Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 14:11

01/09/15 
Un ordre d'arrestation a été délivré par la Cour de Naples contre Dario Amirante, 25 ans, accusé d'association mafieuse et de trafic de drogue, et considéré par les enquêteurs comme affilié au clan des sécessionnistes. Amirante avait échappé à la capture le 4 juin 2014 lors d'une opération qui a permis l'arrestation de 12 autres personnes. L'arrestation de Amirante rentre dans le cadre des enquêtes sur les enjeux criminels du conflit entre les clans de Secondigliano et et ceux dans les villes voisines de Melito, Mugnano et Arzano pour le contrôle des zones de trafic de drogue. 


01/09/15
Errico Montella, repris de justice de 43 ans, a été arrêté par des agents de la Préfecture de Police, de Torre del Greco. L'homme avait lancé une activité prospère de dealeur via Teatro e via Beato Vincenzo Romano. La police, après une enquête approfondie, a réussi à le surprendre pendant un deal de drogue. A l'intérieur de compteurs d'eau, la police a découvert et saisi 7 doses emballés de haschisch, pesant environ 14 grammes. Montella, a été assigné à résidence en attendant son procès.


02/09/15
Il y a eu des incidents dans la Curva A du San Paolo. Il semblerait que la bagarre est opposé des dizaines de membres de deux clans camorristes ennemis pour le contrôle du trafic en virage. D'un côté les Sequino-Esposito de Rione Sanita et de l'autre les Sibillo de Forcella.


02/09/15
Caserta – le gérant d'espace de vente de drogue sur l'avenue Charles III a été arrêté. Luigi Lamberti, 53 ans, originaire de Marcianise, pour possession à des fins de trafic de drogue. 10,6 grammes de haschisch se trouvait sur lui ainsi qu'une centaine d'euros.

 

03/09/15

Lieu de l'assassinat de Pasquale Ceraso

03/09/15
Embuscade fatale ce matin à Naples à Sanita. Une véritable exécution qui a coûté la vie à Pasquale Ceraso, 67 ans. Des hommes armés l'ont abattu autour de 07h30 alors qu'il était à bord de sa voiture au coin de la Discesa de la Sanità et de Vico Santa Maria della Purità.
Ceraso a été criblé d'au moins huit balles, dont l'une l'a atteint à la tête et l'a tué instantanément.
La victime avait des condamnations antérieures pour assassinat et trafic de drogue et a été considéré comme proche du clan Misso et Tolomelli, rivaux historiques actifs dans le quartier Sanità.
Il avait un casier judiciaire. Homicide, drogue, extorsion, telles sont les anciennes accusations qui ont marqué les débuts de Ceraso: en 1992, il a été arrêté lors d'une opération contre un trafic de drogue entre Milan et Naples. Il a été arrêté dans la maison de Mario Savio, alors capo du clan homonyme du quartier espagnol.
L'organisation, basée à Milan était en mesure d'envoyer de grandes quantités de drogue dans le sud de l'Italie et en Europe. En particulier, du haschisch et de la cocaïne destinée principalement aux marchés de l'Espagne et de l'Allemagne. Quelques années plus tard, en 95, Ceraso, fugitif, considéré comme une figure de proue du clan Savio, est arrêté à Rione Sanita.
En 2008, il joue le rôle de collecteur de pizzo auprès d'un restaurant de Cuma pour le clan Misso. Depuis c'est le silence. Dans le quartier, on dit qu'il passait ses journées à jouer aux cartes au siège du Syndicat des travailleurs catholiques. Une vie de fantôme jusqu'à hier matin, quand les tueurs l'ont attendu, en profitant de la ruelle étroite qui a forcé le conducteur à ralentir. Ceraso était passé du clan Misso-Tolomelli au clan Esposito-Savarese-Sequino mais sa mort serait une conséquence d'un affrontement entre jeunes au stade San Paolo. Des membres du groupe Rione Sanita dirigé par Gianluca De Marino, frère de Ciro De Marino  lié au clan Misso, se sont battus contre des membres des Mastiffs (lié supposément au Sibillo de Forcella) ce qui a provoqué un affrontement général (un jeune a été blessé d'un coup de couteau).

 

03/09/15
Il y a une arrestation pour l'assassinat hier à Scafati dans la province de Salerne, de Giuseppe Desiderio, vendeur ambulant de 57 ans, qui a été tué à coups de couteau. Le corps de la victime a été retrouvée dans le coffre de sa voiture, dans la cour de sa maison.
Le meurtrier présumé serait Pasquale Balzano Pasquale, 46 a,s, lui aussi un vendeur ambulant. Selon la police, il aurait tué Desdierio de 30 coups de couteau à la poitrine, l'homme a été arrêté au domicile d'un parent éloigné à Pompéi, un parent qui ignorait le crime.
Les policiers explique que l'assassinat aurait à cause d'un différend entre les deux à propos de désaccords liés à la rémunération de l'activité de vendeurs qu ils exerçaient.
Le frère de la victime, dit «Sasa 'o barbiere», est considéré comme proche du clan Matrone et il est actuellement détenu à Sulmona.

 

04/09/15

Gaetano Cerci (source salernotoday.it)

Gaetano Cerci (source salernotoday.it)

9 arrestations ont été effectuées aujourd'hui par la police à Caserta à l'encontre d'affiliés au clan Casalesi. Les mandats d'arrêt concernaient des personnes toutes déjà en prison.
Les personnes arrêtées ferait partie de la faction Bidognetti des Casalesi.
Selon les résultats au cours des enquêtes certains membres du clan ont recruté des membres du clan Belforte de Marcianise (CE) afin de pratiquer l'activité d'extorsion également sur la côte Domitienne, dans le domaine de Castel Volturno.
Un autre groupe de la faction Bidognetti était actif dans la ville de San Nicola La Strada, selon les enquêteurs. Les noms des personnes arrêtées sont : Gaetano Cerci, 50 ans; Ernesto Caprio, 37 ans ; Gabriele Cioffi, 40 ans ; Carmine Micillo, 62 ans; Dionigi Pacifico, 53 ans ; Americo Quadrano, 49 ans ; Alfred Selim, 29 ans ; Carlo Taurino, 41 ans et Ciro Taurino, 43 ans.

 

04/09/15
La police d'Ischia a arrêté et accusé de possession à des fins de trafic de drogue quatre jeunes, deux majeurs de 27 ans et 25 ans, de Marano et Naples, et deux mineurs. Les quatre - déjà l'objet d'une surveillance policière ont été arrêtés à leur arrivée sur le port. Sur les deux mineurs, il a été bien été trouvé de la drogue, 206 grammes de haschich. Les deux plus âgés ont été amenés à Poggioreale et les deux enfants au centre de rétention pour mineurs. 


04/09/15
Le stratagème d'un jeune de 25 ans pour cacher la drogue a été découvert par la police du Centre de Naples.
La police a effectué une recherche dans la maison de R.R., un résident de la région de Pallonetto à Santa Lucia, afin de trouver et de saisir plusieurs enveloppes en nylon contenant des doses de cocaïne prête pour la vente au détail et dissimulé dans des canettes.
Dans le reste de la maison, ils ont trouvés et saisis dans diverses cachettes 4 emballage en cellophane contenant un total de 305 grammes de cocaïne. Dans la boîte aux lettres de l'homme a finalement été trouvé et saisi un pistolet semi-automatique de calibre 7.65 avec 7 cartouches dans le chargeur. Arrêté pour possession d'armes illégales et pour possession de cocaïne avec l'intention d'en vendre, l'homme a été emmené à Poggioreale.


04/09/15
Torre Annunziata. Un braqueur en série a été identifié et arrêté par la police grâce à des extraits vidéo de surveillance vidéo. Le voleur est un homme de 43 ans résident de Torre Annunziata et déjà connu de la police. Il est responsable de trois vols qualifiés perpétrés en l'espace des 10 derniers jours à Naples. 22 août dans un magasin de vêtements pour enfants de Boscoreale (1.200 Euros), le 30 août, dans une pharmacie à Torre Annunziata (1300 Euros), le 2 septembre, dans une pharmacie à Trecase (200 euros). Lors d'une perquisition à son domicile, la police a trouvé l'arme, le casque et le scooter utilisé pour les vols.

 

04/09/15
Torre Annunziata. Pour obtenir sa liberté en attendant son procès, il avait «promis» qu'il paierait une caution de 10 000 euros, mais il ne l'a pas fait.
Pour cette raison, ce matin, le patron poète Aldo Gionta a été condamné à quatre mois d'emprisonnement par le tribunal de Naples. Actuellement, le chef de Torre Annunziata est maintenu en réclusion criminelle à la prison de l'Opéra à Milan afin qu'il soit incapable de communiquer avec l'extérieur par pizzini, lettres, histoires et des autres poèmes écrits en prison et délivrés aux membres de sa famille et ses affiliés.
Cette histoire, cependant, remonte à juillet 2013, lorsqu'un retard dans le jugement du procès a conduit à la libération d'une douzaine de prisonniers, y compris de leur patron Aldo Gionta. En attente du procès, "Aldulk" a obtenu le régime spécial de surveillance, une signature toute les semaines au poste de police et une caution de 10 000 euros. En mai dernier, puis, quelques jours avant d'être rejoint par un mandat d'arrêt pour extorsion et association mafieuse, Aldo Gionta a fuit. Il a été arrêté à Pozzallo en Sicile le 16 août 2014, lors de son embarquement pour Malte. Maintenant, en attendant d'autres procès, il a été condamné à quatre mois de prison pour violation des exigences du nom paiement de sa caution.


05/09/15
Un homme de 37 ans connu pour drogue, a été blessé à la jambe par un tir la nuit dernière. Selon ce qu'il a dit à la police, alors qu'il rentrait chez lui, via dei Gracchi Cornelia, il a ressenti une brûlure forte d'abord avant de se rendre compte qu'il avait été touché. Sur place les policiers ont trouvé des douilles. Sa version est en cours d'étude par les enquêteurs. 


05/09/15
Deux frères ont été arrêtés pour la mort du ressortissant ukrainien. Qui plus est Gianluca Ianuale, 20 ans, l'un des deux tueurs d'Anatoliy Korol, tué samedi dernier dans un supermarché à Castello di Cisterna (Naples), a été accusé de viol avec trois autres jeunes hommes, tous mineurs à l'époque. Le jeune homme, avec d'autres mineurs impliqués, a été confiée à une communauté pendant environ un an. Ianuale vivait avec son frère, Marco Di Lorenzo, 32 ans, qui a également des précédents pénaux et qui a été son complice dans le vol qui a abouti à la tragédie. Les deux sont des fils du patron Vincenzo Ianuale qui est, selon les enquêteurs, celui qui dirige le clan homonyme en grande difficulté économique. Les deux frères vivaient à quelques dizaines de mètres du supermarché où ils ont tenté de vol. Selon le colonel Luca Corbelotti, commandant de la police de Castello di Cisterna, les deux avaient organisé le vol en détail, la planification et aussi un «plan B». Immédiatement après l'assassinat, les frères ont disposés des vêtements et ont mis le feu au scooter utilisé pour le vol dans la campagne Brusciano (Naples). La moto a été volée sur 7 août à Pomigliano d'Arco (Naples). 

 

05/09/15

Mastiffs, groupe ultra napolitain (source napolitain.it)

Mastiffs, groupe ultra napolitain (source napolitain.it)

Ils sont environ dix à avoir été identifié sur les vidéos des incidents en Curva A. Moyenne d'âge faible – la vingtaine - profil commun certaines sphères de supporters organisés: des petits boulots, chômeurs et petit casier judiciaire.Sur ces dix, la certains liés au groupe Mastiffs, d'autres sont liés à deux autres acronymes (y compris celui qui a son fief dans le quartier de Sanità). Ils sont les protagonistes des affrontements qui ont eu lieu au début de la seconde moitié dans les tribunes de la Curva A durant le match Napoli-Sampdoria.


05/09/15
La police cherche à faire la lumière sur la blessure d'un jeune homme de 33 ans, P.T., atteint la nuit dernière par une balle à la jambe gauche. Les policiers ont été alertés par les médecins de l'hôpital Loreto Mare et la police municipale qui était intervenue à Protopisani, reliant les quartiers de Barra et San Giovanni a Teduccio, dans l'est de Naples, à cause d'un accident de la route. Sur place, les policiers ont trouvé le conducteur et la voiture qui aurait eu l'accident, en plus du jeune homme qui était )à terre. Mais il manquait le scooter sur lequel était le jeune. Et à l'hôpital, les médecins ont constaté, avec de nombreuses lésions osseuses et une blessure à la tête, une blessure par balle à la jambe gauche.


05/09/15
La police de Baiano, dans le cadre des services visant à lutter contre la culture et le trafic de stupéfiants a identifié et saisi 20 plants de cannabis cultivés à 'l'intérieur d'un terrain de montagne, près d'un châtaignier. En particulier, le poste militaire Forino en utilisant des agents du Corps forestier de l'État, qui ont remarqué la présence d'une grande plantation de cannabis à 'l'intérieur d'un terrain où les plants étaient aussi élevées de 2 mètres, cultivés parmi beaucoup d'arbustes dans le but de les cacher à tout contrôle des forces de police.
La saisie comprend un poid total de 15 kg.

 

05-06/09/15

Assassinat d'Antonio Simonetti (source ansa.it)

Assassinat d'Antonio Simonetti (source ansa.it)

Antonio Simonetti, 30 ans, est abattu de 5 balles dans le quartier Ponticelli dans la nuit alors qu'il sortait de la boutique de sa sœur via Camillo De Meis quand il a été visé par 2 jeunes à scooter. Il était connu des services de police, peut être affilié au clan De Micco.
Quelque heures plus tard, c'est Gennaro Cesarano, 17 ans, qui est tué par balles. Inconnu des services. Il est lié à Pasquale Pica et ce meurtre pourrait être en lien avec une querelle survenue au San Paolo après une bagarre entre 2 groupes de supporters (liés à deux clans différents) sur fonds de tensions Sanità/Miano.


06/09/15
Encore une fusillade à Traiano, plus de 60 coups de feu ont été tirés contre des maisons, des voitures et une pizzeria. Deux embuscades entre ce soir et ce matin, le dernier dans l'ordre du temps, un peu après 10h, via Canonico Scherillo, à proximité du siège de l'ASL, où la police a trouvé dix douilles sur le sol. Dans la nuit, à 4h30, des coups de feu ont été tirés sur une maison via Bucoliche, par un inconnu qui a grimpé sur le mur, puis tiré à plusieurs reprises. Sur la porte d'entrée 10 impacts de balles, et encore d'autres sur les murs de la façade. Sur le terrain, une trentaine de douilles ont été retrouvés. La maison est habitée par une femme ses avec deux filles. Le mari a eu des précédents pour contrebande de cigarettes.


07/09/15
Troisième fusillade en un peu plus de 12 heures dans le quartier Soccavo à Naples. Ce matin, vers 6h30 via Catone, dans le district de Traiano. 
Les agents de la police nationale sont intervenus sur place et ont trouvé 21 douilles de kalachnikovs sur le sol. Sur la porte de la maison, dont le propriétaire de 32 ans a un casier judiciaire vierge, sept trous ont été relevés.


08/09/15
Deux fusillades dans la nuit à Soccavo. Des coups de feu ont été tirés en l'air la nuit dernière, par deux personnes dans une voiture. 2 heures plus tard, via Montevergine, on a trouvé une balle dans la porte d'une pâtisserie.


08/09/15
300 personnes ont défilé dans Sanità en hommage à Gennaro Cesarano. Les gens ont répété en chœur «victime innocente comme Annalisa Durante» et ce même si la police affirme que Genny était bien la cible des tireurs et qu'il n'a pas été victime d'une erreur d'identité ou d'un tir perdu. Malgré cela, la manifestation avait un but précis de dénoncer les violences de la Camorra.

 

08/09/15
Pasquale Pica, 23 ans, a été arrêté par la police d'État, car il était considéré comme responsable du vol d'une Rolex dimanche 30 août dans l'après-midi sur la Piazza Cavour, à Naples, au détriment d'un touriste grec. 
Le jeune homme a été reconnu par un agent pénitentiaire, qui a tenté de déjouer le vol. Pica, toujours selon les enquêteurs, est aussi celui qui, dans la soirée du même jour, quelques heures après le vol, dans la Curva A du San Paolo, au cours des échauffourées, a poignardé et blessé un autre fan. Pica était un ami de Gennaro Cesarano, tué le 6 septembre. Il est aussi proche des Sequino de Sanità.
A la fin une série de perquisitions de la police dans le district de Sanita, Pica a été dénoncé, avec neuf autres jeunes (pour association de malfaiteurs, coups et blessures...). Après le vol, Pica a été pourchassé par l'agent pénitentiaire. L'homme a été particulièrement précis dans la description de certains détails de l'agresseur et du scooter utilisé par le voleur et cela a permis aux enquêteurs de le localiser. Le jeune homme a été traqué grâce à certains de ses numéros de plaque d'immatriculation du scooter, triés à partir d'images de systèmes de surveillance vidéo de Piazza Cavour.


09/09/15
Naples. Les agents du commissariat de San Paolo sont intervenus dans une école désaffectée via Marco Aurelio à Traiano, sur le site, elle a ensuite trouvé, sous une structure en forme de hutte recouverte d'un drap, une sorte de char représentant une image religieuse. Dans le même, les agents ont trouvé deux sacs cachés sous une plate-forme: un pistolet Beretta de calibre 7,65 avec 10 cartouches ; un calibre de revolver 6 ; un silencieux; un scalpel; trois paires de ciseaux; une balance de précision; une machine automatique pour l'emballage sous vide ect...


09/09/15
Caserta. Recrutement de nouvelles recrues dans le nord de Naples et collusion avec les «cols blanc», telle semble être la stratégie de la criminalité organisée dans la province de Caserta selon un rapport du district anti-mafia référant à la deuxième moitié de 2014, et présenté au Parlement.
Le fer de lance du clan de Caserta, majeur et mineur, est toujours à l'extorsion, mais cela ne diminue pas son ingérence dans les domaines de la politique et de l'économie, phénomène croissant qui renforce l'infiltration dans les marchés publics, le recyclage de l'argent sale et l'expansion de investissements extérieurs à la région.
Le rapport commence à partir de la désarticulation «militaire» des dirigeants du clan Schiavone, Bidognetti, Zagaria et Iovine. Les patrons des divers groupes criminels sont tous prisonniers. Antonio Iovine, chef du clan éponyme, est devenu depuis un collaborateur important de la justice. Avec son témoignage la Direction District anti-mafia de Naples révèle tous les réseaux que le chef a tissé depuis plus de vingt ans. 


09/09/15
Caserta - Le 23 août dernier, Carlo Sfoco, 58 ans, a pourchassé sa victime dans la rue en tenant un couteau et en criant en dialecte, «je vais te couper la tête». Puis, quand il a réalisé qu'il ne pouvait pas l'atteindre, il a tourné sa colère contre le stand de pêche de la victime, l'endommageant et menaçant des gens venus le calmer.
La faute de la victime ? Ne pas être en mesure de payer les intérêts à 50 % d'un prêt de 13 000 euros. Ce matin, les agents de la commissaire d'Aversa ont arrêté Carlo Sfoco, déjà connu pour de multiples crimes, pour usure et tentative d'extorsion.
Les enquêtes qui ont conduit à établir la responsabilité de Carlo Sfoco, appartenant à la famille des criminels connus sous le surnom des "Setacciari" Aversa, principalement consacré aux crimes d'usure et de trafic de drogues, sans exclure d'autres activités criminelles. En substance, au cours de l'enquête, les policiers ont constaté que Carlo Sfoco avait accordé un prêt de 13 000 euros à ses victimes, moyennant le paiement d'une redevance d'intérêt mensuel de 500 euros.

 

10/09/15
Un repris de justice de 27 ans, originaire de Montoro (Avellino), a été arrêté après que la police ait trouvé à son domicile des plants de cannabis d'1,5 mètres. Dans une cabine, il y avait des engrais pour accélérer la croissance des plants et d'améliorer la qualité et la quantité de la récolte. 


10/09/15
Acerra. Deux jeunes gens ont été surpris par la police avec un pistolet à côté d'un scooter sans plaque d'immatriculation. Le plus vieux de 18 ans, était en cavale depuis le 19 août, il avait profité d'une permission pour sortir de la prison pour mineurs de Nisida et ne pas revenir. Le jeune homme de 17 ans, est déjà connu comme son compagnon, pour vol. Le majeur portait à sa ceinture un semi-automatique de calibre 7,65. Dans la boîte à gants du scooter, qui a été volé à Naples le 23 août, il y avait deux casquettes à visière. L'arme a été saisie et sera soumis à des enquêtes balistiques. Le majeur a été transféré à la prison de Poggioreale. Son complice a été amené dans le centre de rétention pour mineur de Viale Colli Aminei. 


10/09/15
Scafati. Dans les premières heures de la matinée, les policiers de Nocera Inferiore ont exécuté un mandat d'arrêt - délivré par le juge d'instruction de la Cour de Salerne à la demande de la Direction de district anti-mafia - contre quatre délinquants (dont 1 déjà détenu), affilié au clan Ridosso-Loreto régnant à Scafati, responsable de l'extorsion de fonds par la méthode mafieuse. Alfonso Loreto, 29 ans ; Alfonso Morello, 43 ans, déjà détenu pour d'autres raisons; Luigi et Gennaro Ridosso, 29 et 32 ans.
La mesure restrictive découle d'une enquête complexe menée sur une organisation criminelle consacrée à l'extorsion de fonds et l'usure au détriment des opérateurs économiques de Scafati et des municipalités environnantes, ainsi que des opérations de blanchiment. Les enquêtes ont prouvées, en particulier, la responsabilité des interpellés dans cinq épisodes d'extorsion (pour 82 000 € au total), commis à Scafati entre 2008 et 2010, contre trois commerçants de conserves de légumes et un entrepreneur, ainsi qu'envers une société basée à Milan qui a géré les parcs de stationnement de la ville. 


11/09/15
Enterrement de Gennaro devant plusieurs centaines de personnes. Le Père Alex Zanotelli a dit: «Nous resterons en deuil jusqu'à ce que les institutions soient en mesure de nous donner des  réponses».

 

11/09/15
Arrestation à Ischia de Salvatore Melotti, fils d'Umberto Melotti lieutenant du clan Mariano, qui a été tué dans une embuscade dans les quartiers espagnols en octobre 2005. Le repris de justice de 25 ans de Naples a été arrêté par la police lors d'une saisie de drogue. Melotti venait de débarquer de l'hydroptère en provenance de Naples et avait rencontré son complice à Ischia, Claudio Buono, casier judiciaire vierge, qui l'attendait sur le quai pour l'échange de la drogue. Réalisant l'arrivée des policiers en civil, Melotti a essayé de s'échapper avec un scooter avec son complice. Bloqué après quelques centaines de mètres, Melotti a été arrêté dans le centre d'Ischia et menotté avant d'être transféré à la prison de Poggioreale. Les deux restent en attente de la décision du juge d'instruction. 

 

12/09/15

Francesco Correra  (source casertace.net)

Francesco Correra (source casertace.net)

Caserta. Un homme a été blessé via Feudo. Francesco Correra, connu de tous comme "Ciariello" actuellement en résidence surveillée pour une peine de 17 ans pour trafic de drogue, a été blessé par balles dans la rue à l'aine et au bras. Il a été transporté à l'hôpital à Maddaloni. Il est décédé des suites de ses blessures dans la nuit du 14 au 15 septembre. On suppose que le règlement de comptes en est en rapport avec la seule activité florissante du quartier quartier, le trafic de drogue.  48 h plus tard deux hommes sont arrêtés Antonio et Alessandro Zampella, 45 et 22 ans. Le fils a été arrêté à Sant'Ilario d'Enza (Reggio Emilia) avec quelques amis où il avait fuit après les faits. Il est accusé d'avoir fourni l'arme à son père. Le mobile semble être un désaccord (mafieux?) entre les fils de Correra et les Zampella.


12/09/15
Salvatore Accurso, 55 ans, considéré par les enquêteurs comme un membre éminent du clan Vanella Grassi, a été arrêté par la police dans le quartier de Secondigliano à Naples, avec deux autres personnes considéré comme un dealer et un guetteur (vedetta) Antonio Nocera, 50 ans et Alessandro Frate, 20 ans.
Les trois - accusés de trafic de drogue - ont été arrêtés lors d'un service d'observation. Sur Nocera on a retrouvé 510 Euros en espèces. Également saisi plusieurs doses de cocaïne.
Les services de la police anti-drogue ont effectuées des opérations aussi dans d'autres endroits de la ville (Scampia, Forcella, San Lorenzo et Pendino). Dans Scampia, près de la Vela Celeste, a été arrêté Domenico Guida, 49 ans, surpris en pleine transaction de drogue. Sur lui, une douzaine de doses d'héroïne.Dans un sous-sol du lot T / A de Scampia, dans un sac de cellophane, la police a trouvé et saisi 117 grammes de marijuana déjà divisé et prêts pour la vente au détail ; sur la Piazza San Francesco di Paola, enfin, un Marocain de 28 ans déjà connus des services, a été poursuivi pour possession de drogues à fins de trafic après avoir été pris avec 25 grammes de haschisch. 


12/09/15
La police de Pozzuoli a arrêté Stefano De Marino, 20 ans de Giugliano, tenu pour responsable d'une tentative d'assassinat. Le matin du 3 septembre, un jeune homme de 23 ans, déjà connu de la police, est arrivé aux urgences de l'hôpital Santa Maria delle Grazie, où les médecins ont remarqué deux plaies provoqués par un couteau à la poitrine et à l'abdomen. Après le premier traitement, le jeune homme est reparti mais il est revenu peu de temps après à cause de l'intensification de la douleur causée par les blessures et avec un saignement abondant. Les médecins doivent lui faire subir une intervention chirurgicale d'urgence et l'ont hospitalisée (ses jours ne sont pas en danger). Les policiers ont reconstitué la nuit du 3 septembre De Marino et le blessé se sont affrontés pour des motifs inconnus De Marino s'est enfui après l'attaque, il a été retrouvé dans sa maison et ensuite emmené à la prison de Poggioreale.

 

12/09/15
Il Mattino s'inquiète d'une flambée de violence à Sanità. Ces derniers mois: entre  de septembre 2013 et juillet 2015, il y a eu 25 fusillades dans les lieux publics.
Dossiers contre des personnes inconnues, qui n'inclue pas les meurtres et les blessures qui ont également eu lieu dans la zone dans laquelle vivait Cesarano Gennaro.
«Une escalade qui a causé la terreur parmi la majorité des gens honnêtes vivant A Santà. Il y a eu des coups sur la devanture d'un magasin de coiffure, mais aussi contre la porte de l'immeuble où vit le patron Salvatore Savarese; puis il y a eu des coups de feu contre un bar, dans une pizzeria, mais aussi des balles signalés dans la Piazza San Vincenzo de la Sanità, à quelques mètres de l'endroit où a été tué dimanche matin Gennaro Cesarano. Les embuscades en série, toujours avec le même mode: moto ou scooter puissant et tirs en rafale. Une horreur ordinaire pour ceux qui vivent entre la Via Capodimonte et Piazza Cavour, des épisodes qui ont à peine arraché quelques lignes dans les journaux. Signe d'une accoutumance, l'habitude de la logique d'un far-west permanent.»


14/09/15
La Guardia di Finanza de Giugliano a perquisitionné un entrepôt d'environ 200 mètres carrés, situé à Casavatore et utilisé comme lieu de stockage de cigarettes de contrebande. Cinq personnes ont été surprises alors qu'elles chargeaient des paquets de «blondes» dans trois fourgons. La grande quantité de cigarettes trouvés à l'intérieur du magasin, répartis dans des sacs de 5 kg chacun pour un total de 2 020 kg, était prêt à être mis sur le marché. La valeur des produits saisis a été estimée à plus de 250 000 euros. Les cinq hommes, âgés entre 33 et 48 ans, ont été arrêtés. 


15/09/15 
Les autorités antimafia ont mené une opération contre le clan Russo de la puissante fédération de clans des Casalesi et lié à Peppe o padrino et au clan Schiavone. Le clan camorriste avait mis la main sur le secteur des machines à sous dans la région : 5 sociétés et 3 200 machines à sous ont été saisies en Campanie, mais aussi dans le Lazio et en Toscane. 44 personnes ont été interpellées, notamment Mario Minopoli Jr, 36 ans, un célèbre jockey courant en Italie, mais aussi à Paris et à Londres. Il a été placé aux arrêtes domiciliaires.


16/09/15
Deux trafiquants de drogue ont été capturés et arrêtés par la police près de la Piazza Garibaldi. Les agents ont filmé certaines phases de la transaction de drogue et sont ensuite entrés en action via Carriera Grande, bloquant un immigrant libyen Aly Ramsy, 33 et Salvatore Rodriguez, 20 ans de Naples. Les livraisons étaient confiées à Rodriguez, tandis que l'argent était l'affaire du libyen, qui était en possession de 170 euros billets, saisis par la police. Le jeune de 20 ans avait quelques doses de haschisch. Les deux seront jugés en comparution immédiate. 

 

16/09/15
La police de Caserta, a arrêté Mario Schiavone, 47 ans, et Pasquale Schiavone, 48 ans, tous deux de Casal di Principe, lié à Nicola Panaro, devenu collaborateur de justice, et tenu pour responsable de tentative d'extorsion contre le propriétaire d'une entreprise située à Villa di Briano, qui fait dans la distribution en gros de produits alimentaires. Les propriétaires de l'entreprise dans le passé avaient été victimes d'extorsions, incidents pour lesquels les extorqueurs ont été arrêtés. Les sujets se sont présentés comme des émissaires des "amis de Sessa Aurunca et Mondragone" et ont exigé le paiement de la somme de 10 000 euros par an pour leurs activités de distribution sur le territoire, avec des versements à payer en août et décembre. 


17/19/15
Quand la fiction devient réalité. La police a arrêté l'un des acteurs de «Gomorra» le film à Castel Volturno en flagrant délit, de possession de drogues. Il a été arrêté avec une femme elle aussi en situation illégale sur le territoire italien.
Pjamaa Azize,35 ans, et Leke Mariam, âgée de 29 ans, deux Nigérians. Il avait joué une part active dans deux scènes en particulier où il jouait un dealer à l'intérieur du palais Zagarella.

 

17/09/16

Marco d'Amore, acteur de la série Gomorra (source tvzap.kataweb.it)

Marco d'Amore, acteur de la série Gomorra (source tvzap.kataweb.it)

Les acteurs et l'équipe de Gomorra 2 sont à Portici. De la nuit dernière jusqu'à samedi prochain, la production de la série télévisée à succès de la Sky - la plus regardée de tous les temps, avec plus d'un million de téléspectateurs par épisode – vient y tourner quelques scènes de la nouvelle saison, prévue en avril 2016. L'emplacement choisi par le directeur est le cimetière de Portici.
Des fans curieux ont pris d'assaut le lieu de tournage. Parmi les acteurs Marco D'Amore, qui joue dans le drame «Ciro l'Immortel». Un salut aux fans bondé à la porte du cimetière, quelques autographes, puis c'est le tournage de la scène. Après le rejet de plusieurs maires de Naples à utiliser leurs places comme lieu de tournage, à Portici a également éclaté la controverse. Il y a eu un sit-in de protestation. Vingt citoyens et des représentants de la branche locale des Verts ont manifesté devant le cimetière de Portici. Les manifestants affichaient des pancartes avec des slogans tels que «Via Gomorra de Portici» et «maire et magistrat bénissent le spectacle Camorra». Les participants au sit-in aurait voulu que Marrone, le maire de Portici interdise le tournage, comme cela a été fait ces derniers jours par ses collègues à Afragola et Giugliano.


18/09/15 
Les carabiniers ont mené un vaste coup de filet contre le clan Mariano, actif dans le «quartier espagnol». 43 personnes ont été arrêtées pour association mafieuse, extorsion, recel, détentions d'armes, contrefaçon et trafic de stupéfiants. Le clan vendait des contrefaçons de vêtements et de montres de luxe. Le racket se faisait notamment via la fourniture de poissons à des restaurants. Les propriétaires de 2 pizzerias connus de la ville sont soupçonnés de blanchir l'argent. L'un d'eux est également associé dans une entreprise de pompes funèbres, également soupçonnée de blanchiment. Parmi les personnes arrêtées figure Antonio Casillo, ancien candidat (Forza Sud) aux municipales du quartier Montecalvario. A été également interpellé Mario «Matiriello» Savio, 61 ans, déjà condamné à perpétuité pour le meurtre d'un boss de la 'Ndrangheta et libéré en 2011 pour raisons de santé. En 2006, il avait écrit «La Mala Vita», sous titré «lettre d'un boss camorriste à son fils», dans lequel il exhortait son fils à ne pas commettre les mêmes erreurs que lui. Accusé de racket, Mario Savio a été arrêté avec son fils Pietro...


18/09/15 
Réduction de peine pour le boss Francesco Gallo et ses parents pour extorsion de fonds à l'encontre de la production de la série Gomorra. De 8 ans la sanction est passé à 6, pour son père Raffaele à 5 ans et demi et sa mère Annunziata De Simone à 5 ans et quatre mois.  Après avoir fait loué son domicile pour le tournage pour 30 000 euros (l'appartement des Savastano), Gallo avait ensuite commencé à demander plus d'argent.

 

18-19/09/15
Embuscade à Naples, où un jeune homme a été tué. La victime est Andrea Saraiello, 26 ans, il a été assassiné près de l'aéroport Capodichino.
Saraiello, est un résident de Secondigliano, la nuit dernière il marchait le long de Via Louis Blériot, dans le quartier San Pietro a Patierno, quand il a été rejoint par un ou plusieurs tueurs qui ont tiré plusieurs coups de fusil en sa direction.
À côté du corps d'Andrea, on retrouvé quelques douilles. Saraiello avait un casier judiciaire vierge.


18/09/15 
Les carabiniers ont mené une opération contre des appels d'offres truqués dans la commune de Scafati (province de Salerne, au pied du Vésuve). Pasquale Aliberti, le maire de la ville, son frère Aniello, la secrétaire de la commune et 2 autres personnes ont été inculpés. A également été inculpée pour trafic de vote de type mafieux Monica Paolino, épouse de Pasquale Aliberti. Conseillère Régionale Forza Italia, elle avait été élue en août Présidente de la Commission «Antimafia et biens confisqués» du Conseil Régional de Campanie. Une sénatrice de centre-gauche avait alors déclaré «c'est comme si on nommait un pyromane chef des pompiers». L'enquête avait débuté après l'explosion le 1er novembre 2014 d'un engin explosif devant le domicile de la sœur et du beau-frère de l'(avocat Vittorio d'Allessandro, conseiller municipal d'opposition. Cet acte d'intimidation a mis en lumière des malversations mafieuses sur les travaux publics.

 

19/09/15

Assassinat d'Adalberto Caruso. (Source ansa.it)

Assassinat d'Adalberto Caruso. (Source ansa.it)

Encore un assassinat dans la province de Naples, quelques heures après l'exécution d'Andrea Saraiello. Cette fois à Acerra, près de Naples, où, en fin d'après midi un commando armé non identifié a exécuté le forçat Adalberto Caruso, 57 ans, alors qu'il se trouvait sur un banc de la piazza San Pietro.
L'assassinat a eu lieu en quelques secondes, tandis que des dizaines de personnes se trouvaient dans la zone. Le tueur s'est approché de Caruso et lui a tiré dans la tête. Alors que les passants terrifiés ont disparu, le commando a pris la fuite sans laisser de trace.
Pour la victime n'y avait rien à faire. Caruso est mort peu après avoir été transporté à la clinique la plus proche de Villa dei Fiori. Peu de doute que sa mort soit lié à son passé : Caruso, dit «Ignazio a 'mbechera» est le beau-frère du boss Cuono Lombardi, il était déjà connu de la police et dans le passé avait fait face à plusieurs affaires criminelles notamment d'usure extorsion de fonds et trafic de drogue.


19/09/15
Déjà durement éprouvée le clan Elia a subi un nouveau coup dur. La police a arrêté aujourd'hui Antonio Elia, l'un des leaders du clan régnant de Pallonetto de Santa-Lucia à Naples. 
L'homme de 49 ans a été arrêté dans la matinée par des policiers en civil. La police, postée près de la maison du patron, notait tous les mouvements à travers la porte entrouverte, elle a décidé d'aller contrôler ce qui se passait et là un homme s'est enfui, tandis qu'Antonio Elia a empêché la police d'intervenir.
La personne en fuite a laissé un sac plastique contenant 40 grammes de marijuana, déjà divisée en doses, tandis qu'à l'intérieur de la maison ont été trouvés trois bâtons de haschisch à 100 grammes et 100 grammes de marijuana. En outre, dans une cavité, il a été trouvé avec une arme à feu et son chargeur.
Antonio Elia a été arrêté pour : résistance à la police et détention à des fins de trafic de drogue.


20/09/15 
Il a caché de la cocaïne dans une boite de bonbons en plastique chez sa belle-mère. La police a arrêté un résident d'Acerra de 47 ans, Carmine Trionfo après l'avoir vu  tenter de se débarrasser d'un sac en plastique dans lequel il y avait de la cocaïne prête à la vente. Cette saisie a entraîné une perquisition chez sa belle mère. Trionfo est en résidence surveillée. 


21/09/15 
Les carabiniers de Naples ont arrêté Modestino Aruta, 25 ans, considéré comme affilié au plus haut niveau des «Vanella Grassi». Aruta était le destinataire d'un ordre de placement en détention provisoire délivré par la Cour d'appel de Naples pour association de malfaiteurs et association de type mafieux visant au trafic de drogue. Il a été identifié et interpellé à Vomero, où il avait fui depuis août, après avoir été condamné à 12 ans d'emprisonnement. 


21/09/15
Après le refus du maire de Giugliano, d'Acerra et d'Afragola, ceux de Qualiano et Mugnano ont accepté le tournage de la saison 2 de Gomorra dans leurs villes. Roberto Saviano s'était fendu d'un texte où il accusait les maires récalcitrants au tournage d'hypocrisie et de silence face à la Camorra.

 

21/09/15 
La Cour de Cassation italienne vient d'annuler les condamnations pour complicité contre 2 médecins, accusés d'avoir soigné un mafieux blessé. Les médecins avaient été condamnés en première instance et en Cour d'Appel. Originaires de Campanie, ils avaient été appelés pour soigner, chez lui, un camorriste en fuite, blessé par balles dans un règlements de comptes. Les médecins n'avaient ensuite pas signalé les faites aux autorités. Les magistrats de la Cour de Cassation ont estimé que le droit à la santé prévalait sur l’exigence de justice.

 

22/09/15 
Deux sœurs de 18 et 30 ans, Tonia et Ida Cerrato, ont été arrêtés par la police à Naples en possession de deux revolvers, de nombreux chargeurs, des munitions et environ 400 grammes de marijuana. Lorsque les agents sont entrés en action, dans la zone proche de la Piazza Dante, connu sous le nom "Cavone", les deux femmes ont essayé de se débarrasser des armes et des drogues en balançant tout d u 3ème étage de leur maison dans une parcelle de terrain ci-dessous. Les armes ont été saisies et les deux femmes arrêtés. Toutes deux sont accusés de possession illégale d'armes à feu et de munitions et de possession illégale dans le but de trafic de substance psychotrope. 


22/09/15
La police a exécuté un mandat d'arrêt délivré par le magistrat contre trois personnes considérées comme affiliées au clan Polverino. Les trois sont tenus pour responsables, à divers titres, d'association avec la mafia, de trafic de drogue et de complicité aggravée avec la mafia. Au cours des enquêtes coordonnées par le District anti-mafia de Naples, la police a démontré l'appartenance à un clan de l'un des trois hommes, un personnage qui avait le rôle de l'assassin et qu'il avait été condamné pour l'assassinat d'un affilié assassiné en 2012 à Calvizzano, et assurant le transit de haschich du Maroc via l'Espagne  jusqu'en Campanie puis le reste du pays. 


23/09/15
Caserta. Un cambriolage se termine dans la tragédie à Santa Maria Capua Vetere. La victime, Pasquale Guarino, était âgé de 56 ans et était un marchand de pêches et il se trouvait dans son verger, là un homme l'aurait braqué.
Plusieurs témoins ont assisté à l'assassinat et ont tenté de sauver l'homme, transporté à l'hôpital, il est décédé peu de temps après.
Quatre personnes sont maintenant soumis à des interrogatoires.

 

23/09/15

Alberto Ogaristi (source crimeblog)

Alberto Ogaristi (source crimeblog)

Il se cachait à Roccamonfina près d'Alto Caserta, Alberto Ogaristi, le dernier fugitif de haut rang des Casalesi a été arrêté ce matin. Ogaristi était en cavale depuis mars 2015, considéré comme le bras droit de Carmine Schiavone, fils de Sandokan, il avait été inculpé pour association de malfaiteurs et mafieuse, dans l'enquête "Spartacus Reset" qui a touché la nouvelle génération du clan Casalesi. Dans le même temps, les agents de Caserta ont arrêté pour complicité aggravée même Giovanni Longo, 27 ans de Roccamonfina, propriétaire de la maison où, ces derniers temps, avait trouvé refuge Alberto.


23/09/15 
Une surveillance de la police a permis d'arrêter cinq personnes et une grande quantité de marijuana à Paco Verde Green à Caivano. Lors des perquisitions et des contrôles a été emprisonné Emanuele Frontone, 33 ans. 


23/09/15
Pietro Martorelli, 72 ans, déjà connu de la police, a été arrêté car il cachait dans sa maison, à San Valentino Torio, 1,250 kg de marijuana, une balance, du matériel d'emballage et un pistolet en parfait état de fonctionnement. Au cours de la perquisition, on a également trouvé douze espèces d'oiseaux protégées gardés dans des cages métalliques. 


24/09/15
La première section de la Cour suprême de Naples a annulé la condamnation contre Costanzo Apice pour l'assassinat de Mariano Bacio Terracino, tué le 11 mai 2009 à la Sanità. La Cour suprême a accepté la demande de l'avocat Claudio Davino, défenseur d'Apice. Il y aura donc un nouveau processus d'appel. Tant en première instance et en appel Apice avaient été condamnés à la peine maximale. Dans sa demande, l'avocat Davino avait soutenu notamment du manque de fiabilité des témoins de l'Etat. 

 

25/09/15 
On a retrouvé le corps sans vie de Vincenzo Cappiello, 31 ans, dans son garage à San Giorgio a Cremano. L'homme connu des services pour drogues et proche du clan des Troia a été poignardé à plusieurs reprises. Son meurtrier a été arrêté quelques heures plus tard, il s'agit de Giorgio Borriello, un mécanicien de 44 ans, lui aussi déjà connu de la police. Cappiello était le dealer de Boriello, ce dernier lui aurait demandé de lui faire crédit de plusieurs milliers d'euros avant de le menacer et de l'attaquer avec un couteau.

 

25/09/15

Marco Pantani (source zimbio.com)

Marco Pantani (source zimbio.com)

Le 5 juin 1999, à 2 jours de la fin du Tour d'Italie, Marco Pantani est exclu pour soupçon de dopage à l'EPO. Un contrôle sanguin montre en effet un taux d'hématocrite de 51,9 supérieur à la limite de 50. Après avoir gagné 4 étapes et porté le maillot rose pendant 8 jours, Pantani est exclu du Giro, qu'il était sur de gagner.... Une écoute téléphonique sur un camorriste semble valider la thèse d'un complot contre lui. Gérant des réseaux de paris clandestins, la Camorra aurait perdu d'importantes sommes d'argent en cas de victoire de Pantani. Déjà, en 1999, dans sa biographie, le truand romain Renato «Bel René» Vallanzasca évoquait cette hypothèse. Selon lui, il était incarcéré durant le Tour d'Italie 1999 quand un de ses voisins de cellule, un membre de la Camorra, l'aborde en lui conseillant de parier sur les rivaux de Pantani, contre toute logique... Ses révélations semblent alors passer inaperçues. En février 2014, à l'occasion du 10ème anniversaire de la mort de Pantani, Vallanzasca réitère ses propos, cette fois-ci dans une interview télévisée. Finalement, la justice rouvre une enquête en septembre 2014. Les enquêteurs reçoivent alors de leurs collègues un enregistrement d'un camorriste placé sur écoute pour d'autres faits : «Bien sûr que l'histoire de Vallanzasca est vraie, Nous pensions avoir affaire à un homme d'honneur. En fait c'est un paquet de merde. Il a parlé aux carabiniers...». Les enquêteurs multiplient les auditions : cyclistes, directeurs sportifs, chauffeurs,... En mai dernier, les 3 médecins et l'inspecteur anti-dopage impliqués dans la prise de sang et les analyses de sang sont également entendus. Les carabiniers notamment également que des pressions sont exercées sur un témoin important. L'enquête pourrait désormais être transmise aux spécialiste de l'antimafia.
Gazetta dello sport – Crimorg


26/09/15
Battipaglia. Ils avaient pris les rênes du clan Pecoraro-Renna et la gestion de création d'un nouveau groupe de gangsters spécialisé dans l'extorsion et l'intimidation des commerçants et entrepreneurs de Battipaglia, de Piana del Sele et Picentini. Au lieu de ça, ils retournent en prison, Sabino De Maio, 35, repris de justice de Montecorvino Rovella, déjà en résidence surveillée, et Antonio Di Benedetto, 51 ans, connu de la police de Battipagliese.


27/09/15
La police a localisé et arrêté Michele Elia, 28 ans, un résident via Pallonetto Santa Lucia, déjà connu de la police, fils d'Antonio, considéré comme le chef Elia. Il était recherché pour possession de drogue à des fins fins de trafic. Le jeune homme a été localisé le 19 septembre via Pallonetto à Santa Lucia, à la vue des policiers, il a pris la fuite et est demeuré introuvable, aidé dans sa cavale par son père Antonio qui a ralenti l'intervention de la police. Michele a été retrouvé dans un appartement dans un complexe de logements, seul. Lors de l'opération du 19 septembre la police a récupéré 35 paquets de marijuana d'un poids total de 40 grammes, et un pistolet 7,65 avec le magazin et 7 cartouches, 300 grammes de haschisch, divisés en 3 pains et 100 grammes de marijuana. Il a été emmené à la prison de Poggioreale. 

 

28/09/15 

28/09/15
Fugitif depuis novembre 2014, Vincenzo Gallo, 50 ans, considéré comme l'actuel dirigeant du clan des «muzzoni», qui opère dans le domaine de Sessa Aurunca (Caserta), a été arrêté la nuit dernière dans une opération conjointe des carabinieri de Caserta et de la Guardia di Finanza de Formia (Latina). Gallo a été capturé autour de 22h30 à Sessa Aurunca dans une voiture, dans laquelle il y avait aussi sa femme. Il a essayé de s'échapper, mais il a été rattrapé après une courte poursuite. Gallo était en cavale depuis le 17 novembre et recherché pour extorsion de fonds par la méthode de la mafia, avec cinq autres personnes (dont trois arrêtés le 14 février), contre un commerçant de Cellole (Caserta).


29/09/15
Un réseau de trafic de drogue basé à Naples vers les stations balnéaires de la côte du Cilento, a été découvert par la police de Torre del Greco qui a arrêté 25 personnes pour association de malfaiteurs et trafic de drogue. Au cours de l'enquête, les carabiniers ont découvert que ce réseau était consacré à l'achat (par le biais de fournisseurs liés au clan «Gionta» et «Falanga») et au transport de grandes quantités de cocaïne, haschisch et de marijuana. La drogue ensuite était transmise hors de la région et dans les stations balnéaires de la côte du Cilento, dans la province de Salerne, où le groupe a pu compter sur un réseau de revendeurs. 


29/09/15
Une fusillade a eu lieue Via Crispi à Mugnano. Un adolescent de 17 ans a été blessé par balles, il a été transporté à l'hôpital San Giuliano de Giugliano. 
Le jeune homme a été blessé par un policier hors service en face du centre commercial Auchan. Selon les premiers rapports, l'ado avec l'aide d'un complice, aurait volé le scooter de la police: les voleurs pris en flagrant délit, un policier a sorti son pistolet et ouvert le feu. Le jeune de 17 ans aurait pointé son arme vers le policier en civil qui a réagi en tirant sur les deux voleurs. Le complice du jeune blessé, cependant, a réussi à fuir à bord du scooter. La fusillade a eu lieue en début d'après midi.


29/09/15
Villa Literno - Un repris de justice a été blessé par balles aux jambes, ce matin, dans une zone rurale. L'auteur des coups de feu a été arrêté par la police de Casal di Principe. Crescenzo Diana, 63 ans de Villa Literno, dit "Ninotto à Cesaiola", soupçonné de filiation avec le clan des Casalesi, a été hospitalisé à la clinique Pineta Mare Castel Volturno. Un homme impliqué dans la fusillade a été arrêté et est actuellement interrogé par la police. 


29/09/15
Giugliano. C'était devenu une activité familiale. Une petite entreprise florissante. Les quatre membres d'une même famille, mère, père, fils et fille, ont été arrêtés pour avoir fait cultiver entre les tomates et les aubergines de beaux et luxuriants plants de marijuana.
La famille, résidant à Varcaturo et don l'activité a toujours été liée à la production et la vente de légumes, a peut être voulu arrondir les fins de mois. Donc, ils ont décidé de cultiver de "l'herbe" et probablement de la vendre. Les autorités policières les ont dénoncés pour la production, la culture et la possession de drogues. V.S., 60 ans, le fils V.G. 30 ans, la fille, V.M.M., 25 ans et la mère C.E., 48 ans.

 

(Sources Il Mattino, NapoliToday, Crimorg, l'Espresso, Il Roma)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages