Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:05

Une figure du grand banditisme a été assassinée, jeudi en début de soirée, dans un village du sud de Bastia. Tué par balles, Jacques Butafoghi est présenté par la police comme un membre important de l'organisation criminelle, les "Bergers de Venzolasca".

Il semblerait donc bien qu’une des pistes privilégiées dans notre dernier article soit la bonne ! Un règlement de compte entre deux bandes rivales de Haute Corse !

 

 

Jeudi soir vers 19h45, un homme fiché au grand banditisme a été tué au fusil de chasse et à l'arme automatique sur la place du village de Calenzana en Haute-Corse, alors qu'il était au volant d'une voiture de location. Les enquêteurs ont relevé plusieurs impacts de balle sur le véhicule provenant, en apparence, d'armes différentes. Ces derniers ont également constaté que la victime était armée. Les enquêteurs ont également remarqué que la carrosserie du véhicule comportait des traces de choc. Jacques Buttafoghi a-t-il essayé d’échapper à ses agresseurs avant d’être abattu ? (Radio alta frequenza).

La victime âgée de 43 ans, Jacques Butafoghi, serait affiliée à une bande, assez influente sur l'Île de Beauté et connue sous le nom des "Bergers de Venzolasca". Considéré comme un proche d'un autre bandit notoire, Ange-Toussaint Federicci, il avait été mis en examen pour association de malfaiteurs dans l'affaire de la tuerie du bar des Marronniers, qui s'était soldée par trois morts à Marseille, en 2006.

 

Cet assassinat serait lié à celui de Francis Guazelli, retrouvé criblé de balles à bord de son 4x4, dimanche dernier dans le village de Penta-di-Casinca (Haute-Corse). Assassiné selon le même modus operandi, Guazzelli était considéré comme l'un des piliers de l'organisation de malfaiteurs, "La Brise de la Mer", la bande pionnièredu banditisme dans le nord de l'île, talonné par la bande des "Bergers de Venzolasca" plus jeune.

 

"Il ne faut écarter aucune hypothèse. Celle de la vengeance est une hypothèse de travail pour les enquêteurs, mais il est beaucoup trop tôt pour dire que c'est la bonne", a dit M. Fagni, procureur de la République de Bastia à l’AFP.

 

Si tant est que cette piste soit celle privilégiée aussi par les autorités.

Quel a été l’élément déclencheur de cette rivalité ? La mort de Richard Casanova (assassiné à Porto-Vecchio par Francis Mariani ou un de ses sbires) peut être ? La non réaction de ses acolytes aurait elle déclenché la soif de pouvoir d’une autre bande pensant que l’heure n’était plus à l’action pour la Brise de Mer ?

La mort de Jacques Buttafoghi semblerait elle indiqué que les « vecchietti » sont toujours d’ardents voyous prêts à répondre à la violence par la violence?

La presse en tout cas elle indique que 25 règlements de compte en tout ont eu lieu en Corse, alors que « seulement » 19 assassinats par balles semblent recensés par les autorités (dont au moins 4 n’ont aucuns liens avec les mafiosi de l’île). C’est bien 15 règlements de compte mettant en prise la voyoucratie de l’Ile de Beauté qui est à dénombrer et non 25.

 

 

Sources : Le Monde ; Corse Matin

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Le milieu Corse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages