Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 16:12

Cet article a pour but de faire un retour en arrière sur certains faits camorristes ayant lien avec la faide de Scampia où les opérations policières. Je poursuivrais l'année 2013 dans un prochain "numéro".

 

Tout d'abord commençons par une info "foot", car sans rentrer dans les clichés éculés, les supporters parténope, pour certains, cumulent aussi avec une activité camorriste effrénée. C'est le cas notamment du dénommé Rito Calzone, un homme bien connu à Secondigliano et frère d'un des leaders du quartier, Carmine.
Un dimanche matin le 31 Août 2008, premier match de la Serie A: Roma-Napoli.Plus d'un millier d'ultras partenope sont présents dans le train qu'ils ont plus ou moins "emprunté" en poussant quelque peu les voyageurs. Puis rixes, bagarres, quatre employés des chemins de fer blessés. Et les voilà dans la gare de Rome. Des images qui font le tour du monde. Au premier plan, «l'homme qui exhorte et encourage tous ses compatriotes à sortir du train, puis réalisant qu'il est recherché couvre son visage avec une écharpe. Cet homme c'est Rito Calzone, il a 34 ans à cette époque et il fait partie de cette masse de fan. Il n'est pas arrêté après les affrontements, mais le 1er septembre 2009 il a finit en prison pour assassinat. Il aurait tué Antonio Pitirollo, le cousin de Hugo De Lucia, le tueur attitré du clan Di Lauro et condamné à la prison à vie pour l'assassinat de Gelsomina Verde (une jeune femme innoncente tuée par les Di Lauro lors de la faide de Scampia parce qu'elle était la petit amie d'un membre du camp adverse). 
Déjà arrêté pour détention d'armes avec quatre autres complices, puis libéré par la Cour de révision. Il a cette fois été arrêté seulement deux jours après le crime. Calzone a été accusé par un témoin oculaire. Il a été pointé du doigt lui et son frère Carmine, (qui a été arrêté en juillet 2009).  Pitirollo, le cousin de De Lucia, était autrefois affiliée à la Di Lauro. Il restait encore à payer la facture, comme cela s'était passé avec la famille d'Ugo De Lucia. Il avait échappé à une embuscade le 23 Février 2008. Il avait été blessé au bras, mais il n'avait pas bougé en dehors des lieux qu'il fréquentait toujours. On retrouvera les deux frères sur le ban des accusés en mai 2010 lors du méga procès des "dissidents de Scampia" (voir plus bas)

 

15/12/09
Six personnes, refusant leur affiliation au clan des Casalesi, ont été arrêtés entre Caserte, Naples et Modène sur des accusations d'extorsion aggravée par méthode mafieuse. Ils ont exigé de l'argent aux commerçants pour assurer leur protection, parmi les six arrêtés figure Giovanni Venosa - neveu du patron Luigi Venosa, qui avait déjà été arrêté le 3 Janvier avec les mêmes chefs d'accusation. Venosa, qui a joué dans le film Gomorra dans le rôle d'un boss mafioso, était considéré comme un danger pour la société, et pour cela, il avait été enfermé dans la "maison de travail" à Saliceta San Giuliano, dans la province de Modène. La maison de travail est une mesure de sûreté personnelle de détention, prévue par le code pénal italien.

 

19/01/10
Dix arrestations dans la nuit à Naples pour trafic de drogue. Les arrêtés sont tenus responsables pour diverses raisons de complot pour importer et trafic de stupéfiants ainsi que la vente au détail de la cocaïne, l'héroïne, le crack, kobret, le haschisch, la marijuana. Les investigations ont porté sur la gestion de l'une des places les plus florissantes du trafic de Secondigliano la zone dite "33", historiquement fondée et dirigée par des franchisés, d'abord liée au clan Di Lauro puis après la faide de 2004/05 l'exploitation passa auxc mains des clans Amato-Pagano. Parmi les personnes arrêtées se trouve Paolo Gervasio, le "Pablo Escobar" de Scampia:
Il est apparu que Paolo Gervasio, parallèlement au trafic de drogues, gérait une partie des prêts usurier dans le quartier de Secondigliano et des municipalités voisines, en appliquant des taux compris entre 200 et 300% par an. Gervasio, surnommé "Oncle Paul" était la seule personne en mesure d'obtenir la cocaïne directement par Raffaele Amato et la vendre avec le même "système de rémunération", déjà conçue par Paolo Di Lauro, à savoir un système de paiement différé. Gervasio maintenait le contrôle de la cocaïne et kobret de "33". Et pas plus tard qu'hier dans Scampia avait été saisi près de 10 kilos de stupéfiants, notamment l'héroïne et la cocaïne, répartis en plus de 10.000 doses déjà emballées .

 

10/03/10
Embuscade de la Camorra dans Scisciano (Naples). Umberto Palumbo, 49 ans, référent du clan Sarno à Nolano a été tué dans un bar dans le village de Spartimento. Les tueurs sont entrés et auraient tirés 23 fois en direction de Palumbo. L'an dernier, il avait été impliqué dans l'opération "Hot whells" (roues de feu) à Pescara qui a abouti à 46 arrestations pour le recyclage de grosses voitures cylindrées en Europe de l'Est et le trafic et la contrebande de drogue.

 

19/05/10
Lors du procès lié à l'opération "C3" du mois de mai 2009 ou 114 personnes avait été interpellés pour association mafieuse, 52 avaient été mises en examen et faisaient toutes partie du clan des dissidents de Scampia en 2004/05, les sanctions seront : Raffaele Amato a été condamné à 20 ans de prison. Quatre ans ont été requis contre Antonio Amoroso, 12 à Franco Andreozzi, 8 ans et 8 mois à Agostino Ardis, 16 ans Antonio Aruta, 9 ans et 4 mois à Giuseppe Bastone.
Mais il y eu aussi de lourdes peines pour Francesco Biancolella, 10 ans et 8 mois de prison ; Antonio Buono 13 ans et 4 mois ; 12 ans pour Ciro Caiazza, 11 ans et 4 mois à Carmine Calzone, 14 à Rito Calzone, à 5 ans et 4 mois Sabata Campanile, 3 ans et 8 mois Giovanni Candone, 5 ans pour Giuseppe Cipressa, 8 ans et 8 mois à Luigi Diano, 5 ans à Teresa Di Perna, 8 ans et 8 mois à Francesco Esposito, 11 ans et 4 mois Patrizio Esposito, 8 ans à Giuseppe Ferone, 8 ans plus Gennaro Gargiulo, 10 ans, et 8 mois en Maurizio Grandelli, 12 ans à Francesco Irace, soit 13 ans et 4 mois à Antonio Lanza Di Brolo, de 6 ans et 8 mois Ugo Lanza Di Brolo, 10 ans et 8 mois à Pasquale Liccardo, 5 ans et 4 mois à Annamaria Madonna, soit 9 ans et 4 mois à Antonio Magnetti, 6 Castrese Mangiapili ans, 5 ans et 4 mois à Massimiliano Marra, 10 ans à Antonio Marrone, 8 ans pour Raffaele Marrone, 8 ans à Ottavio Migliaccio, 10 ans plus Francesco Morano, 8 ans à Davide Musto, 20 ans pour Enzo Notturno, 4 ans à Ermelinda Pagano, 2 ans et 8 mois à Rosaria Pagano, 8 ans plus Vincenzo Pagano , 8 ans pour Gaetano Pezzella, 9 ans et 4 mois à Antonio Pompilio, 8 ans plus Giuseppe Pozone, 10 ans pour Davide Siciliano, 13 ans, 4 mois à Vincenzo Spera, 8 ans à Giovanni Spinelli, 8 ans pour Salvatore Stornaiuolo et 10 ans pour Massimiliano Vinciguerra.
Le clan des sessesionistes a été mis en place au tournant des années 2004-2005 pour provoquer le clan dirigé par Paolo Di Lauro dit le millionnaire. Une querelle sanglante qui a fait plus de 50 morts.

 

23/05/10
Il était un fugitif depuis plus d'un an Salvatore Roselli, 34 ans, considéré comme élément important du clan Amato-Pagano. Les agents de l'escouade de Naples et de Caserte ont surpris vers 8h00 du matin dans une villa de Sessa Aurunca, alors qu'il dormait. Le mandat d'arrêt contre Roselli a été délivré par le juge d'instruction du tribunal de Naples le 30 Mars 2009, pour le délit d'association mafieuse et de complot pour trafic de drogue.  L'homme, surnommé "Clutch" a joué un rôle également dans un sous-groupe du clan Amato-Pagano appelé «Vector». 

 

26/05/10
Sept des dirigeants présumés et les adeptes du clan Prinno, actifs dans le centre de Naples, ont été arrêtés par la police du commandement provincial. Ils sont accusés de complot mafieux, de vol aggravé et de violation de la Loi sur les armes. Ezio Prinno, indiqué par les enquêteurs comme le régent actuel de l'organisation, et sa mère Carmela Stefanoni ont été arrêtés. Cinq autres mandats d'arrêt visaient des gens déjà en prison. Le clan Prinno travaille dans le domaine de la Rua Catalana. Basé sur les conclusions des enquêtes du groupe est l'allié, d'une part, avec les Ricci, les représentants du clan Sarno dans le quartier espagnol, l'autre avec le cartel Elia-Mariano-Lepre qui conteste les Ricci.
En tant qu'affilié de la Camorra ont pu pénétrer dans les égouts dans une agence de la Banca Popolare di Puglia et Molise, via De Pretis, à un jet de pierre de la police. Ils ont pris un butin de 128000 euros. En mai de l'année dernière à Trecase, dans la région du Vésuve, la police a fait irruption lors d'un banquet de mariage arrêter les cousins Salvatore (frère du marié) et Luigi Prinno, 25 et 22 ans. Parmi les centaines d'invités à la réception ont été identifiés par les soldats de plusieurs membres du monde du divertissement. Egalement présent "Pisellino", le jeune acteur rendu célèbre par le film Gomorra. 

 

29/05/10
Il a été arrêté à Bacoli (Naples) Salvatore Barile, 26 ans, considéré par les enquêteurs de l'actuel dirigeant du clan Mazzarella. En fuite depuis 2009, le jeune homme a été surpris par des policiers alors qu'il était sur le point d'entrer dans une boîte de nuit en compagnie d'autres personnes. Il avait deux mille euros dans sa poche et avait réservé une table à cinq cents Euros. Barile est le fils de Luisa Mazzarella sœur du patron historique du clan. Ciro Mazzarella, le fils du patron Gennaro, a été arrêté à Saint-Domingue en Février 2009. De là, selon les enquêteurs, il a continué à gérer les affaires du clan. 

   

01/06/10
Pietro Perez, 20 ans, fugitif depuis avril, a été arrêté dans un appartement dans le centre de Casalnuovo. Considéré par les enquêteurs à proximité du clan Mazzarella, Perez a des précédents pour vol, trafic de drogues et infractions relatives aux armes.

 

29/06/10
Vingt-huit arrestations de membres présumés du clan Formicola, actif dans la banlieue Est de Naples, ont été arrêté dans le "Bronx", un quartier populaire de San Giovanni a Teduccio. Ils ont été arrêtés pour complot, trafic de drogues, à travers l'utilisation d'écoute téléphoniques, les enquêteurs ont découvert que le clan a géré pendant des années le trafic de cocaïne, le crack, la marijuana et le haschisch.
Selon les conclusions de l'enquête de l'organisation payait "salaires" réguliers aux affiliés et à condition aussi de leur donner des logements au détriment des bénéficiaires légitimes qui ont été chassés par la force. En février de l'année dernière lors d'un raid a été arrêté la fille de Ciro Formicola. 
Il y a d'ailleurs aussi cette même fille du patron Ciro Formicola parmi les dix personnes arrêtées lors d'une opération déclenchée par une enquête sur l'assassinat de Federico Sorgente. Tous les membres du clan Formicola, clan criminel historiquement alliés avec le clan Mazzarella dans une querelle sanglante à la fin des années 90 qui a précipité la fin du clan Reale et la réduction des effectifs des clans Rinaldi et Altamura.

 

05/07/10
Vingt-huit membres présumés des clans Bianco et Iadonisi ont été arrêtés par la police à Naples sur des accusations d'association de malfaiteurs visant au trafic de drogue, assassinat, tentative d'assassinat, violation de la loi sur les armes. La drogue provenait de Colombie via l'Espagne. Les enquêteurs auraient également identifié les auteurs de l'assassinat de Salvatore Staiano, qui a eu lieu en 2005 des mains des tueurs du clan Bianco.
Cinq jours plus tard, il y avait la réponse des Iadonisi, une tentative d'assassinat contre Antonio Volpe. La rivalité entre les deux groupes avait explosé en 2006 avec l'assassinat de Giuseppe Iadonisi. Le théâtre d'affrontements, Fuorigrotta, la zone contestée par les deux groupes dans l'ouest de Naples.
Une guerre qui avait fait deux morts en 2006 (le premier, celui de Francisco Estatico à Soccavo) et trois blessés. Un scénario dans lequel la victime de l'assassinat, Giuseppe Iadonisi, convient tout d'abord les liens que ses frères avaient avec les hommes du repenti Bruno Rossi. Il a été tué alors qu'il étaitdans sa voiture avec sa fille, il est mort en quelques instants, son corps ravagé par balles, Giuseppe Iadonisi, avait trente-six condamnations antérieures pour trafic de drogue. Sa fille sera touchée au genou.

 

10/07/10
Arrestation d'Elio Amato, beau-frère de Cesare Pagano, candidat pour prendre sa place à la tête du clan Amato -Pagano. http://www.novinite.com/media/images/2010-07/photo_verybig_118013.jpg
L'arrestation a eu dans la nuit, peu après 4h30, lorsque les agents - ont pris d'assaut la maison d'un immeuble de Villaricca, une ville au nord de Naples. Amato, 38 ans, était endormi et, à la vue des agents, s'est rendu sans résistance. A son domicile était également présent son neveu Marco Liguori, 25 ans, qui était également recherché car soupçonné d'être l'un des tueurs du clan Amato-Pagano.

 

21/07/10
Gennaro Addio, 33 ans, un fugitif cru affilié au clan Lo Russo de la Camorra, a été arrêté dans la nuit entre lundi et mardi à Bacoli, où il avait loué un chalet en bord de mer pour passer des vacances. De Miano, Chiaiano Piscinola, Marianella, le clan viendrait à être hégémonique dans des quartiers entiers de Naples, comme dans Capodimonte.

 

11/08/10
Embuscade meurtrière dans le quartier Scampia de Naples. Francisco Attrice, 30 ans, a été tué vers 14h30 à coups de feu tirés via Ghisleri, près de l'Oasi del Buon Pastore, le domaine du trafic de haschisch et de marijuana. Les enquêtes ont affaire à la police. Francis était le fils de Vincenzo Attrice, le frère de l'actrice Carmela, la femme qui a été tué en 2005 lors de la querelle de Scampia.
Attrice était un membre du clan Amato Pagano à l'époque, il s'agirait d'un règlement de comptes à l'intérieur du clan «gagnant» de la querelle sanglante de Scampia et non une reprise des hostilités entre les Amato-Pagano et les Di Lauro.
Francisco Actrice ambitionnait de prendre le rôle de la direction, à devenir "capopiazza», c'est-à-dire chef d'un espace de vente de drogues à Scampia. Cependant, le consentement des dirigeants du clan n'arrivant pas et devant son obstination, les tentatives répétées d'acquérir de l'espace, il a été décidé de le supprimer.

 

09/10/10
Salvatore D'Oriano, 62 ans, affilié au clan D'Alessandro, a été blessé la nuit dernière à coups de feu tirés à Castellammare di Stabia. En mars dernier, dans une pâtisserie Gragnano (Naples) a été tué dans une embuscade un homme considéré affilié avec le clan D'Alessandro. Le groupe de la Camorra est également impliqué dans l'enquête sur l'assassinat du conseiller municipal de Castellammare Luigi Tommasino.
 http://www.lettera43.it/upload/images/08_2011/l43-castellammare-stabia-gino-110817194544_medium.jpg (source http://www.lettera43.it)

 

03/11/10
Opération de police contre le clan Lo Russo qui contrôle le trafic de drogue à Naples dans les quartiers de Piscinola, Chiaiano, Miano et Marianella. Plus de 50 personnes se sont retrouvées avec les menottes. Le repenti Guglielmo Giuliano avec qui les Lo Russo ont été des alliés dans le passé, a raconté comment le clan procédait en particulier pour la gestion des jeux de hasard: «En 1995, ils ont publié les numéros de loterie qui n'avaient pas été sortis depuis longtemps, cette lotterie  a mené les clans vers des querelles incessantes... Mon frère Salvatore et moi nous sommes occupés ces derniers temps de la zone de Forcella où nous avons gagné plus de 30 millions (de livres) par semaine. Avant l'effondrement de la collecte c'était 2 milliards par semaine et un gain net d'environ 50 pour cent, qui a été divisé entre les quatre familles (Giuliano, Lo Russo, Mariano et Mazzarella) ... Le jeu a été inventé dans les années quatre-vingts par Luigino (le frère aîné, Luigi Giuliano) et Giuseppe Avagliano l'accord historique a été avec le clan de Secondigliano, avec qui il partageait le produit à moitié ... Chaque famille a organisée les choses par elle-même et il y avait partage du produit, mais les actions relatives à chaque match, c'est le pourcentage que le joueur allait gagner, ils ont été unifiés dans toute la ville. Les gains sur les loto foot étaient également plus élevés que les 2 milliards par semaine. Nous, à Forcella, nous avons eu une crédibilité tellement élevé que parfois nous avons dû détourner les parieurs qui se sont tournés vers nous pour d'autres domaines de Naples". Des déclarations également confirmé par un autre des frères Giuliano, qui ajoutera: «La possibilité de réunifier les actions a été représenté par la Coupe du Monde en 90, mais il peut arriver que l'accord n'ait pas été respecté." Raffaele Giuliano, au cours de ses interrogatoires, citait également l'existence de matches truqués, sans pouvoir toutefois être en mesure de fournir des informations détaillées sur les mécanismes et les personnages impliqués.

 

25/11/10
http://3.bp.blogspot.com/_H7MRjsqihQA/TO7Okn0vy2I/AAAAAAAACgM/chq1KXX5be0/s320/DELLA+CORTE+Nicola.jpg
Les policiers de Caserta ont passé les menottes à Nicola Della Corte, 40 ans à la Villa Di Briano, il est considéré comme un confident de Nicola Schiavone, fils de Francesco "Sandokan" Schiavone. Il est accusé de complicité dans le triple assassinat de Giovan Battista Papa, Modestino Minutolo et Francesco Buonanno, qui auraient été tués pour une "grave erreur". Leur crime était d'avoir gardé des sommes d'argent provenant de l'extorsion de fonds dans le Grazzanise. Tous les trois ont disparu le soir du 8 mai 2009. Le premier corps  retrouvé, deux jours plus tard, était celui de Buonanno, dans la campagne entre Frignano et Casaluce (Caserta). Cinq jours plus tard, les corps de Minutolo et de Papa ont été retrouvés dans un charnier dans la région de Villa di Briano, non loin du lieu de la première découverte.

 

30/11/10
Un autre coup dur pour le clan Misso du quartier de Rione Sanita qui est décimée par des arrestations. Les 21 personnes arrêtées sont soupçonnés d'avoir été  responsables de meurtres, de tentatives de meurtre, de détention illégale et de port d'armes aggravées par l'association mafieuse. Les enquêtes se référent à la période 1999-2006 pendant le temps où le clan Misso a été engagé dans un guerre contre l'Alliance de Secondigliano, puis de querelles avec les sécessionnistes menées par Salvatore Torino qui, n'a pas aggravé la gestion du clan alors dirigé par Giuseppe Misso.
Quelle est L'origine de la querelle ?
C'est l'histoire de Giuseppe Missi, le leader historique du clan Misso, et la querelle avec le clan Licciardi qui éclate à la fin des années 80.  Missi, avait perdu sa femme dans le massacre d'Acerra. Une fois libéré, le chef du clan Misso avait pour seul objectif est de détruire les deux clans, qui sont considérés comme les principaux architectes de cet épisode sanglant. Les Misso sont avant tout un groupe dissident du clan Lo Russo et ce depuis Octobre 1999, avec l'assassinat de Vincenzo Murolo, le chef de zone des Licciardi à Colli Aminei, et d'Antonio Ranieri.

 

09/12/10
Les policiers ont arrêté à Caserta, Michele Ferraro, 27 ans. L'homme doit purger une peine d'un an et dix mois de prison pour extorsion pour le compte clan actif à Maddaloni, qui est lié au clan des Belforte. Ferraro est le petit-fils du célèbre "Sartana "Andrea Ferraro, qui a été tué il y a quelques années dans une guerre entre clans.

 

20/12/10
La police de Torre del Greco a arrêté 34 personnes, qui seraient affiliés au clan Sarno, Fusco-Ponticelli et De Luca-Bossa actif à Naples, Cercola, Pollena Trocchia et San Sebastiano al Vesuvio. Ils sont accusés, pour diverses raisons, de tentatives d'assassinat, de détention illégale et port d'armes, l'enlèvement des cadavres, l'extorsion de fonds et plus. Lors de l'opération ont également été saisis d'une entreprise de camionnage, une zone utilisée pour l'élevage des chiens et huit voitures immatriculées au nom des candidats considérés comme imputables au clan Sarno.
L'enquête a débuté en Septembre 2009 comportait deux pistes: l'une se référant à 6 meurtres et 2 tentatives de meurtres dans le cadre d'une querelle entre Sarno et Fusco-Ponticelli pour le contrôle du territoire et l'autre relative à la raquette de protection en Cercola avec de nombreux incidents contre les entrepreneurs et les commerçants dont certains ont dénoncé les "collectionneurs de la dette." Sarno Le clan de Ponticelli de la banlieue et le centre-ville de Naples, a étendu son influence sur un grand nombre territoires de la région du Vésuve depuis 2004.  La nuit dernière, ont été réalisés treize ordres de placement en détention provisoire, lors d'une opération, dans le cadre d'une enquête sur l'affrontement entre le clan Sarno et celle des Mazzarella et des Beneduce.  69 mandats d'arrêt délivrés par le juge d'instruction de Naples; L'étude, cependant, se concentre aussi sur l'histoire de Sarno, l'alliance avec le clan Misso, clan historique de Rione Sanita, aujourd'hui décimée par les arrestations et les repentis.
La guerre entre Mazzarella et Sarno a aussi été à l'étude. En particulier, les faits impliquant l'assassinat de Ciro Persico, et l'embuscade dans laquelle est décédé Gioacchino Cantone, tué le 6 Novembre 2008 Place du Marché, au moment crucial de l'affrontement entre clans pour prendre le contrôle sur la contrefaçon des marques et la duplication des audio / matériel vidéo. Ainsi que la tentative d'assassinat sur Vittorio Avallone, le 22 Novembre 2008, un membre des Beneduce, atteint par les assassins de Monteruscello, qui s'inscrit dans la querelle entre Sarno et Beneduce pour le contrôle de l'extorsion et le trafic de drogue dans la région de Pozzuoli.

 

02/01/11
Embuscade mortelle en fin de soirée hier à Naples. Giovanni Conte, 42 ans, casier judiciaire mineur, a été abattu avec une arme à feu à son domicile, dans le quartier de Ponticelli. L'homme, touché par balles dans le dos et les jambes, est décédé sur place. Le 31 Décembre, à Miano un homme a été exécuté, toujours près de son domicile, Patrizio Palumbo, 51 ans un proche du clan Lo Russo, alors qu'il conduisait en compagnie de deux enfants (qui sont indemnes).  Cet assassinat est-il une réponse? Impossible de savoir plus pour l'instant, Conte n'est pas considéré comme étant proche d'un clan.

 

25/01/11
Il a fallu 21 ans, mais finalement les auteurs du massacre au bar Sayonara Ponticelli, le 11 Novembre 1989 a été identifié et arrêté aujourd'hui lors d'une opération menée par la police de noyau enquête de Naples. Treize personnes, toutes affiliées à la Camorra clan Sarno et Aprea, fini les menottes sur des accusations d'assassiner aggravé. C'est Vincenzo Acanfora 51 ans, Ciro Aprea 39 ans, Gennaro Aprea 45 ans, Giovanni Aprea 42,  Geatano Caprio 56 ans, Giuseppe Esposito 46 ans, Pacifico Esposito 48 années, Luigi Piscopo 53, Antonio Sarno 57, Ciro Sarno, 49 ans, Giuseppe Sarno, 55 ans , Luciano Sarno 42 ans et Roberto Schisa 51 ans.
Le motif de ce massacre, qui a tué six personnes, dont quatre n'étaient pas liés à la Camorra, se trouve dans la lutte pour l'hégémonie du quartier de Ponticelli. Cet évènement, en effet, selon  Il Mattino, "a marqué la défaite du clan Andreotti jusque-là dominant dans le quartier, et la montée des gangs Sarno et Aprea, dans les années qui ont suivi, de nombreux actes de violence ". http://www.inchiestanapoli.it/sites/default/files/imagecache/img_fotoprincipale_full/donadio/strage%20sayonara_0.jpg
Les tueurs avaient agi dans la foule à l'aide de mitrailleuses, pistolets, fusils de chasse. Les corps des personnes tuées étaient sur le terrain depuis longtemps. Selon la première reconstitution faite par la police, c'est un escadron de la mort qui a utilisé trois à quatre voitures. Vêtu d'une salopette de mécanicien. Pendant plusieurs minutes, tirant sauvagement dans et hors de la salle. Le premier à être touché et l'automne est le repris de justice Antonio Borrelli, vingt-sept ans. Ils meurent presque instantanément Mario Guarracino, 45 ans, Salvatore Benaglia doublage ou le projet de loi 53, Gaetano Di Nocera, 52 qui travaillait à l'aciérie Italsider Bagnoli; Gaetano De Cicco, 38 ans, un employé de la ville de Naples. Maintenant, grâce aux témoignages de certains repentis, les autorités ont réussi à reconstruire la dynamique derrière la fusillade et trouver les responsables.

 

28/03/11
Une affaire pas banale, un groupe de quatre ou cinq garçons de 15-17 ans a été interpellé par la police après des plaintes de plusieurs familles. Ce groupe demandait de 1 à 5 euros aux familles pour pouvoir utiliser les toboggans et les balançoires dans les jardins de la Piazza Cavour à Naples, dans Rione Sanità.

 

19/04/11
Quatre hommes présumés affiliés au clan Sarno ont été arrêtés à Naples. Ils sont accusés de complot et d'extorsion contre les propriétaires d'une entreprise qui exploite un parc de stationnement du marché "Caramanico", dans le quartier de Poggioreale. Les victimes auraient été contraints pendant des années à payer de grosses sommes d'argent aux hommes qui contrôlaient le quartier Luzzati.
En Juillet 2009, cinq personnes (dont le fils de Ciro Sarno le capo du clan) ont été arrêtées pour avoir menacé la femme (Anna Emilia Montagna) de l'ex patron Giuseppe Sarno, parce que coupable de la décision de son mari (devenue repenti). L'intention était selon les enquêteurs que Giuseppe se rétracte de ses déclarations faites dernièrement.

 

25/05/11
Recherché depuis 2002 Giuseppe Dell'Aquila, 49 ans, apatron présumé du clan Contini a été arrêté. L'homme se cachait dans une villa blindé à Varcaturo. Dell'Aquila, dit "Peppe", est considéré comme l'un des fondateurs de la soi-disant Alliance de Secondigliano (Mallardo-Contini-Licciardi) clan de la Camorra à Naples qui a été imposée dans les années 80 à la suite d'affrontements avec les clans rivaux. Fugitif depuis 2002, au moins à deux reprises, il s'est échappé. À l'été de 2009, en Août, le patron s'est enfui à la nage d'un grand navire amarré dans le port de Mergellina. 
Ayant grandi dans l'ombre de la puissante famille des Mallardo de Giugliano en Campania, il a acquis en peu de temps la réputation dun patron émergent qui a participé à toutes les réunions de prise de décision. Il est vite devenu un point de référence du clan Contini, un allié des Mallardo. À la fin des années 80, son influence au sein de la coalition de clans était telle que, comme dit par un repenti, il a obtenu par son intercession que Luigi Giuliano - Luigi était le mari de Patrizia Giuliano la soeur de son père - ne soit pas tué par le Groupe Mallardo-Contini-Licciardi qui avait formé l'alliance de Secondigliano .
En Mars ont été saisis près de 400 millions d'euros d'actifs au clan Mallardo-Licciardi-Contini. Le chef de clan est incontestable Francesco Mallardo, 59 ans, dit «Ciccio», il a signé un pacte avec les autres gangs de Licciardi et Contini pour créer le syndicat du crime le plus puissant dans lesquelles l'Alliance de Secondigliano Mallardo a  même toujours joué un rôle central. Le patron a été arrêté le 29 Août 2003, à Nola, dans la région de Naples.

 

08/06/11
Association de malfaiteurs de type mafieux, trafic de drogue et assassinat: ce sont les infractions présumées de Carmine Amato, régent du clan Amato-Pagano, qui a été arrêté par des agents de la brigade mobile de Naples. Amato, 30 ans, se cachait dans une maison sur la colline de Camaldoli à  Naples. Avec lui, a  fini avec les menottes un autre homme de 27 ans, Daniele D'Agnese, accusé d'association de malfaiteurs de type mafieux et trafic de drogue. Le patron, un fugitif depuis 2009 et inclus dans la liste des cent fugitifs les plus dangereux, est le neveu du patron Raffaele et Elio Amato, deux chefs de Secondigliano qui avait par être arrêtés en 2009.

 

07/08/11
A Naples, un homme de 73 ans a été touché par balles aux jambes la nuit dernière dans Piscinola, banlieue nord de la ville. Vincenzo De Marco a dit à la police alors qu'il était en compagnie d'une autre personne à Piedimonte d'Alife ont surgi par deux personnes sur une moto. De Marco avait dans les années 70 été poursuivi pour vol qualifié, vol et extorsion.

 

09/10/11
Embuscade à Cazaluce près de Caserta. La victime est Maurizio Comella, 48 ans, tué à proximité d'un bar près de la gare. Déjà connu de la police - il ya deux ans il avait été arrêté pour fraude et vente de faux matériel privé - Comella était sorti de prison en juillet de l'année dernière.

 

15/10/11
Un autre assassinat à Naples. Une embuscade qui ne laissait aucune chance à Michele Grosso, 30 ans, tué dans la soirée par balles près de son dans le quartier de Rione Sainta. Selon les enquêteurs Grosso - avait des antécédents pour une histoire de drogue - il aurait été proche du clan Lo Russo, les régents du quartier de Miano qui étendent leur influence sur Rione Sanita.

 

22/12/11
http://2.bp.blogspot.com/-qs-N2h2iBLw/TvMSPnCat5I/AAAAAAAAKAk/dfgxHJbHU9M/s1600/20111222_omicidio-napoli-4.jpgAssassinat à Naples. Dans le quartier Scampia a été tué Fabio Cafasso, 36 ans. Le corps de l'homme a été retrouvé vers 23h00. L'homme de 36 ans a été abattu de deux balles dans la tête. Selon les informations préliminaires, Cafasso était considéré par les enquêteurs comme un proche des Sessesionistes de 2004 mais il n'a pas été considéré comme une figure de premier plan lors de la faide de Scampia contre les rivaux Di Lauro. l'homme était  toujours dans le trafic de drogue.

 

02/02/12
Dix personnes ont été arrêtées à Naples sur des accusations d'association mafieuse liées au clan Montescuro, actifs dans le domaine du marché et du bâtiment à Ponticelli. Les enquêtes depuis 2009 ont montré un certain nombre d'extorsion de fonds, au détriment des commerçants et des entrepreneurs.
A la tête du clan de la Camorra se trouve Carmine Montescuro, patron charismatique qui est reconnu comme un médiateur entre les différents clan camorristes de la ville d'après le récit de certains repentis. Les enquêtes prouveraient aussi les relations entre politiciens et Camorra dans la campagne électorale pour les élections au conseil provincial de Naples en 2009.
Le clan aurait imposé même la dentelle pour l'affichage de la campagne. Dans la région de St Erasmus les politiciens qui voulaient voir leurs noms et leurs visages sur les murs auraient payé des milliers d'euros. Et parmi les personnes arrêtées dans le raid, il ya aussi deux policiers dans le passé au service de la direction provinciale de Naples seraient impliqués dans deux extorsions.

 

13/02/12
Cinq personnes ont été arrêtées aujourd'hui par la police à Torre Del Greco (Naples), accusé d'être impliqué dans deux meurtres commis par la Camorra dans le contexte de la guerre entre clans criminels dans l'est de Naples. Les victimes étaient des membres présumés du clan De Luca-Bossa. Daniele Rosario Troise, disparu en Novembre 2001, le cadavre disséqué, a été retrouvé dans une fosse en Janvier 2011. L'autre assassinat pour lesquelles ont été déclenché les arrestations est celui de Giuseppe Mignano, qui a été assassiné à Ponticelli en Octobre 2002. Les 5 personnes sont des membres présumés du clan Sarno de  Ponticelli et Fuco-Ponticelli de Cercola (Naples). Parmi les personnes arrêtées figurait également un policier. 

 

06/03/12
Important blitz de la Guardia di Finanza à Naples dans le domaine de la santé en Campanie, l'enquête a commencé juste après quelques vérifications de la Guardia di Finanza: 13 interpellations contre des médecins et des infirmières accusés d'extorsion de fonds à divers titres, abus de pouvoir, faux et fraude au détriment de l'administration publique. Le nom le plus connu est sans doute celui de Paolo Iannelli, chef de l'orthopédie de l'hôpital Cardarelli de Naples, selon l'acte d'accusation, il aurait dévié vers la clinique privée " Villa del Sole ", dont son frère Gabriel était administrateur, des patients en attente d'être opérés. 
Gabriele Iannelli a lui été placé en résidence surveillée, ainsi que Marco Von Arx, président du conseil d'administration de la Villa del Sole, tandis que Umberto Bocchetti, Mario Chiantera, sur service orthopédique de Cardarelli, et Giuseppe Trotta, qui est aussi directeur médical de la Division de chirurgie orthopédique de l'hôpital même, ont été assigné à l'interdiction de résidence dans la municipalité de Naples. Au total, au moins pour le moment, moins de 43 personnes sont soupçonnées de crimes qui passent par l'association pour commettre des crimes, à l'extorsion, la fraude, l'abus de pouvoir et usage de faux.

 

26/05/12
Il se cachait dans Marano (Naples), dans une maison luxueuse. Luigi De Cristofaro, 42 ans, déjà connu de la police et affilié au clan Polverino, a été arrêté la nuit dernière par la police. Il était un fugitif depuis un an. De Cristofaro était recherché pour association mafieuse, trafic de drogue et violation de la loi sur les armes. Le clan Polverino a sa base dans le nord de Naples. Cela s'ajoute à l'arrestation, il ya deux mois, du présumé patron Giuseppe Polverino, qui était un fugitif depuis 2006.

 

28/05/12
Andrea Chianese, un élément fugitif et éminent du clan Amato Pagano, a été arrêté par la police à Giugliano (Naples), dans un immeuble de Calvizzano, dans la région de Naples. L'homme a été surpris à dormir dans un grenier au quatrième étage de l'immeuble. Sa maison a été équipé avec de nombreuses pièces d'équipement de fitness. Dans la salle ont également trouvé plusieurs photos de personnes de sa famille. Recherché depuis le 19 mai 2009, Andrea Chianese a reçu un ordre de détention préventive publié le 30 Mars 2009 par le juge d'instruction à Naples pour association de type mafieux et pour avoir participé de Mars 2006 à Février 2009 à des crimes contre la personne et contre le patrimoine (assassinats, d'extorsion, possession et port d'armes illégales, recyclage et blanchiment d'argent).

 

24/07/12
Modestino Pellino a été tué de 7 balles de 9 mm en plein après-midi à Nettuno, une station balnéaire près de Rome. Surnommé  "O Micillo", Pellino est considéré comme un membre important du clan Moccia de la Camorra. Après 2 années de fuite, il avait été arrêté en 2010 et était sous contrôle judiciaire au moment de sa mort.

 

27/07/12
Assassinat à Torre Annunziata (Naples), où un homme, Antonio Iapicca, a été tué. Iapicca, âgé de 38 ans, a été abattu dans la rue Imbriani. Il a été atteint par au moins six coups de feu aux alentours de 15h30 en ce 27 juillet. Les enquêteurs ne semblent pas avoir de doutes que la cible du tueur ou des tueurs, était précisément Iappica. Selon les premières constatations de la police que la victime n'était pas liée à un clan, mais la manière de l'attaque suggèrent un assassinat Camorriste.

 

01/08/12
Une personne est morte et une autre a été blessé dans une embuscade en fin de journée, dans le centre historique de Naples à Forcella. Le tueur, en scooter, est arrivé via Vico de Zite, où s'étaient arrêtés Gustavo Nembrotte Menna, 47 ans, et son fils Emanuele Tarantino, 21 ans. http://www.bolognatg24.it/wp-content/uploads/2012/03/4332387156_30b77119b3_m.jpg
La véritable cible de l'attaque  aurait été le dernier, atteint par les premières blessures par balle à la gorge, la poitrine et près de l'épaule. Après avoir regardé, impuissants à la scène Nembrotte Menna a tenter de chasser le scooter et alors seulement le tueur lui a tiré dessus dans le visage. L'homme de 47 ans est mort avant d'arriver à l'hôpital, Tarantino a subi une intervention chirurgicale. Nembrotte Menna, avait une histoire d'association de malfaiteurs dans le passé, il était considéré comme proche du clan Mazzarella.

 

07/08/12
Mario Cuomo, un homme de 48 ans domicilié à Casola di Napoli, a été abattu la nuit dernière à Gragnano, alors qu'il était en train de jouer un match de football avec des amis. Les tueurs, à bord d'une moto et avec leurs visages couverts par des casques, ont rejoint le terrain de football de Ogliaro et ont ouvert le feu, atteignant la victime et la tuant en quelques instants. L'hypothèse la plus probable, selon un canard local Stabiachannel, est celle d'un règlement de comptes entre clans. L'ancien délinquant de 48 ans est le fils du patron Catello Cuomo, une figure de proue de la Camorra dans Casola di Napoli. 

 

09/08/12
48 heures après l'assassinat à Naples de Mario Cuomo, un garçon et une fille de 27 et 23 ans, ont été blessés par des coups de feu de calibre 9 × 21 alors qu'il circulait à moto voyageant le long de Tertulliano, dans Rione Traiano, dans le quartier Fuorigrotta. La jeune femme serait la fille d'un détenu, l'homme de 27 ans est connu pour être un parent d'un patron local. Les deux jeunes gens ont été visés par une véritable grêle de plomb, la fille est dans un état sérieux et touchée à l'abdomen. Ils n'ont dû leur salut qu'à la patrouille de la Guardia di Finanza qui était en service dans cette zone de la ville.

 

10/08/12
Il s'agit d'une première arrestation pour l'assassinat de Gustavo Nembrotte Menna, un repris de justice de 47 ans. Salvatore Moccardi, 36 ans a fini avec les menottes alors qu'il se trouvait sur une plage de Pozzuoli avec sa famille. Les agents ont entouré le tueur présumé et ils l'ont appréhendé. Emanuele Tarantino, 21 ans, aurait été donc la vraie cible de l'attaque, il a été grièvement blessé mais a réussi à s'échapper, il a fini à l'hôpital mais ses jours ne sont pas en danger.
 
(Sources des articles : Il Mattino en majorité ou Repubblica, Crimorg, le blog faidedescampia ou Wikipédia)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra
commenter cet article

commentaires

Dave 23/05/2016 19:45

Sans doute pour cela que je ne descends jamais plus bas que Rome quand je vais en Italie...

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages