Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 15:25
Opération Clemenza (ici.radio-canada.ca)

Opération Clemenza (ici.radio-canada.ca)

En juin 2014, la Gendarmerie Royale du Canada mène l’opération «Clemenza» contre la mafia montréalaise et arrête 33 personnes, considérées comme une partie de la nouvelle génération du crime organisé italien au Canada. 
L’enquête concernant 2 cellules de la Mafia a été lancée en 2010, notamment par l’interception de messages entre BlackBerry, pourtant réputés inviolables. Entre 2010 et 2012, plus d’1 million de messages ont été interceptés. Certaines des personnes arrêtées avaient déjà été impliquées dans l’Opération Colisée menée en 2006 contre le clan Rizzuto, alors clan dominant de la Mafia montréalaise.
Les 2 cellules ciblées étaient celles de Giuseppe De Vito et des frères Antonio et Roberto Bastone (âgés de 51 et 41 ans, plutôt discrets au sein du monde criminel). Les charges retenues sont trafic de stupéfiants, violences et incendies volontaires. 
Parmi les personnes interpellées figurent les anciens lieutenant de De Vito, Giuseppe Fetta  et Alessandro Sucapare, mais aussi Ali Awada (26 ans, mis en cause dans 2 incendies de cafés italiens, son père Mohammed a été abattu en novembre 2012). Le nom d’Eric Grenier (ancien propriétaire d’un club de strip-tease et de la revue «Québec Erotique») apparaît également dans l’enquête mais il n’a pas été formellement inculpé : il avait été arrêté en novembre 2012 au Pérou pour trafic de cocaïne puis extradé et condamné à New York.
Enfin, 3 personnes sont recherchées : Abdallah Hussein (23 ans, impliqué dans l’enlèvement puis la séquestration pendant 4 mois d’un homme ayant une dette envers les frères Bastone), Giovanni Gerbasi (49 ans, arrêté en 2006 dans l’opération Paravent impliquant également Anthony Di Maulo, neveu de Joe Di Maulo, abattu en novembre 2012) et Patrizio Silvano (50 ans, arrêté avec Donald Matticks, caïd de la pègre du port de Montréal, pour trafic de cocaïne et de cannabis). 

Hussein Abdallah, Giovanni Gerbasi et Patrizio Silvano (globalnews.ca)

Hussein Abdallah, Giovanni Gerbasi et Patrizio Silvano (globalnews.ca)

Dans le même temps, la police craint une reprise de la guerre entre les deux grandes obédiences de gangs à Montréal, les «bleus» et les «rouges». Le 7 juin dernier, un affrontement a opposé des bleus du quartier Saint Michel et des rouges de Rivière-des-Prairies, dans le bar Mile End de Montréal. Un homme a sorti une arme et a fait feu tuant Steven Célestin, 23 ans, un bleu. Les enquêteurs
craignent des représailles, notamment parce que la victime est le cousin de Jean-Philippe Célestin, 34 ans. Ce dernier est considéré comme un des lieutenants de Gregory Wooley.
Depuis qu'il a été libéré de prison en 2011, Gregory a été chargé par les HA de mettre de l'ordre au sein des gangs de rue pour les mettre au service des motards et du clan Rizzuto. Plusieurs membres de gangs, opposés au projet d'unification, ont été abattus en août 2012.

Wooley (La Presse)

Wooley (La Presse)

Durant l'été on apprend que les Hells Angels ont réactivé en catimini leur chapitre de Montréal en mai dernier. Pour les épauler un chapitre du club des Red Devils, considéré comme le principal «club pépinière» des Hells Angels s'est implanté lui-aussi à Montréal. Cette réactivation prouve bien la volonté retrouvée des Hells de reprendre leur leadership sur le crime organisé local.

(Montreal Gazette)

(Montreal Gazette)

Les craintes des autorités étaient bien fondées, le caïd d'origine haïtienne Ducarme Joseph, 46 ans, est abattu  de plusieurs balles le 1er aout devant un restaurant du quartier Saint-Michel, non loin de la résidence de sa mère.
Connu depuis 1987, il a fondé le gang 67, d'obédience crips. Ducarme est devenu un proche associé d'Antonio "Tony" Magi. La police soupçonne Joseph d'avoir participé au meurtre de Nicolo Rizzuto, fils de Vito, en décembre 2009. En représailles, le caïd a fait l'objet d'une tentative de meurtre en mars 2010 (2 personnes avaient été tuées). Selon plusieurs observateurs Joseph figurait depuis sur la liste noire du caïd Vito Rizzuto, rentré des USA en octobre 2012 et décédé en décembre 2013.
On pense qu'il a été abattu par la mafia montréalaise, en représailles de la mort Nicolo Rizzuto. Le contrat pourrait avoir été exécuté par les Hells Angels, pour sceller leur alliance avec les italiens, mais aussi pour marquer leur retour sur le scène criminelle montréalaise.

Le 8 septembre c'est Dominique Laverdure, 19 ans, qui est tué de plusieurs balles alors qu’il sortait de la réception de mariage de son frère dans le quartier Saint-Léonard (est de Montréal). Originaire d’Haïti, il était proche de membres de gangs de rue d’obédience rouge mais lui-même ne semblait pas impliqué dans ce milieu. Certains analystes pensent qu’il aurait été victime d’une erreur sur la personne, un de ses frères étant sans doute la vraie cible. Les tueurs auraient voulu s’en prendre à un «rouge» pour venger la mort, le 7 juin dernier, de Steven Célestin, 23 ans, un «bleu». Ce dernier est le cousin de Jean-Philippe Célestin, 34 ans, considéré comme le lieutenant de Gregory Wooley.

Meurtre de Ducarme Joseph (Le JDM)

Meurtre de Ducarme Joseph (Le JDM)

Le 29 octobre, Stefano Sollecito fête son 47ème anniversaire au «Lounge 5», un bar de la Pettie Italie de Montréal, tenu par Nicola Foresta (arrêté à la fin des années 90 dans une affaire de racket et d'usure, avant que les charges soient abandonnées). Fils de Rocco Sollecito (fidèle du clan Rizzuto, considéré comme l'actuel Boss par intérim de la Mafia Montréalaise), Stefano Sollecito est le représentant de la nouvelle génération du crime organisé à Montréal. Il avait été condamné en 2003 à 4 ans de prison pour trafic d'ecstasy.
Son anniversaire était donc l'occasion idéale pour la police d'identifier ses proches. Une soixantaine de personnes étaient présentes sur place et ont été contrôlées pendant 2 heures par des experts de la lutte contre le crime organisé. Outre des figures connues de la mafia locale, des représentants des Hells Angels et de gangs de rue étaient présents au «Lounge 5».

Le restaurant «La Cantina» a été endommagé par un engin incendiaire dans la nuit du 23 au 24 novembre. «La Cantina» est un point de chute connu de la mafia montréalaise. L'ancien boss Vito Rizzuto avait ses habitudes dans ce restaurant dont un des co-propriétaires était un de ses proches, Federico del Peschio. Ce dernier avait été abattu en août 2009 à l'arrière de son établissement. Début décembre, un nouvel engin incendiaire s'est déclenché dans le restaurant provoquant cette fois-ci des dommages importants. 

(CBC.ca)

(CBC.ca)

Le 1er décembre c'est encore une figure montante de la mafia montréalaise, Tonino Callocchia, 53 ans, qui est abattu.
L'entrepreneur en construction Tonino Callocchia a été assassiné en plein jour dans un restaurant de l’est de Montréal. Deux suspects cagoulés ont fait irruption dans le commerce et ont ouvert le feu à plusieurs reprises en direction de Tonino.
C'est déjà le 10ème mafioso relié au clan rival du défunt parrain Vito Rizzuto à être criblé de balles depuis 2012. Mais pourtant, s'il a été longtemps proche du clan Desjardins, il semblerait que, selon les observateurs, depuis le retour de Vito, il s’était rapproché de lui et y avait gagné en responsabilités. Donc la question est ? A qui profite le crime ? On peut difficilement y voir une manœuvre du clan Rizzuto mais quoique ? Les Desjardins alors ? 
On sait que Tonino était très impliqué aussi dans le milieu du prêt sur gages, qui est actuellement secoué lui aussi après la mort de Valiquette, abattu en décembre 2013. Rappelons aussi que l'an dernier, Nicola Pece, un collecteur de l'important usurier Robert Ti-Bras Baillargeon, a disparu. Et ce dernier aurait toujours d'importantes sommes en prêts dans la rue. 

Tonino Callocchia (La Presse)

Tonino Callocchia (La Presse)

En décembre, on apprend que l'aspirant-parrain Salvatore Montagna, assassiné en novembre 2011 à Charlemagne, aurait augmenté une taxe imposée par la mafia aux entrepreneurs en construction après son arrivée au Québec, au printemps 2009 ce qui aurait provoqué l'ire de certains mafieux.
C'est  ce que révèle une conversation impliquant Tonino Callocchia dont l'enregistrement devait être utilisé comme preuve contre lui dans un procès pour intimidation et tentative d'extorsion d'une ancienne associée du caïd Raynald Desjardins.
Cette ancienne associée, c'est l'ingénieure Marlène Girard, qui a enregistrée à son insu, Callocchia qui affirme que Montagna allait réclamer «2,50$» de plus à tous les entrepreneurs, sans toutefois donner plus de précision sur cette hausse de taxe qui s'apparente à un pizzo.
Montagna, ancien chef par intérim du clan Bonanno de New York, a été expulsé des États-Unis vers le Canada en avril 2009. Peu après son arrivée à Montréal, il s'est rapproché de certains mafieux établis et s'est imposé comme un chef. Il s'est allié avec d'autres organisations mafieuses dans le but de renverser les Rizzuto, qui s'accrochaient au pouvoir, bien qu'affaiblis par l'opération Colisée et des dissidences.
Mais l'alliance fragile de chefs rebelles a éclaté en 2011. Selon une théorie de la police, un conflit a alors éclaté entre les clans de Raynald Desjardins et de Montagna. Ce dernier a été tué en novembre 2011. Un mois plus tard, Desjardins et ses présumés complices ont été arrêtés et accusés de ce meurtre. Le procès devrait avoir lieu en 2015.
La conversation datant du printemps 2013 dans un restaurant de Pointe-aux-Trembles, on y entend Callocchia revenir sur l'époque de la révolte contre les Rizzuto. Il dit que les chefs de clans qui se sont entre-tués étaient des amis depuis 35 ans, «comme des frères et des soeurs, et qu'un jour, certains ont décidé de faire leurs propres affaires, que ce fut perçu comme un viol, que des gens sont morts ou devenus handicapés, que des familles ont perdu des pères et des fils, et que beaucoup de gens ont pleuré».
Il évoque aussi des dettes contractées par certains mafieux concernant la firme de décontamination Carboneutre, dans laquelle Raynald Desjardins, Domenico Arcuri et plusieurs hommes d'affaires de leur entourage s'étaient impliqués en 2008-2009. L'aventure s'était terminée en fiasco.
Il a voulu rencontrer Marlène Girard car il la croit encore gestionnaire de la frirme et donc en contact avec Desjardins et qu'elle pourrait aider plusieurs investisseurs à récupérer leur argent investi.
A la fin de la conversation, Callocchia dit de façon presque prémonitoire qu'il est un messager, et que parfois, on tire sur un messager.
(Source copyright La Presse - JDM)

Meurtre de Vitalino Petraroia (Montreal Gazette)

Meurtre de Vitalino Petraroia (Montreal Gazette)

Le 11 décembre, Vitalino Petraroia, 56 ans, lié à la mafia italienne est froidement assassiné de 2 balles dans la tête dans une camionnette à Montréal. 
Ancien propriétaire de café italien, il a déjà eu des démêlés avec la justice. Il a été reconnu coupable de trafic de cocaïne en 2009, condamné pour cela à 1 an de prison en 2012. Il s'agit du 26ème homicide de l'année à Montréal. 

A la mi-décembre, une organisation mafieuse, que la police considère comme étant liée au clan dominant des Siciliens à Montréal, a été démantelée dans la grande région de Toronto.
L'organisation en question était autrefois dirigée par Juan Ramon Fernandez, ancien associé et représentant du parrain montréalais Vito Rizzuto, et son complice Fernando Pimental. Ces derniers ont toutefois été assassinés en Sicile en avril 2013.
Depuis, la cellule torontoise s'est trouvé un nouveau chef en la personne de Daniele Carlo Ranieri, 30 ans, qui a échappé à l'arrestation.
Cette cellule mafieuse baptisée «Montréal» est impliquée dans des actes d'extorsion, de fraude, d'obstruction de la justice, de violations de conditions de liberté conditionnelle, de trafic de drogue et d'infractions liées à l'utilisation d'armes à feu.

 

Sources (La Presse, JDM, Montreal Gazette, CBC, tvanouvelles.ca, ect...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Mafia Canada
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages