Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 14:11

01/12/15
Deux personnes ont été arrêtées et 550 grammes de drogues saisies à Scampia. La première saisie de drogue a été effectuée par la police dans un ensemble de logements connu sous le nom de l'Oasi del buon pastore, via Ghisleri : à l'intérieur d'un tube intérieur d'un pneu. En tout quatre sacs de cellophane contenant chacun 50 bouteilles en plastique avec un total de 200 doses de cocaïne. 
Puis Via Labriola, dans la maison de Clemente B., 26 ans, a été trouvé et saisi deux sacs contenant plus de 210 grammes de haschisch et 36 doses de marijuana déjà conditionnés, stockés dans un placard de sa chambre.
Dans la continuité de l'entreprise, à Melito di Napoli, les policiers ont également arrêté un dealer de 48 ans, Mariarosaria Rizzo, remarqué par des policiers à l'intérieur du parc Padre Pio, Via Giulio Cesare, tandis qu'elle réapprovisionnait en  cocaïne, haschisch et marijuana différents acheteurs.
Dans sa poche, se trouvait la somme de 360 euros, divisé en billets de différentes tailles, 11 doses de cocaïne, 44 paquets de marijuana et 23 de haschisch.
Un complice de la femme, a réussi à s'échapper. Elle a été conduite à la prison des femmes à Pozzuoli.

01/12/15 
Torre Annunziata. Coup dur pour le clan Gionta: le dernier héritier naturel du clan, Gaetano Amoruso, le mari de Gemma Gionta, la fille d'Aldo Gionta, le boss poète emprisonné, a été arrêté.
Selon la Direction anti-mafia, à l'âge de 23 ans, il était devenu l'un des boss du clan après l'arrestation de tous les «adultes» de la famille.
Son nom est sur présent sur toutes les écoutes dans le cadre des enquêtes concernant la camorra locale. Le joueur de 23 ans est accusé d'association mafieuse et il a déjà un précédent pour extorsion de fonds. Il est le fils de Francesco, alias «a vecchiarella», qui est décédé en prison et avait été capturé par les déclarations de la du repenti Michele Palumbo, dit «a munnezza» («le déchet»). 
Il fait partie du groupe de discussion du clan Gionta. Il a participé à l'assassinat de Pasquale Nasto, tué par Salvatore Paduano.
La tâche de Amoruso était d'épier et de suivre les mouvements de la victime, puis de donner le feu vert à l'assassin. Nasto a été tué en 2008 à 40 ans, coupable d'avoir «trop parlé».
Amoruso a terminé derrière les barreaux de la prison de Secondigliano, en attendant son interrogatoire.

Gaetano Amoruso (copyright il Roma)

Gaetano Amoruso (copyright il Roma)

01/12/15 
L'arrestation de Nicola Schiavone, fils du patron du clan Casalesi Francesco "Sandokan" Schiavone, ordonné le 1er septembre par le juge d'instruction napolitain a été annulée. Et cette fois par la juge d'instruction romaine Julia Proto, pour non-fourniture de rapports d'enquête par le tribunal de Naples à celui de Rome. Une simple une erreur technique. Toutefois Nicola Schiavone reste en prison parce qu'il est accusé et condamné à la réclusion à perpétuité pour trois meurtres. Il y a trois mois, avait été délivré un nouveau mandat d'arrêt contre le fils du patron et aussi contre Gennaro De Angelis et Luigi Zonfrilli. 

01/12/15
100 kilos de cocaïne par mois, voilà ce que doit se partager les différents clans de Forcella qui se livrent une guerre sans merci depuis des années.  Cette drogue acheminée par le réseau des Amato-Pagano depuis que le boss Raffaele Amato a réinvesti le produit d'un hold-up fructueux dans «l'affaire du siècle» dans les années 80. 100 kilos sont aussi dévolus au clan de Scampia/Secondigliano, Raffaele Stanchi, via Ghisleri (Abete - Notturno), Case Celesti (Marino), Vinella (Vanella Grassi), le Vele (Leonardi) et Monterosa (Abbinante). 
Une fois coupé, 100 kilos en deviennent 300. 1 kilo de cocaïne acheté au Venezuela pour 5 000 euros est vendu par les grossistes 42 000 euros.

02/12/15 
Publio Mazzi, un fidèle du boss Giuseppe Polverino aka «Barone», est décédé hier de causes naturelles à l'âge de 62 ans. Selon les enquêteurs, le natif de Marano a été - en particulier dans les années 90 - l'un des principaux collaborateurs du "parrain" de Marano, en prison depuis mars 2012. Accusé d'association de malfaiteurs, au cours des dernières années, il avait pris «sa retraite». Les funérailles de Publio Mazzi ont eu lieu ce matin à Marano.

02/12/15
Un repris de justice, Umberto Esposito, 52 ans, a été blessé avec un couteau, ce matin, peu avant 10 h via Monterosa dans le quartier de Secondigliano. Esposito a été blessé sur tout l'avant-bras et la jambe gauche, alors qu'il était dans sa voiture.

02/12/15

Iovine à gauche ; Zagaria à droite (Comunico Caserta)Iovine à gauche ; Zagaria à droite (Comunico Caserta)

Iovine à gauche ; Zagaria à droite (Comunico Caserta)

«Je faisais partie du commando qui a attaqué Poggio Vallesana, avec Michele Zagaria, nous étions dans la même voiture.» 
Ce sont les propos d'Antonio Iovine, l'ancien boss du clan Casalesi désormais passé du côté de la justice avec une repentance de dernière minute. L'ancien chef a déclaré hier devant le tribunal de Santa Maria Capua Vetere, qu'il avait pris part à l'assassinat du frère du boss Lorenzo Nuvoletta, Ciro, en 1984. 
Pourquoi Iovine, cette fois, il donne même le nom de son ancien "collègue" fugitif un temps comme lui, Michele Zagaria ? Jamais auparavant il ne l'avait accusé de l'assassinat de Ciro Nuvoletta. 
Un acte de violence qui faisait pleinement partie de l'affrontement entre la mafia de Corleone, alliés des Nuvoletta, et les Casalesi. Au Poggio Vallesana (domaine de Lorenzo Nuvoletta) avait même été décidé, un an après l'assassinat du frère du boss, le meurtre du journaliste Giancarlo Siani, lors d'une réunion ou participait les Nuvoletta et les Gionta, leurs alliés à Torre Annunziata. L'assaut des bardelliani à Marano en 1984, en fait, a changé l'histoire de la Camorra. Pour Iovine ce fut le «baptême de sang».

03/12/15
les agents de police de Salerne, ont arrêté Massimo Graziano, 43 ans de Sarno. Massimo est le frère de Valentino et Mario, tous deux tués dans une embuscade tendue par la Camorra à la fin des années quatre-vingt, et cousin de Felice Graziano, chef du clan homonyme dominant dans la province d'Avellino.
Pour l'homme, déjà accablé par de nombreux surveillance spéciale pour des précédents criminels, notamment de complot criminel mafieux,était recherché pour des infractions relatives commises à Sarno de 2000 à 2004, en particulier: vol qualifié, extorsion, possession et port illégal d'armes. La peine à purger est de 11 mois et 28 jours de prison. Massimo Graziano a été emmené à la prison Fuorni. 

03/12/15
Il est mort la nuit dernière dans la prison Opéra de Milan, où il était détenu sous le régime 41 bis, le patron Luigi Vollaro, dit le "Calife", leader incontesté de la Camorra dans la région du Vésuve.
Il est né en 1932 et a été l'un des protagonistes de la guerre de la mafia qui avaient ensanglanté la région dans les années 70-80 et mettant aux prises le NCO de Raffaele Cutolo et la Nuova Famiglia. Son surnom vient du fait du nombre d'enfants qu'il avait eu de ses différentes unions au fil des ans. 

Luigi Vollaro (l'Ora Vesuviana)

Luigi Vollaro (l'Ora Vesuviana)


04/12/15
Les Carabiniers de Caserte ont exécuté un ordre de garde conservatoire en prison émise par la Cour d'Appel de Naples vis-à-vis d'Immacolata Cortese, 47 ans. Elle est l'épouse du détenu Bruno Antonio,  «carosone» - référent  du clan Belforte pour les communes de San Nicola la Strada et San Marco Evangelista – et aussi affiliée du même clan.
Cortese est accusé d'association mafieuse, pour des faits datant entre 2009 et 2010. Elle a été emmené dans la prison de Santa Maria Capua Vetere. 

06/12/15
Pozzuoli. Un homme a été contrôlé dans sa voiture, la nuit dernière via Monteruscello près d'un café-bar dans le quartier de Monterusciello avec trois doses de haschisch et trois de marijuana.
La police de Pozzuoli,  a arrêté Vincenzo Cerlino, 28 ans, pour infraction de possession de drogue en vue de trafic. Tandis qu'à son domicile dans le District 4 Toiano ont été trouvés des bocaux contenant environ 145 grammes de marijuana, une balance de précision de l'élingue et 470 Euros de différentes tailles. Il a été emmené à la prison de Poggioreale. 

08/12/15 
Un homme de 35 ans, S.R., a été accompagné à l'hôpital San Paolo de Fuorigrotta, la nuit dernière, avec une blessure par balle. La balle, qui est entré en haut de la fesse, est sortie dans l'abdomen après avoir touché une artère. Il a subi une intervention chirurgicale au cours de la nuit, mais ses jours ne sont pas en danger. Ce serait un garçon ordinaire, déjà connu de la police et considéré comme proche de l'un des clans criminels opérant dans le quartier à la périphérie ouest de Naples.

09/12/15

Vincenzo Di Napoli (napolisera.it)

Vincenzo Di Napoli (napolisera.it)

Un jeune homme de vingt-cinq ans a été assassiné dans une embuscade à Piscinola (banlieue nord de Naples), au numéro 22 Via Miano.
Le nom de la victime était Vincenzo Di Napoli. Il était déjà connu de la police pour des crimes liés au monde de la drogue; le jeune homme a été rejoint par des hommes armés, peu avant 18h, alors qu'il était pas loin de la Piazza Tafuri. Les assassins ont tiré sur lui plusieurs balles avant de s'enfuir à bord d'un scooter.Vincenzo Di Napoli est mort presque instantanément, malgré l'intervention des secours. Bien qu'il n'a pas été condamné pour association mafieuse, il a été déjà contrôlé en compagnie de membres des «capitoni», dont le capo est Carlo Lo Russo. Sa mort pourrait être liée à celle de Pietro Esposito, boss de Sanita et sur fond de guerre entre Sanità et Miano. Notamment pour le contrôle des zones via Vergini et Capodimonte. Il y a deux mois deux membres du clan Lo Russo avaient été blessés via Miano. La mort d'Alloco en novembre et celle de Stravato en octobre pourrait être lié à cette guerre.

10/12/15
Assassinat dans le quartier Corso Umberto de Casalnuovo, dans la province de Naples, à quelques pas de l'entrée d'une école primaire. L'embuscade a eu lieu juste avant 13h : Giuseppe Ilardi, 26 ans, résidant à Casalnuovo, via Roma a été tué. La victime était à bord d'une Smart appartenant à Antonio Barone, considéré comme le régent pour Casalnuovo du clan Veneruso-Rea, libéré de prison il y a six mois, avec l'obligation de la signature à la station de police locale, et pour lesquels Ilardi jouait un rôle d'homme de confiance et de conducteur. 
L'action des tueurs a été rapide et précise, en particulier suggérant des professionnels. Sans descendre du scooter, ils se sont approché de l'arrière de la Smart, le tueur a sorti un pistolet semi-automatique, de petit calibre, à en juger à partir de coquilles trouvés par la police des investigations scientifiques de base, et a ouvert le feu, touchant Ilardi de la fenêtre arrière de la voiture. Sur place malgré l'arrivée des secours il était trop tard. La fusillade a eu lieu entre les passants et l'arrivée des parents ramenant leurs enfants à l'école École primaire Antonio de Curtis, mais beaucoup ont pensé à des pétards. Selon les enquêteurs, l'embuscade, est lié au trafic de drogue dans le nord de Naples. Mais il est possible que, le véritable objectif du commando n'ait pas été Giuseppe mais bien Antonio Barone.

Assassinat de Giuseppe Ilardi (Roma)

Assassinat de Giuseppe Ilardi (Roma)

10/12/15
Le clan des Casalesi a été durement touché par une opération anticamorra ces dernières heures qui ont conduit à l'arrestation de 28 personnes liées au clan de Michele Zagaria, le boss arrêté le 7 décembre 2011.
Les enquêtes de la DDA à Naples ont révélé un système judiciaire très ramifié, en impliquant les autorités locales et les chefs d'entreprise de Caserta. Parmi les politiciens impliqués dans l'enquête il y a aussi Michele Griffo, maire de Trentola Ducenta qui est actuellement recherché par la police sur des accusations de collusion avec les Casalesi. Les accusations dirigées vers d'autres suspects sont plus variées: complot et association mafieuse, collusion avec la mafia, faux enregistrement de produits, faux en écritures publiques, abus de pouvoir, blanchiment d'argent, extorsion, ect. Pour 24 des 28 personnes arrêtées direction la prison, tandis que les quatre autres (y compris l'ancien maire de Trentola Dugenta, Nicola Pagano) ont été prévus des mesures restrictives.


11/12/15
Guet-apens à Pontecagnano dans la province de Salerne, où la nuit dernière un homme de 34 ans a été tué par balles. Massimiliano Nastri, a été atteint par plusieurs balles tirées avec un pistolet de calibre .38.
L'assassinat a eu lieu vers 20 h via Sandro Pertini. Lorsque les secours sont arrivés sur place, il n'y avait plus rien à faire, malgré de vaines tentatives de le ranimer. Il a été mortellement blessé par quatre balles, dont une à la tête, l'une à l'omoplate et deux à l'abdomen.
La piste du règlement de comptes lié à des faits de drogue est privilégiée.
Le jeune homme était déjà connu de la police pour des faits liés au trafic de drogue et avait l'obligation de signature au poste de police. Nastri a été il y a plus de 13 ans en état d'arrestation dans le cadre de l'opération «Wolf» contre une organisation criminelle dédiée au trafic de drogue.

Massimiliano Nastri assassiné (ottopagine.it)

Massimiliano Nastri assassiné (ottopagine.it)

11/12/15 
Francesco Casillo, alias «a vurzella», avait un empire d'environ 10 millions d'euros, autour du Vésuve à Boscoreale et Poggiomarino, mais aussi dans la province de Caserta Vitulazio. Une ordonnance de saisie a été exécuté ce matin, à la demande du Procureur de Torre Annunziata. Casillo est l'un des leaders du clan Aquino-Annunziata, alliée aux Gionta et dédié au trafic de drogue. Il a été arrêté pour la première fois en 2011, dans l'opération qui a pris le nom de «roi Bomba»: «a vurzella était considéré comme le chef de file d'un trafic de drogue de Scampia via le Vésuve. A cette occasion a également été saisi de l'immobilier pour 7 millions d'euros, liée au clan de Torre Annunziata-Boscoreale. En mars 2014 cependant, Casillo a été arrêté comme l'une des commanditaires et organisateurs de l'assassinat des  frères Manzo, le 10 février à Terzigno. Pour ce crime, il a été condamné à la réclusion à perpétuité par la Cour d'assises de Naples. 

11/12/15 
Torre Annunziata. Le jugement en première instance a été confirmé pour Aldo Gionta et ses compagnons qui l'ont aidé à atteindre Pozzallo (Ragusa) pour prendre un bateau pour Malte et poursuivre sa cavale. La Cour d'appel de Naples dans la soirée a prononcé la sentence: quatre ans pour le «patron poète», accusée d'infraction à une surveillance spéciale.
Peines confirmées pour avoir aidé pour les trois complices: un an et demi pour les deux femmes Livia Verdoliva et Giovanna Ferraro, et 2 ans pour Giuseppe Lombardo, également accusé de possession d'une fausse carte d'identité. Tous avaient contesté l'aggravation de la peine par la méthode mafieuse car ls disent tous trois qu'ils «ne savait pas qu'Aldo Gionta était un camorriste». 

14/12/15 
La police, ce matin, à Ottaviano, a réussi à voir et à arrêter, un trafiquant de drogue en service. Les officiers ont surpris Salvatore D'Ambrosio, 36 ans, vendant de l'héroïne à un acheteur, où il y a seulement quelques jours, avait été arrêté par la police, un autre trafiquant de drogue. A été saisi 30 granules de plastique contenant de la drogue, en plus de la somme de 145 euros.

20/12/15 
La police de Torre Annunziata a arrêté à San Giuseppe Vesuviano, pour possession à des fins de trafic de drogue, les frères Antonio et Alessandro Gallese, trente-quatre et vingt-six ans, tous deux déjà connus de la police. L'opération a conduit à la découverte et à la saisie de 50 grammes de marijuana en packs, 50 grammes de haschisch et d'un plant de cannabis sativa qui avait atteint la hauteur d'environ un mètre.

21/12/15 
Opération contre le clan des Casalesi et le racket imposé par l'organisation pour les fêtes de Noël par la police d'Aversa, dans la province de Caserte.
C'est la faction Bidognetti qui a été visé. L'enquête a révélé les demandes d'extorsion envers des commerçants et des entrepreneurs de la zone d'Aversa.
En tout, neuf arrestations ont été effectuées.
Parmi les neuf se trouve Luciano Di Cicco, 63 ans, patron présumé du groupe, ainsi que son frère Giuseppe, 66 ans. Deux d'entre étaient déjà en prison. L'opération fait suite aux enquêtes ouvertes en 2011 est le deuxième volet de l'enquête a abouti le 15 janvier dernier à plusieurs arrestations contre le groupe Di Cicco, lié aux Bidognetti, clan actif à Lusciano, une petite ville où la police a reconstitué en détail cinq épisodes d'extorsion.

24/12/15 
Marano. Deux tonnes de haschich cachées à côté du sapin de Noël. La police de Giugliano a arrêté, hier après-midi, Maria Totaro et Raffaele Tronco, respectivement 62 et 66 ans, sur des accusations de possession et de trafic de stupéfiants. La drogue, se trouvait en partie dans le salon de l'appartement, et en partie à côté du sapin de Noël, et était contenu dans des boîtes parfaitement emballés pour une valeur d'1 200 000 euros. Les conjoints ont tous les deux un casier vierge.

25/12/15

Corrado «‘O Cunfettar» Orefice (L'Ora)

Corrado «‘O Cunfettar» Orefice (L'Ora)

Les carabiniers ont interpellé le boss Corrado «‘O Cunfettar» Orefice, 46 ans, présenté comme le régent du clan camorriste «Vanella Grassi». Arrêté dans une villa isolée de Monteruscello (près de Naples), il était recherché depuis septembre dernier et sa condamnation à 20 ans de prison pour association mafieuse et trafic de stupéfiants. Les carabiniers ont suivi la famille et les proches du parrain qui voulaient passer la fête de Noël avec Orefice. Malgré leurs précautions (notamment des changements de véhicule), les carabiniers ont pu intervenir et arrêter, sans résistance, le boss camorriste.

27/12/15
Depuis des mois Carlo Sepe demandait de l'argent au propriétaire d'un bar à Nola Piazzolla: à chaque fois de petites quantités d'argent, une forme d'extorsion continue et ennuyeuse. L'autre jour, cependant, le jeune homme de dix-neuf ans, de San Gennaro Vesuviano a poussé le bouchon, il exigeait un «pizzo de Noël»: 500 euros. Mais ce fut là sa dernière demande. Le propriétaire du restaurant, a refusé de remettre plus de 500 euros, et a réagi de manière intraitable et l'a invité à quitter le bar. Il a agressé l'homme et la victime en tentant de fuir a claqué la porte dont d'entrée ce qui a brisé la vitre et les éclats de verre ont blessé Carlo Sepe. Le voleur, laissé seul, alors qu'il saignait a néanmoins procédé à vider la caisse enregistreuse dans le bar, où il y avait 300 euros, le produit de la journée. Il s'est ensuite rendu à la clinique pour se soigner et quelques minutes après son admission, a police est venu l'arrêter après avoir été averti par le propriétaire. Sepe, qui, bien que très jeune est déjà connu de la police.
Le jeune n'est affilié à aucun clan ou, en tout cas lors de ses extorsions de fonds, il n'a jamais fait référence à des clans de la Camorra pour obtenir plus de crédit auprès des victimes. Toutefois, il a utilisé des méthodes appropriées de la criminalité organisée et n'a pas hésité à utiliser des armes pour essayer d'obtenir de l'argent. Son père et son grand-père ont eu dans le passé des problèmes avec la loi : son appartenance à une famille connue de la police ne joue pas en sa faveur.

30/12/15 
Le procureur antimafia ne considère pas comme crédible les déclarations de deux repentis, Oreste Basco et Pasquale Pagano. Ils les accusent même de déviation d'enquête. Les enquêtes portant sur l'implication de certains entrepreneurs de Caserte au sein du clan des Casalesi.


30/12/15
Des biens immobiliers et d'autres actifs pour un total de 2,5 millions d'euros ont été saisis ce matin par la police financière de Naples.
Les actifs sont attribuables selon les enquêteurs antimafia au boss du clan Casalesi Alfonso Cacciapuoti qui est actuellement en prison après avoir été condamné à 14 ans de prison pour association de malfaiteurs dans le procès «Spartacus 3».
Parmi les biens saisis on trouve un troupeau de 200 buffles.
Alfonso Cacciapuoti, ancien bras droit de Francesco Schiavone, selon l'enquêteur contrôlait le territoire de la municipalité de Grazzanise depuis l'époque du fondateur des Casalesi, Antonio Bardellino, au tournant des années soixante-dix et quatre-vingt.

30/12/15
Assassinat à Afragola, où la nuit dernière a été tué dans une embuscade dans la rue, Fabio Coppola, 40 ans. L'homme, considéré affilié à un clan de la Camorra dans la région, a été atteint par plusieurs séries de coups de feu alors qu'il était sur le point de prendre le volant de sa voiture.
Les enquêteurs tentent de déterminer si l'embuscade rentre dans le cadre de la lutte entre clans de la région au nord de Naples. Les tueurs ont accompli leur «contrat» vers 20h00 Via San Giovanni Bosco. Coppola a été mortellement blessé par au moins sept coups de feu.

Fabio Coppola (Il Mattino)

Fabio Coppola (Il Mattino)

31/12/15 
Un jeune homme de 27 ans, Maikol Giuseppe Russo, a été tué dans une embuscade la nuit dernière dans un bar sur la Piazza Calenda, dans le quartier de Forcella à Naples.
Le jeune Russo, qui avait un casier judiciaire, a été touché à la tête et grièvement blessé, et est décédé à son arrivée à l'hôpital Loreto Mare après un accident vasculaire cérébral. 
Il semble que Russo a pu être confondu avec la véritable cible des tueurs qui auraient été au nombre de 8-9. La véritable cible aurait été Raffaele Giugliano, fils de Salvatore Giugliano dit «o montone» devenu collaborateur de justice.

 

Maikol Giuseppe Russo (napolitan.it)

Maikol Giuseppe Russo (napolitan.it)

 

 

(Sources Il Mattino, NapoliToday, Crimorg, l'Espresso, Il Roma)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages