la gestion aux marchés publics dans la municipalité de Battipaglia.


29/05/15
Mario Piccolino, 71 ans, connu pour son engagement anti-Camorra a été assassiné par balles chez lui vers 19h00. Avocat à la retraite et blogueur a été tué dans son studio à Formia. Le tueur est entré et a tiré un coup avec un fusil Parabellum 9x21, calibre habituellement utilisé pour les crimes de la Camorra, le tuant instantanément. Piccolino était célèbre pour ses batailles sur le site freevillage.it.. Le meurtrier, un homme d'environ trente ans, s'est présenté dans les bureaux-éditeurs prétendant un rendez-vous avec Mario, puis il l'a abattu de sang-froid. L'utilisation d'une arme si puissante et dévastatrice, le désir de tuer Piccolino, suggère un meurtre camorriste. L'avocat était aussi connu comme étant l'auteur de messages controversés sur freevillage.it, portail sur lequel il a mené des combats contre l'anarchie dans le sud et contre l'infiltration de la Camorra. Piccolino dans le passé avait déjà été attaqué, le 16 février 2009, quand il avait été frappé à la tête à cinq reprises avec un démonte-pneu rouillé. Pour cette histoire avait été inculpé Angelo Bardellino, fils d'Ernesto, l'ancien patron des Casalesi qui à Formia règne depuis des décennies.


30/05/15
C'est aujourd'hui à 10h30 que sera enterré l'entrepreneur de pompes funèbres, Rosario Orefice, 38 ans. Son corps déchiqueté avait été retrouvé l'année dernière dans une poubelle de la société qu'il dirigeait avec son frère. Le procureur a enfin donné son feu vert pour l'inhumation, car il a souhaité gardé le corps à disposition de la justice au cas où cela serait utile pour le procès.
Luigi Orefice, le frère est le seul accusé dans le procès en cours à Florence.


30/05/15
A Acerra, une femme a été touchée par une balle dans le centre de la Piazza Castello, alors qu'elle se promenait avec son mari. Des coups de feu ont été tirés vers le couple. Maria Vittoria De Mase, 40 ans, a été touché à l'abdomen et transporté dans un état grave à l'hôpital Cardarelli à Naples. Son mari, Girolamo Castiello, 46 ans, connu de la police n'a pas été blessé. Les policiers pensent d'abord que c'est lui qui était visé par les tireurs sauf que quelques minutes plus tard, le tireur est arrêté et il s'agit d'un de leur collègue, aujourd'hui à la retraite qui est l'auteur des coups de feu. La piste du crime passionnel est donc relancée.


31/05/15
Un reprise de justice de 43 ans, Mariano Pignetti, a été soigné à l'hôpital Loreto Mare à Naples pour des blessures causées par des coups de couteau. Comme il l'a rapporté à la police, le blessé aurait été pris à partie par deux immigrants qui avaient l'intention de le voler. Cette version des événements, cependant, est actuellement étudié par les enquêteurs: à l'endroit où l'homme aurait été blessé , Piazza Principe Umberto, on n'a pas été trouvé de traces de sang. Il est possible que la blessure soit survenue dans le cadre d'un règlement de comptes entre les délinquants quartier de Ponticelli où Pignetti réside.

Article traduits provenant principalement d'Il Mattino.

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages