Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 13:48

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’affaire de la possible nomination du fils prodigue à la tête de l’EPAD (l'Etablissement public d'aménagement de La Défense) fait jaser et plus à gauche qu’à droite on s’en doute.

On lui reproche d’être le fils de, d’avoir des réseaux, d’être ambitieux et trop jeune, comme quoi dans tous les métiers il faut être un jeune avec de l’expérience ça rassure !

 

Reprocher à Jean Sarkosy son empressement, c’est comme reprocher à un automobiliste de conduire vite en Ferrari, être pressé quand on a les moyens d’aller vite pourquoi s’en empêcher ?!

Néanmoins pour ceux qui trouvent qu’on en fait trop, il aurait été anormal que cette « affaire » ne fasse pas la Une des médias, il aurait été inconcevable que ce fait soit passé à la trappe pour quelques motifs que ce soit. Après chacun parle de ce qui l’arrange c’est une évidence.

Dans le dernier communiqué en date du PS protestant contre cette (possible) nomination le parti reproche deux choses, je cite : « Au-delà des doutes sur les capacités d'un élu inexpérimenté à gérer un des plus gros établissements d'aménagement d'Europe, elle relève du fait du prince, inadmissible en démocratie, et traduit l'extension de la mainmise du clan présidentiel sur l'Ile-de-France ».

Il est clair que d’être le fils du président de la république en exercice n’aide pas à couvrir la critique (encore heureux) et on ne peut s’empêcher de penser qu’un jeune de 22 ans à la tête d’un organisme aussi puissant c’est du jamais vu et que pour un autre jeune du même âge/ même profil mais pas fils de on y aurait même pas pensé.

 

L’EPAD est administrée par 17 personnes, des hauts fonctionnaires et des élus locaux (majoritairement de gauche d’ailleurs), le choc risque d’être rude pour les énarques mais ça pour le coup ça ferait presque sourire dans les chaumières de voir un homme pas encore diplômé leur damner le pion, sauf que c’est Jean Sarkozy et ça fait donc moins rire.

Laurence Parisot patronne des patrons vole au secours de l’héritier : « Je trouve formidable que quelqu'un de jeune et engagé puisse avoir l'ambition de diriger un établissement public de cette nature », a-t-elle dit lors d'un point presse.

 

La deuxième chose principale que reproche le PS c’est : « Le projet dit du +Grand Paris+ a déjà pour but d'écarter les élus locaux et franciliens des décisions concernant l'avenir de la métropole […] Avec le fils du Président à la tête de l'Établissement public d'aménagement de La Défense", une "nouvelle étape" est "franchie ».

Peut on vraiment y voir une telle machination ?! Difficile à dire mais les corrélations d’intérêt son belles et bien là c’est indéniable et de toute façon les protestations n’honoreront pas ceux qui s’en servent et ne serviront pas ceux qui en sont victimes. Jean Sarkozy sera nommé à la tête de l'EPAD c'est un constat à faire d'ores et déjà.

« Quoi que je fasse, je serai critiqué », dit Jean Sarkozy. « Depuis que je me suis lancé en politique, j'ai toujours fait l'objet de critiques. Quand on fait ce métier, il faut s'y attendre, s'y préparer ».

Mais qu’il se rassure, tout l’UMP (link) vient à sa rescousse, renvoyant un à un les arguments que tous auraient eu si la situation eut été inversée mais qu’importe, le tout est de continuer à soutenir Jean Sarkosy comme depuis le début de sa carrière en politique.

A bien y voir ce n’est pas le fils de Nicolas mais bien le fils de l’UMP qu’il faut défendre et amener au sommet. Les réseaux politiques ne sont pas des ascenseurs sociaux mais des tapis roulants, ça va dans les deux sens mais ce sont toujours les mêmes qui le prennent!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages