Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 14:33

01/03/14

La cour d'assises de Paris a condamné en appel à 13 et 16 ans de réclusion criminelle Cédric Pieri et Antoine Santoni pour l'assassinat en 2008 d'un restaurateur en Corse. En première instance, les deux accusés avaient été acquittés par la cour d'assises de Haute-Corse.

Le corps criblé de chevrotine de Michel Bastiani-Mahjoubi avait été retrouvé le 7 juin 2008 dans une décharge sauvage en contrebas d'une route départementale sur la commune d'Olmeta-di-Tuda (Haute-Corse). Propriétaire d'un piano-bar, le White, il avait subi intimidation et attentats jusqu'à ce qu'une charge explosive dévaste totalement son établissement.

L'accusation s'est fondé sur les aveux circonstanciés de Cédric Pieri, qui a accusé Antoine Santoni d'être l'auteur de l'assassinat avant de se rétracter lors du procès de première instance. La représentante du ministère public s'est attardée sur «ces aveux», en reprenant dans le détail la dizaine de fois où l'accusé les a réitérés en trois ans. Il expliquait alors avoir été «guidé par l'idée d'aider la police et de soulager sa conscience». Dans une précédente audition, il s'était écroulé en larmes en disant «vous direz à la famille de Michel que je regrette».

Au procès en appel, Pieri a cette fois clamé son innocence, en mettant en cause deux hommes dont il dit ne pas vouloir livrer les noms par peur de représailles. Antoine Santoni a, lui, toujours affirmé n'être pour rien dans l'assassinat. 

 

18/03/14

Une jeune femme de 19 ans a été blessée par arme à feu à Bastia. Cette dernière s’est présentée, dans la nuit de lundi à mardi, à l’hôpital de Falcunaja, présentant des blessures au thorax et à la jambe. Selon Alta Frequenza le même jour une rixe a éclaté à Bastia vers 15h50 à la Cité Aurore. Au cours de cette dernière, plusieurs coups de feu ont été tirés en direction d’un jeune homme de 25 ans. Ce dernier a été blessé au bras, et aux jambes.

 

19/03/14

Attentat à Calvi (Haute-Corse), dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 mars, le restaurant Le Coconut's à Calvi a été la cible d'un attentat. Une charge placée sous la véranda de l'établissement a explosé vers 1h30. Sur un mur, l'inscription "A droga Fora".

http://www.societe.com/societe/societe-calvaise-de-restauration-442393062.html 

http://www.societe.com/societe/godbillon-eric-441326097.html 

 

20/03/14

Le ministère public a requis 18 ans de réclusion criminelle à l'encontre de François Susini qui répond devant la cour d'assises d'appel de Haute-corse de "violences volontaires" ayant entrainé la mort de Joël de la Foata le 24 janvier 2010 à Ajaccio. 

La cour d’assises de Haute-Corse n’a pas retenu la thèse de la légitime défense pour la mort de Joël de la Foata mais a prononcé un verdict plus clément. Selon les témoignages, François Susini était resté «calme dans son coin» toute la soirée précédant le meurtre malgré le climat tendu qui régnait à l'Eden. Il aurait «explosé » au bout de la nuit, face «aux vexations et aux provocations» de Joël de la Foata, dont le taux d'alcoolémie était très élevé (2, 34 gr/l de sang).

Pris à partie à la sortie du bar, François Susini soutient qu'il a désarmé son agresseur et retourné l'arme contre lui dans un «mouvement réflexe de défense». Problème personne n'a pu attester que Joël de la Foata était porteur de cette arme dont Susini s'est débarrassé dans sa fuite, se privant ainsi d'un moyen de preuve.

Selon la partie civile «Joël de la Foata avait renoncé à porter une arme depuis sa condamnation en 2007, sa compagne et son fils en attestent, la seule preuve de son innocence, c'est lui qui l'a fait disparaître ! Parce que cette arme est bien la sienne». La cour présidée par Philippe Herald a rendu son verdict au terme de deux heures de délibérations, elle n'a pas retenu la légitime défense et a prononcé une peine de dix ans de réclusion pour des faits requalifiés en «coups mortels».

 

21/03/14

Le 11 mai 2010, 2 hommes armés ratent un guet-apens contre Antoine Nivaggioni. Le véhicule utilisé est retrouvé incendié avec à l'intérieur un fusil à pompe et une kalachnikov. L'enquête a permis d'isoler un adn, ce qui a entrainé l'arrestation et la mise ne examen d'Eric Coppolani pour association de malfaiteurs en vue de commetre un assassinat en bande organisée». L'homme, âgé de 38 ans, est présenté comme un proche de la Bande du Petit Bar et est déjà connu pour des affaires de stupéfiants, d'armes, de racket et de vol.

 

23/03/14 

Jean Leccia, Directeur Général des Services du Conseil Général de Haute Corse, 53 ans, a été abattu par une rafale d'arme automatique près d'Aléria vers 23h20. Il a été tué par 2 hommes à moto sous les yeux de sa fille et de son ex-compagne qui le suivaient en voiture. En novembre 2011, il avait été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur les marchés publics frauduleux passés par le Conseil Général. Il avait aussi été entendu comem témoin dans l'enquête sur des subventions publiques pour des gîtes tourstiques appartenant à des élus proches du Conseil Général.

 

03/04/14

Antoine Nicolaï, 63 ans, a été pris pour cible par deux individus alors qu'il se garait sur le parking du centre d'art polyphonique à Sartène. Le véhicule a subit plusieurs tirs de fusil. Les auteurs ont pris la fuite à bord d'une voiture en direction de Levie. La victime n'a été que légèrement blessée à la jambe et au bras. Elle a été évacuée vers l'hopital de Sartène. Le véhicule de l'auteur des faits a vraisemblablement été retrouvé incendié route de Levie avec une arme à l'intérieur.

Antoine Nicolaï est connu des services de police. Il avait été jugé et condamné pour l'assassinat le 8 mars 1996 près de Sartène de Jean-Marie Gorovenko, 29 ans à l'époque et militant présumé d'A Cuncolta. Il avait déjà essayé des tirs dans un différend personnel à Foce Bilzese.

 

04/04/14

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/04/en-corse-apres-l-assassinat-de-jean-leccia-la-pression-s-accroit-sur-le-clan-giacobbi_4395911_3224.html 

L'article de Jacque follorou sur l'assassinat de Jean Leccia et sur la pression mise sur les chantiers des marchés publics.

 

04/04/14

Eric Coppolani, 38 ans a été écroué. Il n'est pas officiellement soupçonné d'être impliqué dans l'assassinat mais dans une tentative avortée, commise contre ce même Nivaggioni, quelques mois plus tôt, le 11 mai 2010. Des hommes armés avaient alors jailli d'un petit fourgon avant de renoncer à tirer devant l'afflux de collégiens, prêts à entrer en cours en ce début de matinée. Le coup a finalement réussi, le 18 octobre 2010, lors d'une réplique presque similaire.

Depuis le début, pour expliquer cet assassinat, la justice privilégie la piste d'un affrontement entre les proches d'Alain Orsoni, dont Antoine Nivaggioni, et le gang du Petit Bar, présenté comme la première puissance criminelle d'Ajaccio. Et si trois hommes sont toujours mis en examen dans l'assassinat - Jacques Santoni, le cerveau présumé du Petit Bar et deux de ses prête-noms, le dossier n'avançait guère, faute de preuves matérielles. Les enquêteurs sont persuadés que la tentative de meurtre du mois de mai et l'assassinat du mois d'octobre sont le fait de la même bande.

L'arrestation, le 16 mars par la police judiciaire d'Ajaccio, d'Eric Coppolani, présenté comme un proche de Santoni, vient donc, pour les policiers et les magistrats, conforter la piste du Petit Bar. Selon nos informations, l'ADN d'Eric Coppolani a été retrouvé sur le bouchon d'une bouteille ayant contenu de l'essence. Celui-ci a été récupéré à un mètre du lieu où a été brûlé le fourgon utilitaire ayant servi à la tentative d'assassinat de mai 2010. Eric Coppolani, lui, nie les faits: il aurait utilisé cette bouteille lors d'un footing, avant de la jeter sur le bas-côté.

16/04/14

Deux armes de poing ont été saisies par les enquêteurs au domicile de l'un des trois hommes placés en garde-à-vue mercredi au commissariat de Bastia. Parmi les personnes interpellées, figure le maire de la commune de San-Gavino-di-Fiumorbu, Philippe Vittori. Les enquêteurs veulent en savoir plus sur une altercation qui s'est déroulée deux jours avant l'assassinat de Jean Leccia, à l'avant-veille du second tour des élections municipales, où se présentait la fille de l'élu du conseil général de Haute-Corse. Jean Leccia se serait interposé lors d'un vif échange entre les partisans des deux listes concurrentes. Les enquêteurs cherchent à savoir si cet incident peut ou non avoir un lien avec les faits.

 

17/04/14

Le tribunal correctionnel de marseille a relaxé Paul Lantieri et Toussaint Acquaviva, accusé d'avoir aidé Ange-Toussaint Federici dans sa cavale suite à la tuerie des Marroniers le 4 avril 2006. Seul le cousin de ce dernier, Paul Bastiani, a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour «recel de criminel».

Paul Lantieri (né en 1960 à Bastia) reste incarcéré suite à sa condamantion en septembre 2013 à 3 ans de prison ferme et 5 ans d'interdiction de gérer pour association de malfaiteurs en vue de blanchiment en bande organisée dans le cadre de l'affaire du Cercle Concorde. Toussaint Acquaviva (né en 1951 à Venzolasca) reste également incarcéré suite à sa condamnation en novembre 2013 à 7 ans de prison et 10 000 euros d'amende pour le racket d'une dizaine d'établissements d'aix en provence (opération «calisson»).

 

28/04/14

Les pompiers ont été alerté peu après 9h pour ce qui semblait être d'abord un banal accident de la circulation. Ce n'est qu'une fois sur place que les secours découvrent un homme au sol touché par plusieurs balles. Toussaint-Guy Casanova qui circulait en scooter sur la route de Poggiale, commune de Figari, a visiblement été pris pour cible par un ou plusieurs tireurs alors qu'il se rendait sur un chantier. L'homme âgé de 54 ans, connu des services pour des faits de délinquance financière, se consacrait depuis peu à son activité d'entrepreneur sur la microregion où il venait tout juste de s'installer. L'homme aurait été atteint par des coups de feu provenant d'un calibre 12. 

 

 

(Sources : Le Monde ; Corse Matin ; Alta Frequenza ; Le Parisien)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Le milieu Corse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages