Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 17:05
01/07/14
La police a arrêté l'homme accusé d'avoir tiré sur une patrouille de police le 26 juin dernier. Il s'agit du neveu du patron de Forcella, Luigi Giuliano Jr (du clan homonyme dirigé donc par Luigi Giugliano), 18 ans (frère de Salvatore, qui a été condamné pour l'assassinat de Annalisa Durante). Il est accusé des crimes de tentative d'assassinat, port d'armes illégal et résistance à agents, aggravée par la méthode de la mafia. Lors d'un contrôle de police lui et un complice n'ont pas hésité à tirer sur les policiers.
 
01/07/14 
http://www.reportweb.tv/home/wp-content/uploads/2014/07/01.07.2014-cataldo-sonia.jpg
A Arzano, trois femmes (avec un complice de sexe masculin) ont été arrêté et accusé de faire partie d'une bande de voleurs violents qui dépouillaient les couples dans leurs voitures. Les trois femmes (Sonia Cataldo, 20 ans voir photo ; Ciro Muscariello, 27 ans ; Patrizia Mignone, 24 ans et Emanuella Della Porta, 23 ans) étaient chargé de briser les fenêtres des voitures des victimes côté passager, tandis que l'homme, s'occupait à mettre le canon de son  pistolet sur la tête du petit ami, une des victimes féminine a refusé de remettre son portefeuille, les trois femmes l'ont frappé, là des policiers de la brigade anti-vol, se précipitèrent attirés par les cris de la jeune fille, qui a indiqué la direction de fuite de la voiture des agresseurs aux policiers. La Mercedes a été arrêté après moins d'un kilomètre, et les quatre personnes, toutes inconnues des services et réssdant à Secondigliano, ont été arrêté et emmené en prison pour complicité de vol aggravé, blessures, port de pistolet à air comprimé. Les armes y compris une matraque, ont été saisis.

 

01/07/14 
A Castellammare a été arrêté trois responsables d'un espace de vente de drogue dans le quartier "Savorito". Ciro Amodio, 40 ans, Carlo Scelzo, 29 ans et Catello D'Auria, 44 ans, tous Stabiesi et tous déjà connu des services des épisodes similaires. En Juillet 2013, en effet, les trois ont été arrêtés en tant que bénéficiaires d'un mandat d'arrêt délivré par le juge d'instruction de Torre Annunziata. Les enquêtes de la police ont mis à jour de nombreuses zones de ventes de cocaïne et de la marijuana, mais pas seulement. Les trois personnes avaient chacun une tâche bien définie: il y avait ceux qui prenaient soin de la vente au détail et ceux qui jouaient le rôle de «chien de garde».

 

01/07/14
Il avait fui de Secondigliano parce qu'il craignait d'être tué par ses anciens "amis",  Ciro Castiello, affilié au clan des Vannella Grassi, élément important du groupe criminel recherché depuis mai dernier pour association mafieuse et assassinat a été arrêté. L'homme se cachait dans le centre de Cuneo, dans le Piémont. Castiello, 24 ans a déjà un casier judiciaire bien chargé, il est accusé entre autres d'être l'un des promoteurs du groupe qui a mené à l'éclatement des secessionistes de Scampia pour le contrôle des rues de trafic de drogue. Castiello est notamment accusé d'être le commanditaire du meurtre d'Antonio Mattuozzo, une autre affilié du clan de Vanella Grassi. 
 
01/07/14
Maurizio Spampinato (voir photo), 44 ans, connu des services, a été arrêté par la police alors qu'il tentait de s'enfuir à leur vue. Arrêté et fouillé, on a trouvé 187 grammes d'héroïne en doses fractionnées prêts à être mis sur le marché. Il avait aussi plusieurs centaines d'euros et il n'a pas été en mesure de préciser l'origine.
 
http://www.ilmattino.it/ArchivioNews/20140701_spampinato01.07.2014_-_maurizio_spampinato.jpg
02/07/14
"Nous n'avons rien à voir avec cette partie de notre famille à Forcella qui continue à faire parler d'elle pour ses actes criminels. Tel son les propos qu'a tenue Carmela Marzano au téléphone avec un journaliste de «Il Mattino», également au nom de son mari Luigi et d'autres membres de la famille qui ont rejoint le programme de protection réservé à ceux qui se dissocie de la Camorra, à la recherche d'une nouvelle vie. C'est une position claire, nette et précise que Luigi Giuliano et sa femme Carmela Marzano ont pris après les récents incidents qui ont ramener le nom de la famille au premier plan des faits divers. Famille qui entre 80 et 90 a vu son nom à l'histoire de la Camorra napolitaine.  C'est un nom qui pèse encore beaucoup, que celui des Giuliano. Une histoire ponctuée par les guerres avec d'autres clans, de querelles internes, d'arrestations, de détentions et procès, Luigi Giuliano en Septembre 2002, a décidé d'abandonner la voie de la criminalité pour devenir juge assesseur. Depuis, lui et sa femme que certains parents proches, ont été transférés dans un endroit protégé, loin de Naples. Le 7 Décembre 2006, Giovanni Giugliano, le fils de Luigi et Carmela qui avait décidé de rester à Forcella, a été assassiné à l'âge de 31 dans une embuscade dans un club social.  C'est envie d'effacer ce passé n'a pas été causé implicitement par la dernière affaire qui secoue le quartier, quand un homonyme neveu de l'ancien régent - Luigi Giuliano junior, 18 ans à peine – a tiré sur une patrouille de police en civil qui était de service dans les rues de Forcella (heureusement sans faire de blessés). Le garçon a été emmené hier à la prison de Larino, dans la province de Campobasso. 

 

02/07/14
Un bâtiment de trois étages au 41 Via Cupa Arche, au coeur du vieux Secondigliano. C'est l'ancienne maison du patron Paolo Di Lauro, qui a été arrêté en 2005, cette une des étape du matin de la septième édition du Festival de l'Engagement Civique, la première exposition italienne entièrement consacré aux biens saisis à la criminalité organisée (promu par Don Peppe Diana et la coordination provinciale de Caserte.) Le bâtiment est adjacent à la maison confisquée est toujours habité par la femme du chef et sa famille, qui ont rassemblé dans la cour d'une piscine et des chaises longues, avec une feuille de plastique jaune tout autour pour échapper aux regards indiscrets.  Seulement la piscine ne peut pas rester là car elle est aussi sur un terrain qui fait l'objet d'une confiscation, elle doit être confisqué. Cette exposition itinérante propose aussi une visite dans l'ancienne maison de Francesco Schiavone, connu sous le nom Sandokan, à Casal di Principe "Ce bien a été livré à la ville de Naples en 2012, destiné à devenir le siège de la police municipale. Il y a actuellement 53 biens confisqués et attribués, dont 52 bâtiments et un fond rustique dans Chiaia. Ces bâtiments pour la plupart seront les futurs locaux de la police locale qui en prendra possession en septembre 2014, un message symbolique de la présence des institutions dans ce quartier.  

 

04/07/14
Les policiers de Scampia, ont arrêté un trafiquant de drogue. Ciro E. 49 ans, est présenté comme responsable d'un coin de vente de drogue Via A. Ghisleri, un de ses complices lui a réussi à s'échapper.

 

05/07/14
Une balle dans la tête, c'est ainsi qu'a été tué ce matin Via Vico Melofioccolo, derrière la Piazza Borsa, Giuseppe Franzese, 40, un repris de justice.L'homme n'avait pas de documents avec lui et a été identifiée seulement quelques heures après. Franzese, qui était un résident à Casoria a été tué autour 10h30. L'homme avait de nombreux précédents, pour assassinats et association de malfaiteurs. Selon une première reconstitution des enquêteurs le condamné était à bord d'un scooter dans l'allée Montefioccolo, quand il a été frappé à la tête par une balle. L'homme était affalé dans la rue transversale Mezzocannone, non loin de l'université, et saignait de la tête, un trou bien visible à l'oreille droite. Une ambulance a transporté l'homme à l'hôpital Loreto Mare, mais son état était désespéré et, malgré les tentatives de le ranimer, il n'y avait rien à faire.

 

05/07/14
La police a arrêté pour trafic de stupéfiants Luigi N., 46 ans, un résident des quartiers espagnol.  L'homme a été surpris près de son domicile alors qu'il donnait une dose de cocaïne à un acheteur. Lors de la perquisition de son domicile a été saisi 9 boites contenant un total de 10,4 grammes de cocaïne et une somme de 100 €, qui est considéré comme produit de la vente de stupéfiants. La maison a été équipée d'un système de surveillance vidéo se composant d'un décodeur et de 4 micro caméras le long des principales routes d'accès. Il a été conduit à la prison de Poggioreale. 

 

05/07/14
Une embuscade à Castelmmare di Stabia où, dans les premières heures de l'après-midi a été blessé par balle, un homme de 40 ans, Umberto Ingenito inconnu des services et qui a été transporté à l'hôpital local de San Leonardo. Le mobile de cette tentative de meurtre pourrait s'expliquer dans le cadre du travail des entreprises privées à l'extérieur du cimetière de Castellammare di Stabia. L'homme a été blessé à la face et à la jambe droite alors qu'il roulait en scooter. Ingenito est l'un des employés de l'une des entreprises impliquées dans la construction et la rénovation des tombes.
C'est le troisième blessé en trois jours à Castellammare di Stabia. Jeudi matin a été grièvement blessé par deux hommes armés, un entrepreneur de fruits et de légumes originaire d'Angri, Carmine Russo 68 ans. L'homme est toujours dans l'unité de soins intensifs et est entre la vie et la mort. Le deuxième accident s'est produit dans le centre historique de Castellammare di Stabia, un quartier de l'Acqua  della Madonna où - après une dispute - des coups ont été tirés d'une arme à feu contre Osvaldo Di Palma, 19 ans lié à une famille bien connu du quartier.

 

05/07/14
Fugitif depuis Novembre 2013, Nicola Esposito, considéré comme le chef du clan Cesarano actif dans la région de Naples entre Pompéi, Castellammare di Stabia et Sorrente, a été arrêté par la police. Surnommé «le monstre», Esposito a été identifié à Pompéi dans la maison d'Alfonso Cesarano, un autre affilié du clan, arrêté pour complicité. Esposito était recherché pour association mafieuse, extorsion et port d'armes à feu illégales. Esposito, a été détenu de 2001 à 2009 déjà pour association avec la mafia, port d'armes et extorsion de fonds. Il aurait aussi participé à la planification et la mise en œuvre de l'évasion du tribunal de Salerne, des condamnés à perpétuité, Ferdinando Cesarano et Giuseppe Autorino, fondateur et élément important du clan Cesarano le 22 Juin, 1998, lors d'une audience au tribunal. 
 
06/07/14
http://www.ilmattino.it/MsgrNews/MED/20140706_wwwww.jpgLa police de Naples a arrêté Luigi Gambardella, 45 ans, déjà connu pour vol qualifié et normalement assigné à résidence. Une mesure notifiée également à Giuseppe Vitale, 47 ans, autrefois emprisonné à Poggioreale, à partir du 17 Juin. Les deux hommes avaient volé un homme de 58 ans de Cercola le 23 mai dernier. Armés de pistolets ils avaient suivi en scooter  la victime d'une succursale de la banque à Naples à son domicile à Cercola où il avait été enfermé, et à la menace de l'arme, pour un butin de 1500 euros en espèces. 

 

09/07/14
Oreste Giuliani, âgé de 21 ans, a été tué dans la nuit vers 1 heure du matin dans le centre de Naples à Forcella, à quelques pas de la cathédrale, il serait mort en tentant d'effectuer un vol. Aurait-il ciblé la mauvaise personne ?  Juste après sa mort les journalistes avaient écrit qu'Oreste aurait pu être victime d'une embuscade. Oreste était en effet connu pour trafic de stupéfiants. 

 

09/07/14
La police de Torre Annunziata a arrêté 8 personnes accusés de faire partie du clan Gionta : Alessandro D'Acunzo, alias "jambe de bois", déjà en résidence surveillée, considéré comme le boss du clan (46 ans, né à Torre Annunziata) 2) Immacolata Agnello, épouse de D'Acunzo (37 ans, résidente à Via Castello, Torre Annunziata); 3) Luigi Pesacane (52 ans, demeurant àCorso Vittorio Emanuele); 4) Fabio Gioiello (29 ans, résident à Via Castello); 5) Nicola Malvone (46 ans, demeurant à Via Castello ); 6) Salvatore Malvone (26 ans, résidant au Parco Penniniello); 7) Raffaele Malvone (21 ans, résidant au Parco Penniniello); 8) Giovanni Visiello (26 ans, résidant au Parco Penniniello). 
 
09/07/14
Une centaine de kilos de haschich entre les pommes de terre et les oignons dans la remorque d'un camion. Le conducteur, AOP, un routier de 45 ans résident à Qualiano et bien connu des services pour trafic de drogues a été arrêté. L'homme, a été repéré par une patrouille de police quand il a quitté la rocade à Capodimonte. L'homme a ensuite été arrêté et contrôlé. Il a dit qu'il venait du nord de l'Italie et transportant une cargaison de pommes de terre et d'oignons, tout en n'étant pas en possession de tous les documents requis pour le transport. Sauf que lors de la fouille, au milieu des caisses, un total de plus de 150 kilos de haschisch ont été découverts. L'individu a été mené à la prison de Poggioreale. 

 

10/07/14 
Le bar a ouvert il y a à peine quelques semaines et le voilà déjà criblé de balles. A Acerra, le bar Al Piazalle a vu sa devanture percé de 4 balles de gros calibre. Le propriétaire Giuseppe  Balascio, qu ia déjà eu affaire à la justice (et toujours acquitté)  ne comprend pas ce qu'il s'est passé. Il n'aurait selon lui jamais été menacé ou été victime d'extorsion.

 

11/07/14
La police de Cercola a arrêté pour avoir vendu des stupéfiants Marianna A. 28 ans et Imma M., 20 ans, tous deux résidentes de Ponticelli. Les deux femmes ont été pris sur le fait près de leur maison, à l'intérieur d'un complexe de logements en  compagnie d'autres vendeurs (en cours d'identification, en train de vendre de la drogue à 3 jeunes. Les acheteurs ont été trouvés en possession de trois doses de cocaïne. Lors de l'arrestation a été saisi un appareil utilisé par les "vigies" permettant de prévenir les vendeurs en cas de présence policière. 

 

11/07/14
Deux sœurs du chef de clan Giuseppe Gallo ont été arrêtés pour vol d'électricité : c'est arrivé à Boscotrecase où la police de la gare à proximité de Trecase a interpellé Carmela Gallo, 35 ans, déjà sous surveillance spéciale, et sa sœur de 31 ans, Michela, aussi déjà connu de la police. Toutes deux sont considérés comme des éléments important du clan "Gallo-Limelli-Vangone" (actif dans Boscotrecase et les villes environnantes) et sœurs donc de  Giuseppe Gallo dit «Peppe», actuellement détenu et considéré comme le chef de l'organisation criminelle. La police en collaboration avec le personnel Enel (le fournisseur d'électricité) ont inspecté la maison des femmes pour constater que les deux femmes avaient modifié le disjoncteur qui a permis le vol de l'électricité pour des dommages estimés à plus de 32000 euros. Les sœurs Gallo, après les formalités, ont été accompagnés dans leur maison en résidence surveillée en attendant un prochain procès. 
 
11/07/14 Espagne/Italie
Il y a quelques jours, une opération internationale a été menée à Madrid contre des clans de la Camorra installés en Espagne. L'opération «Tarantela» a permis l'arrestation de 32 personnes en Espagne et 4 en Italie, accusées d'avoir facilité le contact avec les trafiquants colombiens mais aussi d'avoir blanchi l'argent du trafic. Dans une conversation téléphonique enregistrée par les enquêteurs le 25 mars 2013, un des camorristes, Ciro Rovai, discute avec Francesco, un de ses amis. Rovai, propriétaire du restaurant italien «Bella Napoli» à Madrid, évoque une discussion qu'il a eu avec Luis Barcenas, 56 ans, ancien trésorier du Parti Populaire. Les 2 hommes semblent associés dans un commerce de limoncello et Rovai s'est renseigné auprès de Barcenas pour savoir s'il avait des contacts au sein du projet EuroVegas. Abandonné en décembre 2013, ce projet prévoyait la construction d'un mini Las Vegas près de Madrid avec 6 casinos, 36000 chambres d'hôtels, 3 golfs,... Au cours de l'entretien Barcenas aurait dit au mafieux : «Politica y mafia son lo mismo» («Politique et mafia c'est la même chose»). Trésorier du Parti Populaire (au pouvoir depuis 2011 en Espagne) pendant 28 ans, Barcenas a démissionné de son poste en 2010 suite à son implication dans une affaire de corruption d'élus sur fonds de marchés publics. Le 27 juin 2013, il est incarcéré pour des faits de corruption, blanchiment et fraude fiscale.

 

11/07/14
Toujours le trafic de drogues à Giugliano, deux femmes, Carmela Del Sole, 25 ans et Rosaria Imbriani, 36 ans, originaires de Scampia mais résidantes depuis longtemps à Giugliano ont été arrêtées par la police. Les deux femmes, en fait, ont été accusés de détention de drogues à fins de trafic. Les agents, à la suite des enquêtes, sont intervenus via San Luca, une rue latérale de Via Oasi Sacro Cuore, où ils ont surpris un homme de 36 ans, assis sur le côté passager d'une voiture conduite par Carmela qui est sortie de la voiture pour retirer d'un sac de cellophane, caché derrière un transformateur, une dose de cocaïne, puis revenir dans la voiture. Pris sur le fait, les autorités ont bloqué les femmes et ont donc récupéré le sac contenant la drogue, dans lequel la police a ainsi trouvé 13 doses de cocaïne. Suite à un contrôle à l'intérieur de la voiture, les policiers ont également trouvé un sac contenant la somme de 125 euros: le tout a été saisi. La police a arrêté les deux femmes qui ont été jugés en comparution directe et ont écopé de 90 jours de prison.
 
12/07/14
La police a capturé ce matin Pasquale Velotti, 53 ans, considéré comme un membre du clan Cuccaro, actif dans les quartiers de Barra et Ponticelli. Velotti était recherché pour un ordre de mise en détention provisoire délivré par le juge d'instruction de Naples à Naples à la demande de la DDA pour l'assassinat le 21 Mars 97 de Santolo Toscano affilié au clan Sarno. Le fugitif, identifié ce matin à l'aube dans un garage qu'il utilisait comme appartement sur le Corso Sirena à Barra, a tenté de s'échapper par une fenêtre, mais les soldats qui avaient entouré le bâtiment, l'ont capturé. Son antre était protégé par un système de surveillance vidéo.

 

12/07/14
A Torre Annunziata, la police et Enel se sont engagés dans un travail de groupe sur l'ensemble du territoire de la Torrese pour lutter contre le vol d'électricité perpétrés, en particulier, par des affiliés de clans camorristes. Après l'arrestation de Carmela et Michela Gallo. La police de Torre Annunziata, a arrêté Andrea Di Ronza, 54 ans, considéré comme affilié au clan Gionta. Di Ronza est propriétaire d'une poissonnerie Via Roma à Torre Annunziata est accusé de vol aggravé. Di Ronza aurait échappé à au moins 60 000 euros de factures de fourniture d'électricité au cours des dernières années.
 
13/07/14
Un repris de justice de 20 ans a été blessé par balle via Matilde Serao à Cercola. L'homme a été secouru et transporté à l'hôpital. Son état n'inspirerait pas d'inquiétudes.

 

15/07/14
A Afragola, la police a capturé le fugitif Michele Caiazza, 25 ans, un résident de Melito, un membre du clan de la Camorra, "Amato-Pagano" travaillant pour le contrôle du commerce illégal dans les municipalités de Melito, Arzano, Mugnano et Marano, qui avait échappé le 5 Juin dernier, à une opération de police. Il est recherché pour association mafieuse et de complot pour trafic de stupéfiants. L'homme a été trouvé dans un appartement dans le quartier de Salicelle à Afragola. Au moment de son arrestation, il n'était pas armé, et a concluant qu'il n'avait aucune chance de s'échapper, il s'est laissé passer les menottes sans résistance. De plus, les policiers ont trouvé garé dans la rue sa voiture une Ford Focus volé en Avril. A l'intérieur de la voiture ont été saisis 500 grammes de haschich. L'homme a été conduit dans la prison de Secondigliano. 
 
15/07/14
Assassinat à Giugliano. Un homme a été tué par balles, Cesare Basile (68 ans), est un des fondateurs du parc aquatique Magic World à Licola. 
http://www.shoppy.biz/wp-content/uploads/2009/07/immagine-6.png
Le corps de l'homme a été retrouvé le long d'un chemin de terre juste avant le restaurant Di Francia. Basile a été tué avec quatre coups de feu, l'un au cou et la tête des trois autres coups au visage. L'arme utilisée doit être une calibre 22. Cesare Basile, bien connu dans Giugliano pour ses activités commerciales et l'un des fondateurs du parc d'attraction, au cours des dernières années il a été aussi candidat à la mairie à Giugliano en 2003 sur la liste centriste «Gugliano Lido», mais il a été battu aux élections, il est devenu conseiller municipal. Ses activités économiques sont concentrées dans les villes de Varcaturo Licola et le long de la côte, à la périphérie de Giugliano. L'ancien conseiller provincial du tourisme, Antonio Di Guida, était avec la victime jusqu'à 10h15 aujourd'hui. Ensuite, Basile s'est fait accompagner dans un bar près de la gare de chemin de fer Cumana, près de la Domitiana, disant qu'il allait voir son fils et ensuite son comptable. Après un certain temps, le fils de Basile a appelé Di Guida demandant où était son père. Celui-ci ne sachant pas, il a alors prévenu la police, qui a retrouvé le corps de Basile quelques heures plus tard. En Août 2007, un homme, Nunzio Cangiano, 46 ans, avait été tué par balles alors qu'il était avec sa femme et ses enfants, il se trouvait dans la file d'attente pour rentrer à l'intérieur du parc. La victime faisait partie à l'époque des sécessionnistes de Scampia en guerre contre le clan régnant de l'époque les Di Lauro. 

 

16/07/14
"J'ai accompagné les magistrats dans les sites où mes collègues et moi avions enterré des déchets. Il y a de la boue d'Acna di Cengio, il y a les cendres de Ilva et de la chaux éteinte d'Enel, mais il n'y a pas de déchets radioactifs ». Ces propos sont ceux de Gaetano Vassallo qui est le premier gestionnaire de centre de tris de déchets à collaborer avec la justice. Maintenant, en prison, il accepte de faire la lumière sur ce qui a été enterré en Campanie jusqu'en 2008. Il a retracé vingt ans de «déchets illégaux». Il réitère ces allégations à l'encontre de l'ancien sous-secrétaire Nicola Cosentino et de Luigi Cesaro. Son témoignage est unique et indispensable pour faire la lumière sur la situation dramatique à laquelle al Campanie est confrontée.
 
16/07/14
La nuit dernière, à Vico Equense, les policiers de Torre Annunziata ont capturé Salvatore Abbellito, 47 ans, considéré comme affilié au clan Gallo-Cavalieri. Recherché depuis Novembre 2013 par un ordre de détention en résidence surveillée pour complot de trafic de drogue. Le fugitif a été retrouvé en compagnie de GC, 62 ans, déjà connu de la police et arrêté pour complicité. Abbellito a été trouvé en possession d'une carte d'identité falsifiée. 
 
16/07/14
C'est chaud en ce moment à Soccavo, un homme de 27 ans a été blessé par balles aux pieds dans ce qui semble être un gambizzato (un tir d'avertissement dans les jambes). En 1 semaine c'est la cinquième fois qu'on signale des coups de feu dans le quartier.

 

16/07/14
La police de Naples a arrêté pour contrebande de cigarettes Vincenzo Simonetti, 58 ans, un résident de Via Paternum, déjà connu de la police. A l'intérieur d'un sous-sol appartenant à l'habitation de l'homme plus de 120 kg de différentes marques de cigarettes ont été retrouvés.
 
17/07/14
41 condamnations et 7 acquittements ont été requis lors du procès en deuxième instance du clan Polverino. Pour Giuseppe Polverino, le boss du clan, une peine de 17 ans de prison. En première instance, il avait été condamné à 20 ans. La peine d'Armando Chiaro, a elle aussi été réduite il a condamné à 6 ans. En Décembre l'année dernière, il a été condamné à 18 mois de plus de détention. Au moment de l'arrestation, en mai 2011, il était le responsable local du PDL, ainsi que le conseiller sortant et réélu. En dépit de sa détention provisoire en prison, il a obtenu un grand nombre de votes. Quatre ans de moins aussi pour Sabatino Cerullo, condamné à 16 ans. La peine est plus lourde est celle de Giuseppe Ruggiero, 52 ans de Marano, qui a été condamné à 20 ans de prison. Sept acquittés: Anna Albino, Salvatore Brusco, Carlo Carandente, Paolo Di Maro, Mario Forino, Luigi Leone, Antonio Liccardi. Les autres condamnés: Antonio Alfieri 9 ans ; Salvatore Camerlingo 5 ans ; Biagio Cante 9 ans ; Luigi Carandente 10 ans ; Vito Carotenuto 7 ans ; Carmine Carputo 7 ans ; Agostino Carputo 2 ans ; Gianluca Caruso 2 ans ; Ignazio Caruso 2 ans ; Raffaele D'Alterio 16 ans ; Gaetano D'ausilio six ans ; Luigi De Cristofaro 10 ans ; Maria Di Giorgio 1 an et 8 mois ; Di Biagio Di Lanno 4 ans ; Alessio Fruttaldo 6 ans ; Amalia Gallotti 1 an et 4 mois ; Gennaro Libro 6 ans ; Giovanna Maietta 1 an ; Francesco Marino 10 ans ; Anna Mauriello 10 ans ; Luigi Mele 8 ans ; Gaetano Paternoster 3 ans ; Vincenzo Perrotta 10 ans ; Giuseppe Ruggiero 12 ans ; Antonio Schiano 4 ans ; Salvatore Simioli 15 ans ; Antonio Sommella 10 ans ; Vincenzo Vaccaro 5 ans ; Dominico Verde 6 ans ; Stefano Verde 12 ans. 

 

17/07/14
3 personnes ont été inculpées pour le racket de la société Cattleya, qui produit la série «Gomorra», inspiré du livre et du film du même nom. Les producteurs ont convenu avec Francesco Gallo, boss du clan Gallo-Pisielli, d'utiliser sa villa à Torre Annunziata. 5 versements de 6000 euros ont ainsi été convenus, le 1er ayant été payé le 1er mars 2013. Mais le 4 avril, une opération antimafia entraîne l'arrestation de Francesco Gallo et la saisie de la villa. Les écoutes montrent que les mafieux ont continué d'exiger le paiement de la somme totale. Les personnes inculpées sont Francesco Gallo son père Raffaele et sa mère Annunziata de Simone.
 
17/07/14
Une grande quantité de marijuana a été trouvée dans une maison de Melito. Trois personnes se sont retrouvés menottés pour possession de stupéfiants en vue de trafic: Felice Muzi, 33 ans et Concetta Iorio, 37 ans, tous deux résidents de Melito, avec des précédents pour drogues Et une très jeune femme au casier vierge, Assunta Iorio, 18 ans. La perquisition a conduit à la découverte et à la saisie de 3,5 kg de marijuana déjà réduit à environ 2000 paquets prêts pour la vente ainsi que 4 petites balances de précision et des centaines de sacs en plastique et autres matériaux d'emballage, tous caché dans l'armoire à linge dans la chambre. Les personnes arrêtées ont été conduites dans les prisons de Naples et Pozzuoli-Poggioreale. 

 

17/07/14
Ils l'ont battu sauvagement, cassant ses lunettes et son nez sous les yeux de dizaines de témoins, puis ils l'ont volé. L'événement a eu lieu à 13h30 à l'entrée d'un magasin Piazza Muzii à Aranella dans la zone où on vend des vins, des boissons gazeuses et des produits alimentaires. Ici, a eu lieu une agression sauvage contre un employé d'une société bien connue qui fournit les eaux minérales et les boissons gazeuses dans de nombreux magasins dans la région entre Vomero et Arenella (et pas seulement). Deux individus ont agressé le conducteur du camion qui était sur le point de décharger des packs de boissons. «On ne veut plus de vous ici, disparaissez» aurait dit l'un des assaillants. La société  de boissons, basée à Giugliano, ces derniers jours aurait reçu d'autres menaces et des avertissements. Visiblement cette société n'a pas payée ou ne souhaite pas payer le pizzo et les camorristes ont commencé les représailles.

 

18/07/14
Huit personnes, soupçonnés d'être liés au clan De Sena, Egizio, Tortora, Crimaldi et Veneruso - actifs dans les municipalités d'Acerra et de Casalnuovo di Napoli - ont été arrêtés à l'aube par la police. Ils doivent répondre d'accusations d'assassinat, tentative d'assassinat et association mafieuse. L'Enquête concerne quatre meurtres camorristes remontant à 2002, dans le cadre de la querelle a éclaté pour le contrôle des activités illégales dans la zone entre Acerra et Casalnuovo. Les enquêteurs ont mis en lumière les alliances et les conflits entre les clans et les meurtres de Carmine Esposito, Domenico De Luca, Gennaro Panico et Giuseppe D'Alessandro. Les déclarations de certains repentis ont permis ces arrestations.
 
18/07/14
L'embuscade a eu lieue peu avant minuit dans le quartier de Ponticelli. Un homme avec un casque de moto sur un scooter s'est approché d'un groupe de personnes et a tiré sept coups en direction d'Anna Bossa De Luca, 39 ans. Anna est la fille de Teresa De Luca Bossa, régent du clan éponyme. Transporté à Cardarelli. Son état n'inspire plus d'inquiétudes. Elle a été touché à l'épaule, au coude, au bassin droit et aux deux jambes. Le 29 janvier 2013, son fils, Antonio Minichini, 19 ans a été tué aux côtés d'un autre homme Gennaro Castaldi, 20 ans dans une embuscade. Gennaro avait eu des antécédents, affilié au clan Sarno, en septembre 2011 il avait été arrêté pour extorsion avec deux autres hommes. Antonio lui avait un casier vierge. La gestion d'un espace de vente de drogue près de la place «lotto zero» de Ponticelli  pourrait être à l'origine de cette tentative de meurtre. Le quartier connaît des remous entre clans qui se disputent le leadership.

 

18/07/14
Une femme a été arrêtée et accusée d'être la responsable de la mort de Felice Paduano, 73 ans, retrouvé carbonisé en mars dernier à Casamarciano, près de Naples. Après des mois d'enquête, le recherche s'est reserrée autour de Adelina Vecchione, 40 ans, censé appartenir à un gang qui s'était spécialisé dans l'escroquerie et vol de personnes âgées. La femme avait mis au point une méthode afin de séduire sa victime pour lui soutirer de l'argent. On lui dénombre 8 victimes, une fois la confiance installée la femme profitait d'une visite au domicile de la victime pour la droguer et la voler. Dans au moins huit cas, le vol est un succès, mais, pour des raisons encore à être déterminées, avec Felice Paduano cela s'est passé différemment et Adelina Vecchione, selon les constatations des enquêteurs, aurait tiré sur Felice alors qu'il se trouvait dans sa voiture. Les enquêteurs, qui avaient d'abord liée la mort de Paduano à une série d'incendies criminels qui ont eu lieu dans les zones environnantes, ont ensuite découvert un indice les mettant sur une autre piste : la Honda Civic avaient les sièges partiellement inclinés.
 
19/07/14
Torre del Greco. Depuis presque un an, il menaçait le propriétaire d'un bar de la ville, demandant à boire gratuitement chaque jour une bouteille entière de Biancosarti, 'une liqueur douce) par la menace d'une arme à feu. Une spirale de menaces et de terreur qui s'est terminée, quand la police a perquisitionné dans la chambre et arrêté l'homme déjà connu des services. Santo Curcio, âgé de 40 ans, en probation, est accusé d'extorsion répétée et continue. Le propriétaire du café, fatigué de l'extorsion de fonds et éprouvée sur le plan économique, a demandé l'aide de la police.
 
21/07/14
Coup dur pour la "nouvelle" mafia d'Afragola. Un clan qui avait marqué ses débuts par une série d'assassinats et d'attentats. A l'aube, la police a arrêté une douzaine de délinquants, pour les crimes de complot mafieux, extorsion, détention d'armes illégales. Ce nouveau clan, formé dans le quartier de Salicelle (centre de la querelle avec le Parco Verde qui a engendré une série de morts par la méthode du «barbecue») était mis en place dans les municipalités de Casoria, Crispano et Cardito. Selon les enquêteurs, ce nouveau groupe se réfère au clan Moccia (même si une décision de justice en octobre dernier a déclaré que le clan est éteint). Parmi les 17 personnes détenues par la police aujourd'hui se trouvent les frères Mariano, Aniello et Carlo Barbato et leur mère, Patricia Bizarro. Mariano Barbato, 25 ans, serait le chef de file de ce nouveau clan. Avec ses frères et sa mère, il était à la tête des activités du clan (y compris pour l'extorsion et le trafic de drogue),  il imposait aux commerçants de la zone de payer pour leur sécurité. Si les demandes n'étaient pas exaucées, le clan faisait usage de bombes papier qu'il faisait exploser devant les magasins pour intimider tous contrevenants. Les enquêteurs parlent même d'une récente scission au sein du groupe avec l'assassinat de Matteo Iavarone, qui a eu lieu le 25 Avril à Caivano. D'autres enquêtes sont en cours pour vérifier les connexions avec les événements liés à la mort du jeune homme dont le corps carbonisé a été trouvé dans la zone où le clan avait été actif entre les mois de février et mars. Parmi les attaques attribuées au groupe Barbato, celles visant à la morgue Salamone, la boucherie Di Palo et une entreprise de construction. Pour jouer le rôle de «d'ameneurs d'affaires" du clan Barbato, Giuseppe Gallo avait pris contact avec les commerçants pour forcer les entreprises (de sécurité privée et pompes funèbres), considérés comme proches d'autres clans camorristes à changer de crèmerie. Pour cela il utilisait son frère Ciro Gallo (aussi homme de confiance de Mariano), qui était lui-même directeur d'une entreprise de pompes funèbres, "La Pace Eterna".

 

22/07/14
La police de Giugliano a mis à execution une ordonnance de placement en détention provisoire délivré par le juge d'instruction du tribunal de Naples contre 4 suspects appartenant au clan Mallardo tenu responsable d'association de type mafieux et extorsion aggravée par la méthode de la mafia. 
 
22/07/14 Italie/Mexique
http://www.caleno24ore.it/wordpress/wp-content/uploads/2014/08/PAONE-Vincenzo-e-cocaina-e1407934848574-284x300.jpg
Les autorités mexicaines, en coopération avec la police de Caserte, a interpellé à Mexico City l'italien Vincenzo Paone, 58 ans. Recherché depuis juin 2012 pour son implication dans une saisie de drogue de 424 kg de cocaïne à Modène en juillet 2006, Paone est soupçonné d'être un broker de cocaïne, agissant pour le clan Nuvoletta (basé au nord de Naples) et ses alliés siciliens. Paone lui même serait lié par la famille au clan Papa des Casalesi.
 
 
 
22/07/14
La police de Giugliano a arrêté quatre suspects appartenant au clan «Mallardo», tenu pour responsable d'association de type mafieux et extorsion. 

 

23/07/14
A Ercolano, ont été arrêté 7 personnes accusés de l'exécution de  Giorgio Scarrone qui n'avait pour seul faute d'être le frère d'Agostino Scarrone, qui était un des tueurs à la solde du clan Birra que le clan Ascione-Papale soupçonne d'avoir été impliqué dans l'assassinat de leur boss Antonio Papale. C'est pour cette raison, qu'ils ont décidé de frapper la cible la plus facile, le frère du tueur n'a rien à voir avec elle. Scarrone a été tué à son domicile en 2008: Aujourd'hui, six ans plus tard, ses assassins ont un nom et un visage, parmi les interpellés se trouvent les gros calibre Pietro Papale et Mario Ascione, considérés comme les instigateurs de l'assassinat. Pour les confondre il a fallu des déclarations de repentis et des écoutes électronique. Les auteurs ont aussi été piégés par deux vidéos: une où on les voit partir en moto de Moscardino, un bastion des Papale, peu de temps avant l'action du feu et une autre où on les voit fuirent de la place Pugliano, après avoir effectué leur basse besogne. Les 5 autres interpellés sont Giovanni Cefariello ; Giuseppe Oliviero ; Bartolomeo Palomba ;  Mario Papale et Raffaele Suarino.
 
23/07/14
Luigi Cesaro, l'ancien président de la province de Naples, est au centre d'une enquête sur des irrégularités présumées dans l'attribution de contrats par la Ville de Lusciano, dans la province de Caserte avec des entreprises liées au clan des Casalesi. L'enquête est basée sur les déclarations du repenti Luigi Guida, qui a dirigé longtemps la faction Bidognetti du clan Casalesi. Selon l'acte d'accusation, plusieurs marchés publics ont été attribués à des entreprises illégalement proche du clan, avec l'éviction forcée des concurrents. Selon l'enquête, d'anciens agents publics seraient impliqué, comme l'ancien directeur régional Nicola Ferraro et certains des frères de Luigi Cesaro.
 
24/07/14
http://www.ilmattino.it/MsgrNews/MED/20140725_droga.jpg
680 kilos de cocaïne, une des plus importantes saisies jamais réalisées, intercepté par la police d'Etat et la "Brigada central" anti-drogue et du crime organisé de la police espagnole dans le port d'Aguilas (Murcia). La valeur marchande est estimé à 115 millions d'euros. La cocaïne était cachée dans un voilier de 11 mètres, avec seulement un petit moteur à six chevaux. Le "Scugnizza", le nom du bateau, est passé de mains en mains plusieurs fois et avait fait plusieurs voyages le long des itinéraires de trafic. La police est entré en action peu avant 12 heures, quand un van a approché le bateau pour commencer la charge des médicaments. Là le skippeur italien au casier vierge, Bartolo Di Massa, 46 ans, de Castellammare di Stabia (Naples ), mais résidant à San Giustino (Pérouse) et deux frères espagnols, Andres et Francisco Lopez, 66 et 68 ans ont été arrêtés. Les investigations se poursuivent pour identifier les personnes responsables du trafic et d'autres collaborateurs internationaux.

 

25/07/14
Le chanteur néomélodique, Marco Marfé, âgé de 27 ans a été arrêté par la police dans le cadre d'une enquête sur une affaire d'usure fomenté par sa mère Vincenza D'Elia, pour lequel il a joué le rôle de recouvreur de dettes pour les victimes qui ne pouvaient pas payer le taux très lourd du dit prêt. Marco Marfé de Casoria, est «célèbre» pour sa participation aux auditions du X Factor italien, et pour la chanson "La Fragolone" qui est devenu un must pour son double sens.
 
25/07/14
A Boscoreale, une fusillade a eu lieue, une moto avec deux personnes à bord s'est arrêtée près d'un immeuble, l'un d'eux sort un pistolet et tire. Deux coups de feu en direction du deuxième étage du bloc 7, où vivrait un ancien détenu, connu pour trafic de drogues. Puis les 2 hommes s'en vont laissant deux femmes blessées sur un balcon. Les secours prévenus, elles ont été transférés à l'hôpital, selon les rapports préliminaires elles n'auraient rien à voir avec l'embuscade.Les femmes blessées sont deux sœurs, Rita (47 ans) et Argentina (44 ans) Improta. Pour les policiers la dynamique de l'incident aurait l'air d'un avertissement dans le domaine du trafic de drogue. 
 
25/07/14
La police a mis en place six ordres de placement en détention provisoire pour Giuseppe Grammatico de Casalnuovo, Nicola Battista, Dominico Rongo et Santo Juliano dit "Ivan", tous de Pianura, Rosario Vassallo aka «O Chicchino" de Soccavo, tandis que Michele De Rosa a été soumis à une mesure de résidence surveillée.Tous ont eu des précédents avec la police et la justice. L'enquête, lancée en 2013,  a permis de reconstituer une conspiration dirigée par Grammatico, visant à une série de cambriolages, réalisé entre les quartiers de Pianura, Soccavo et Bagnoli, ainsi que dans les villes de Pozzuoli, Quarto et Bacoli. La Brigade volante de Naples a établi que les bénéficiaires de l'ordre de détention provisoire sont des auteurs d'au moins dix cambriolages, choisi en fonction du budget de leurs propriétaires respectifs. Leur butin se compose d'une livre d'or, de montres de marques prestigieuses, de plusieurs milliers euro, de bijoux, en partie récupéré par la police. La petit bande assurait le paiement de huit cents euros par mois pour honorer les frais de location d'un break, utilisé pour commettre les infractions.

 

26/07/14
La police de Varcaturo a arrêté pour vol à main armée Salvatore Annunziata, 60 ans et Corrado De Cicco, 40 ans. Les deux hommes ont été vus Via Carrafiello armé d'un fusil, approché une voiture transportant cinq personnes, après les avoir menacé, les victimes leurs donnent deux portefeuilles et un sac à main contenant argent et effets personnels. A la vue des policiers les deux hommes tenteront de s'échapper à bord d'une Lancia,  la poilice les prendra en chasse, et les interpelleront après une courte poursuite Après fouille il s'est avéré que le fusil était un faux. Les deux hommes ont été conduits à Poggioreale.
 
26/07/14
Cinq personnes ont été arrêtées par la police qui a démantelé un lieu de vente de drogue dans le quartier de San Lorenzo à Naples. Les cinq ont été pris en flagrant délit de vente à la Piazza Santa Maria alla Fede et ont été trouvés en possession de cinq grammes de marijuana caché dans un transformateur éléctrique, ainsi que 650 euros. 
 
26/07/14
la police a arrêté pour possession de drogues avec l'intention d'en vendre Fulvio C., 39 ans, demeurant à Via del Cassano. Les policiers ont perquisitionné la maison de l'homme et y ont trouvé 840 grammes d'héroïne  réparties en 919 doses et 172 grammes de cocaïne divisé en 200 doses. les drogues saisies sur le marché ont une valeur d'environ 25000 euros.L'homme a été emmené à la prison de Poggioreale. 
 
27/07/14
Opération de la police dans la nuit, huit personnes ont été arrêtés comme suspects dans les tirs qui ont blessés deux femmes se trouvant sur un balcon de leur appartement à Boscoreale. Pour la police, les femmes n'avaient pas payé une dette contracté à des usuraires. Les exécutants de l'expédition punitive seraient deux femmes.

 

28/07/14
Embuscade meurtrière peu après 11h30 à Portici, dans la province de Naples. Un homme, Mariano Bottari 75 ans, a été tué dans la rue, Via Scalea. Pour se faire les témoins auraient vu un commando de quatre personnes à bord de 2 scooter. 4 balles auraient atteint Mariano, dont une qui l'a touché à la tête. Pour le moment tout porte à croire que l'homme est une victime innocente, qui s'este trouvé par erreur sur la trajectoire des balles. La victime, à la retraite, dont la femme est invalide, vivait à quelques mètres de la zone d'embuscade. Ce matin, comme chaque jour, il a quitté la maison pour les achats quotidiens et  s'est trouvé au milieu de la fusillade. Aucun élément n'indique qu'il est déjà eu affaire à la justice. La famille Bottaro, dans le quartier, est connue comme «une bonne famille et des travailleurs qui n'ont jamais de mal à personne». Les deux scooters semblaient venir de Corso Garibaldi et ils sont partis Via Pani. 
 
28/07/14
La police a arrêté à Scampia, Vittorio No., 47 ans, pour l'infraction de possession de tabac étranger. Les agents ont remarqué l'homme debout près d'une voiture qui a tournait autour avec un comportement suspect. La police est intervenue immédiatement ils ont fouillé l'homme et constaté qu'à l'intérieur de la voiture se trouvait 121,8 kg de tabac étranger pour un total de 6090 paquets de cigarettes de différentes marques. Le tout a été saisi.
29/07/14
L'emprisonnement à vie et l'isolement voici le jugement rendu contre Gianluca Troise, accusé  de l'assassinat de Lugi Felaco, alias «Ginetto», par les juges de la Cour d'assises de Naples. L' assassinat, datant du 6 Décembre 2012 à Calvizzano, avait eu lieu dans un contexte de remous interne dans le clan Polverino. Luigi Felaco - selon les enquêteurs - avait eu la tâche de blanchir l'argent massif acquis dans des activités criminelles du clan dirigé par Giuseppe Polverino. Son père, le regretté Giuseppe, un homme d'affaires lié au Polverino, a accédé à la notoriété internationale quand la police lors d'un raid sur le lac de Côme, a constaté qu'il avait pour illustre voisin l'acteur George Clooney. 

 

29/07/14
Une enquête a amené un ordre de placement en détention provisoire, délivré par le juge d'instruction de Naples, à l'égard de quatre personnes accusées d'un assassinat commis à Melito en Janvier 2012 lors de la dernière faide de Scampia. Antonio Menetta ; Antonio Caiazza ; Michele Caiazza  et Mario Riccio. Les quatre sont considérés comme affiliés au clan de la Camorra Amato-Pagano et au groupe Vanella Grassi et sont accusés, pour diverses raisons, comme les instigateurs ou les auteurs d'assassinats avec préméditation et possession illégale d'armes à feu et la réalisation et association mafieuse. L'accusation après l'enquête porte notamment sur l'assassinat d'un membre du clan Abete-Abbinante-Notturno. 
 
30/07/14
http://www.ilmattino.it/MsgrNews/MED/20140730_ragazze.jpg
A Udine, une bande composée d'une dizaine de personnes, toutes en provenance de Naples et sa province ont, entre la fin 2011 et Septembre 2012, mené plusieurs dizaines d'arnaques dans les provinces du Frioul, Venezia Giulia et du Centre de l'Italie. Le gang a été démantelé conduisant à l'arrestation de neuf membres de la bande, alors qu'est activement recherché un dixième, considéré comme le créateur et le boss de l'organisation criminelle. L'enquête a reconstituée une trentaine de délits. Utilisation de faux documents d'identité et contrefaçon de fiche de paie afin d'obtenir le financement pour l'achat d'un véhicule chez un concessionnaire et, une fois al voiture recueillie, démarcher à la vente sur les sites Web. L'enquête a été lancée à la fin de Octobre 2012 la police de la circulation de Amaro (Udine), sur la base d'un rapport par une société financière, qui avait découvert une tentative d'escroquerie chez le concessionnaire "Michelutti» de Gemona del Friuli. Les personnes arrêtées sont Maria Incoronato, 30 ans (photo de droite) ; Stefano Sommella, 25 ans ; Francesco Incoronato, 31 ans ; Rosetta Penza, 47 ans ; Veronica Metalli, 26 ans (à gauche sur la photo) ; Roberto Tango, 62 ans ; Angelo Sarpa, 54 ans ; Luigi Santilli, 67 ans et Rosario Rischio, 46ans. 

 

30/07/14
Panique via Cupa della Vedova à Miano, dans la périphérie nord de Naples. Des coups de feu ont été entendus dans la rue, dans ce qu'on appelle Masseria Cardone, en bordure de Scampia. Personne n'a été blessé au moment où les enquêteurs passent au crible toutes les pistes, y compris les enquêtes que d'une querelle entre les factions claniques. Vers 19h, la présence de certaines personnes, probablement armées, a été signalé à la police qui est immédiatement intervenue. Les hommes ont été interceptés par une voiture de patrouille, ils ont fui et se sont réfugiés dans un bâtiment. Les agents ont fait irruption dans l'appartement où les fugitifs ont été arrêtés. Cinq en tout on été arrêtés, elles sont jugées proches du clan Lo Russo. Les tirs ont eu lieu près du palais où vit Maria Licciardi, sœur du défunt boss du clan Licciardi. Les policiers ont également récupéré un magasin de pistolet semi-automatique dans laquelle ont été trouvés cinq balles. Une des premières hypothèses formulées par les enquêteurs serait une «démonstration de force» dans une zone de la ville qui est sous le contrôle du clan Licciardi. 
 
30/07/14
M.P. De Vibonati dans la province de Salerne, avait choisi de passer une soirée sur les quais. Autour d'1h30 du matin, il a été approché par un homme qui ne lui a pas donné une chance, "Donne-moi l'argent ou je te tue." La victime a donné sa bague de mariage et 70 euros, mais pour le voleur, Emanuele Todisco, 26 ans, le butin n'était pas suffisant. Donc, il l'a forcé, toujours sous la menace, de trouver un guichet automatique pour faire un retrait de 250 euros et de tout lui donner. Le touriste en état de choc est allé ensuite porté plainte à une voiture de police qui patrouillait Via Partenope. Il a fait une description précise du voleur, et Todisco a été  arrêté s la foulée. 

 

31/07/14
Un voleur qui, avec deux complices avaient volé une voiture à un couple , est décédé la nuit dernière à Cardito. Antonio Mannala, 27 ans, était originaire d'Afragola. L'homme a été abattu par une balle dans le dos tirée par un policier qui l'avait pourchassé et ordonné de se coucher face contre le sol. Selon la reconstitution, le coup est parti accidentellement du pistolet. Rappel des faits. Hier soir, un jeune couple se trouvait dans leur voiture Via Raffaele Viviani à Casalnuovo di Napoli quand ils ont été attaqué par trois voleurs, l'un d'eux armé d'un fusil. Le voleur armé a placé son arme contre le visage de la jeune fille et l'a forcée à sortir de la voiture. L'infraction a été immédiatement signalé aux services de police. Une patrouille de police a intercepté la voiture en fuite, les voleurs tenteront alors de s'échapper dans trois directions différentes. Un policier après une poursuite à pied, son arme à la main dans sa main ordonne à l'un des voleurs, Antonio Mannala déjà connu de la police pour violation de la loi sur les stupéfiants, la contrebande et infraction sur sa détention à domicile, de se coucher face contre le sol. Ensuite, le policier s'est approché de lui afin de lui mettre les menottes. Pendant l'opération, un coup est parti accidentellement (selon le policier bien sûr),  touchant au dos Mannala, qui mourra quelques minutes plus tard alors que les secours tentaient de le réanimer. Pendant ce temps, un des complices de Mannala, Domenico Gallo, 25 ans, un résident de d'Afragola, déjà connu de la police pour vol et recel, a été capturé et arrêté par la police à Arzano. Ensuite, les victimes de vol ont reconnu Gallo et Mannala, ce dernier comme celui qui avait aussi fait des attouchements à la jeune fille.  Mannala était papa de 3 enfants et résidait dans le «fameux» quartier Salicelle d'Afragola. Une enquête va être diligentée pour connaître en détails les circonstance du drame.

 

31/07/14
A Casoria. Si ce n'était pas la Camorra, ce serait drôle. Parce que le fugitif, traqué par la police qui le recherchait depuis un mois, a sauté sur le dessus de l'armoire de la chambre à coucher, en essayant de disparaître à la vue de tous sous une pile de valises, sacs et boîtes pleines de linge. Malgré ce prompt camouflage, Ignacio Piscitelli, 33 ans, déjà bien connu de la police et considéré comme l'un des boss du clan Piscitelli. L'homme se trouvait dans un appartement à Vico Paradisiello à Naples, grâce à la couverture de Carlo Barra, 63 ans, propriétaire de l'habitation et Arseniy Brodar, 34 ans, un Ukrainien arrêté pour complicité aggravée et résistance à un agent public. Avec la capture de Piscitelli, bénéficiaire d'une ordonnance de placement en détention provisoire pour extorsion et vol aggravé, ainsi qu'association mafieuse, les policiers ont interpellés les 4 principaux membre de ce nouveau groupe criminel composé uniquement de fugitif. Carmine Rullo, 44 ans, Salvatore Pedata, 46 ans, tous deux de Casoria et Dario Piscitelli, 41 ans, (le patron) ont été arrêtés entre mai et Juin. Les quatre avaient ciblé un fait de Casoria entrepreneur, propriétaire d'une société proposant à la vente des boissons alcoolisées et du champagne, basée en Bulgarie, qui avait imposé un pizzo lourd de 3 versements de 30 000 euros chacun, à payer à Noël, à Pâques et en Août. En avril ces derniers se sont présenté au restaurant dans un hôtel à Castel Volturno, où la victime était en vacances. Après s'être présenté comme des policiers, ils ont sorti les clients du restaurant, à l'exception de la victime à qui ils ont volé 30 000 euros et une montre Rolex en or, comme "acompte" de ce qu'il devait pour sa «protection». Quatre jours plus tard, après plusieurs appels téléphoniques menaçants à cause d'un retard dans le versement de la première tranche, plusieurs coups de feu ont été tirés sur la maison de la mère de l'entrepreneur. 
 
(Sources des articles : Il Mattino en majorité ou Repubblica, ou Crimorg)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages