Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 12:57

Une pom-pom girl est une jeune fille assurant un spectacle à base de chant, de danse et de figures acrobatiques durant les événements sportifs et lors de championnats spécifiques.

Vous enlevez le mot jeune et vous remplacez « sportifs » par « politiques » et vous avez trouvé la définition du rôle au gouvernement de Nadine Morano la secrétaire d’état à la Famille.

 

 

Elle agite les bras, encense tout ce qui sort de la bouche de Nicolas Sarkosy et n’à aucune velléité de contradiction avec son gourou (à ce stade on peut pas parler de leader de parti).

La secrétaire d’Etat à la Famille veut elle aussi apporter de l’eau au moulin dans le débat sur la génétiqu… oups pardon sur l’identité nationale. 

Nadine Morano a dit vouloir du jeune musulman «qu'il ne parle pas verlan, qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers». Toujours ce sens du péremptoire chez les politiques…mais un français bien blanc qui porte sa casquette à l’envers on en fait quoi ? Et oui on oublie toujours les cas particuliers dans ces débats…. Si l’identité nationale c’est porter sa casquette à l’envers, ne plus parler verlan (comme si tous les argots de nos campagnes sont plus compréhensible) et ne pas voir la main de Thierry Henry (copyright Alévêque) je vosi pas l’intérêt d’un débat pou en arriver là.

Peut on être considéré comme malhonnête intellectuellement si on pense connaître l’idéologie qui se cache derrière ce débat à la noix ? Non ! Mais peut on considéré qu’il est malhonnête de sortir une phrase de son contexte et de la lâcher en pâture aux médias ? Oui !

 

Et donc Madame Morano à raison de signaler que cette phrase est une phrase parmi tant d’autres dans trois heures de débats. Certes mais la polémique décidément ne lâchera pas ce débat ni les politiques de l’UMP quels qu’ils soient. En effet cette nouvelle « soirée d’aphorismes » (à en faire pâlir Coluche) s’est déroulé à Charmes dans les Vosges.

Or la commune vosgienne avait été choisie par l’organisateur de la soirée, le député (UMP) Jean-Jacques Gaultier, parce qu'elle est la ville natale de l’écrivain nationaliste et antidreyfusard Maurice Barrès.

On en pleurerait de rire tellement c’est grotesque mais voilà on s’enfonce de plus en plus, et un à un les membres du gouvernement heurtent « leur iceberg idéologique» et coulent inexorablement.

 

On a déjà essayé de faire des débats à l’Ouest ? Parce que l’Est là on a compris, le sud pas la peine on s’en doute aux chiffres du fn. Reste plus grand-chose, ou est ce que ce débat pourrait se dérouler, ailleurs que dans des villages de 200 personnes quoi….voyons réfléchissons….il y aurait bien une idée mais si l’UMP la redoute, c’est que les membres de ce parti savaient très bien à quelle cantine ils voulaient mangés mais pourtant ces soirées pourraient très bien se dérouler dans les quartiers populaires des grandes villes et de leurs banlieues non ?! 

A moins que pour certains ces gens ne fassent pas partie de la solution mais plutôt du problème (NTM touch) et que leur avis importe peu. C’est un débat de campagne au sens propre comme au figuré en somme et les poncifs politiciens à droite comme à gauche nous le montrent chaque jour !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages