Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 14:34

Tout d’abord nous admirons l’intitulé du ministère qui sous entend à peine que le problème de l’identité nationale découle de l’immigration.  Les intitulés des ministères sont toujours le nom d’un problème de société « travail », « culture », « écologie », tout du moins d’un phénomène ou d’une énigme totale genre l’Outre-Mer.

 

Eric Besson est le nouveau maître à bord du ministère remplaçant un Hortefeux fier de son bilan à la tête de son agence de voyage !  Depuis 2005 plus de 135 000 reconduites à la frontière au prix de l’essence c’est quand même fortiche !

Plus d'un tiers des "éloignements d'étrangers" sont des retours volontaires. Sur ces quelque 10.072 retours en 2008, 9.500 concernent des citoyens européens, qui bénéficient de la libre circulation et ne sont pas toujours en situation irrégulière au regard du droit au séjour des étrangers.

 

De leur côté, plusieurs associations font un bilan critique de l'action du ministère de l'Immigration, les unes parlant de "pression accrue sur les étrangers", d'autres réclamant un changement de politique. Alors que la Cimade dénonce un "déni d'humanité", France Terre d'asile fustige la prééminence du répressif sur le social. Pour le Réseau éducation sans frontières (RESF), le départ de Brice Hortefeux sonne avant tout la "fin de partie pour la chasse à l'enfant". "Une administration de l'immigration a, certes, vu le jour. C'est une très belle construction technocratique, créée sous l'angle quasi exclusif du contrôle au détriment du volet social", souligne l'association.

 

Pour atteindre ce bilan, il ne faut avoir aucun problème avec le concept de l’identité nationale blanche à culture latine et catholique et après ça marche comme sur des roulettes à fusion nucléaire !

L’identité nationale on en fait quoi ?  Faut il trouver une nouvelle Jeanne d’Arc, ou d’autres ancêtres autres que les gaulois (qui avaient l’avantage à l’époque (après la guerre franco « prussienne ») de ne pas êtres germain comme nos vrais ancêtres les Francs ?

 

L’identité nationale c’est de dire aux étrangers qu’on ne veut que leur cervelle, leurs connaissances et leurs bras pour remplacer les notre partis ailleurs ? et que leurs familles ben ils peuvent se la mettre ou je pense parce que l’immigration c’est le travail et pas le peuplement ? On nous aurait donc menti ?!

 

Pourtant le regroupement familial, quelle brillante idée des grands patrons français pour façonner les futures générations d’ouvriers de nos usines,  faire mine de donner une chance aux enfants d’immigrés de vivre dans une république, leur faisant miroiter la chance qu’ils avaient dans le miroir aux alouettes de la méritocratie!   Quelle figure de style pseudo humaniste à faire passer le plan Marshall pour une vulgaire opération capitaliste et mercantile.

 Et ben non jeunes gens tout comme les prolos d’antan vous finirez à la chaîne comme les autres !  Oh oui quand on est blancs et catholiques bien qu’enfant d’immigré, les mains tendus du réparateur de l’ascenseur social sauve la mise mais aujourd’hui l’état des ascenseurs est alarmant surtout dans les quartiers populaires.

 

Les données du problème.

 

Les élus issus de l'immigration aux dernières élections municipales ne représentent que 6,68 % de l'ensemble des élus municipaux, selon les chiffres d'une étude du Haut Conseil à l'intégration publiée dans « Le Journal du dimanche ». En 2001, ils ne pesaient que 3,18 %. La Seine-Saint-Denis, qui compte 60 % de la population issue de l'immigration, n'en compte aucun. Avec 8,71 % de ses élus issus de la diversité, le Parti socialiste devance l'UMP qui affiche un taux de 3,44 %. Pour contourner l'écueil des statistiques ethniques, l'étude a été réalisée grâce à une approche patronymique, utilisée pour la première fois en France à l'échelle nationale. Interrogé sur le sujet par le « JDD », Eric Besson, le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, s'est dit déçu par ces résultats, même s'il constate « une réelle dynamique ». Il s'est également montré favorable au développement d'outils de mesure de la diversité : « Je souhaite que ce type d'enquête soit reproduit dans d'autres univers que celui de la politique, tels que l'administration, les grandes écoles.


Encore des belles paroles?!.
Demain nous ferons un peu d'Histoire sur ce thème!

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages