Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 16:45
Concernant les tensions dans le quartier de Soccavo, il est à noter que 8 membres du clan ont été arrêté en mai 2013 pour une histoire d'extorsion de fonds.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e4/Lage_von_Soccavo_in_Neapel.png/250px-Lage_von_Soccavo_in_Neapel.png
Il faut savoir que le quartier Soccavo (environ 50 000 hab) a été le lieu d'une faide à partir de 2006 moins connu que celle de Scampia mais ayant le même motif, le contrôle des points de vente de drogues. A Soccavo le coin en plein essor en 2006 pour la vente de stupéfiant est Traiano, et les Grimaldi le clan dominant a vu un concurrent féroce se dresser face à lui le clan Puccinelli aka "le superclan de Rione Traiano". ce clan mené par Salvatore Cutolo a toujours vécu dans l'ombre des Grimaldi et en cette année 2006 l'émancipation est en marche. Cette guerre va beaucoup affaiblir les Grimaldi, à tel point que même le clan Leone (un autre clan de Soccavo) se fera les dents sur les Grimaldi et opèreront même une offensive contre les Puccinelli. A noter pour les footeux que ce quartier est celui de naissance des frères Cannavaro.

 

Le 13/02/10, un assassinat dans le quartier de ce quartier fera la une des médias locaux pour illustrer la résurgence de la guerre entre trois clans. Tué par balles à quelques pas de l'église, Luigi Cappello, 55 ans venait de sortir d'un club social où il a été attaqué par deux hommes qui étaient à bord d'une moto.
Cappello, déjà connu de la police a été affilié au clan Grimaldi, autrefois dominant dans la région et désormais tombée en déclin après la faide de 2006. Premier objet de la discorde : la drogue. Les embuscades et assassinats se sont intensifiées en 2007. Cappello avait été arrêté lors d'un raid en Avril 2007, visant plusieurs membres présumés du clan Grimaldi. 
Pourtant, c'est déjà le quatrième depuis le début de l'année, dans une zone qui, il y a quelques années, a été le théâtre d'une querelle sanglante entre le clan Leone et celui des Puccinelli. Deux gangs criminels qui ont évolué dans l'ombre de la puissante Grimaldi, le trafic de drogue dans la rue en plein essor de Rione Traiano. La querelle s'est terminée par l'arrestation du patron Salvatore Cutolo, chef des Puccinelli, et Davide Leone, qui dirige le clan homonyme. Mais avec le déclin de la  famille Grimaldi, la  course a été rouverte. Les Puccinelli ont conservé la possession des carrés de trafic de drogue, ont rejeté l'offensive de Leone, qui eux sont désireux de défendre leur entreprise de totues leurs forces. La querelle du district de Traiano (environ 20% de l'activité criminelle Soccavo),
Désormais le message est clair, les Grimaldi ne font plus peur et vous pouvez vous opposer à leurs décisions.Cappello aurait eu des vues sur quelques emplacements de Traiano et cela aurait pu être la cause de son assassinat. Quelques mois auparavant, un premier avertissement, une pluie de balles s'était abattu sur la maison du chef des Grimaldi. Un message clair, on ne touche pas à Traiano.

 

Le 12/08/10, une course-poursuite palpitante s'est terminée par l'arrestation d'un fugitif considéré comme un élément important du clan Grimaldi. Alfredo Vigilia, 43 ans, arrêté à Cetraro près de Cosenza.
Bénéficiaire d'une ordonnance de détention préventive pour association de malfaiteurs de type mafieux, de complot pour trafic de stupéfiants et d'abus de la loi sur les armes, Vigilia avait échappé à la capture en mai 2010. Dans cette opération ont été arrêtés deux femmes accusé d'avoir fourni un soutien logistique au fugitif. Le 2 Juillet, Giovanni Grimaldi, 67 ans, considéré comme le chef du clan, et son fils, Francesco Vigilia, 38 ans, membre du gang, sont interpellés, ils ont été découvert par la police dans le sous-sol d'une habitation dans le quartier de Po à Naples.
Le clan Grimaldi, avant prédominant dans le quartier de Soccavo est considéré en déclin. Avant la querelle avec le superclan de Traiano, les Grimaldi avait pris soin d'étendre leurs tentacules jusqu'à Giuglianese mais aussi vers Agnano-Bagnoli et Pozzuoli. drogue et extorsion sont les principales activités du clan. Juste les querelles pour la gestion des carrés de trafic de drogue à Rione Traiano serait à l'origine du conflit avec le clan Puccinelli.

 

Un autre quartier connait d'énormes tensions, celui de Pianura à l'ouest de la ville, le 08/08/13
Luigi Aversano a été tué par balles dans la nuit alors qu'il se trouvait à bord de son scooter via Padula dans le quartier de Pianura. Les tueurs l'ont abattu, d'une balle dans la tête et de quatre dans la poitrine , le tuan sur le coup. Il semble que Aversano était proche du clan Marfella-Mele, et pour cette raison il est possible que l'exécution devait être placé dans la guerre avec le clan de Pesce. Le 2 août un jeune du clan Marfella, Antonio Bellofiore, 22 ans avait été victime d'un gambizzato. Le quartier avait connu une faide entre 1991 et 2000 entre trois clans, celui des Lago d'un côté et ceux des Contino et Marfella de l'autre.
L'acte fondateur de la querelle remonte au 21 avril 1991 où deux trafiquants furent assassinés. Après l'arrestation et le repenti du boss Giuseppe Contino, c'est le clan Marfella qui a continué seul face aux Lago. Lors cette seconde phase du conflit a eu lieu le double meurtre de Luigi Sequino et Paolo Castaldi deux garçons innocents tués par erreur. Quelques heures après la mort de Luigi Aversano, une autre agression a eu lieue cette fois-ci dans le centro storico Via Cesare Rossarol, Vincenzo Corrado, un mécanicien de 33 ans, a été blessé par balles aux jambes.

 

Le lendemain, faisant suite à la série d'agressions et de meurtres qu'à connu le quartier - trois personnes tuées en un mois et demi, un raid de la police arrêtera à Naples les frères Giuseppe et Salvatore Mele, présumés chefs du clan homonyme. Les frères Mele auraient déclenché une guerre contre leur rival du clan Pesce pour le contrôle des activités illégales du quartier. En plus des frères Mele, ont été arrêtés Antonio Calone, considéré comme la figure de proue de la pègre locale, Massimo et Savina Cuozzo.

 

19/08/13
Un véhicule a explosé sur une route de montagne à Lettere, entre Naples et Salerne. Les 3 occupants ont été blessés, plus ou moins grièvement. Il s’agit des frères Michele (33 ans) et Carmine (40 ans) Comentale et leur beau-frère Ciro Ruocco. Officiellement éleveurs, les frères Comentale sont soupçonnés de gérer des plantations de marijuana pour le compte du clan local de la Camorra. Ils avaient été arrêtés pour ce motif en 1998.

 

21/08/13
Ciro Tagliaferri a été déclaré hors de danger. Le jeune homme avait été blessé dans la Via Pier delle Vigne dans le quartier de Vomero (centre de Naples), près de sa maison. Le projectile qui a frappé le jeune homme de 26 ans l'a touché au côté gauche de la poitrine. Tagliaferri, était déjà connu de la police.

 

22/08/13
Un autre assassinat dans la région de Naples. Salvatore Cimmino, 22 ans, a été tué dans une embuscade à Torre Annunziata, abattu par cinq balles alors qu'il se trouvait dans la zone de Via Porto vers 1h du matin. La dynamique exacte n'a pas encore été déterminée, mais selon les premières conclusions de la victime a été tuée de deux balles dans la poitrine et trois dans la région lombaire. L'arrivée des secours, alertés par un appel anonyme signalant un accident de voiture, n'ont rien pu faire pour le jeune homme arrivé à l'hôpital San Leonardo di Castellammare sans vie. Le jeune homme, selon les rapports, n'aurait pas de casier judiciaire important, tout juste une amende pour conduite sans permis.

 

23/08/13
Carmine Schiavone, devenu « collaborateur de justice » en 1993, a accepté de témoigner sur la chaîne italienne « Sky TG24″. Ancien haut responsable au sein du clan des Casalesi de la Camorra, cousin du boss suprême Francesco « Sandokan » Schiavone, le témoignage de Carmine Schiavone avait entraîné de lourdes condamnations au sein de son clan. Désormais, il déclare : « Si je pouvais retourner en arrière, je ne me repentirais pas. Je ne le ferais plus car les institutions m’ont abandonné ».
Formellement accusé d’être impliqué dans 53 homicides, Schiavone parle plutôt de « 500 et quelques » qu’il aurait commandité du fait de sa place au sein de la « coupole » des Casalesi. Il parle des 70.000 à 80.000 votes que le clan contrôle en Campanie. Il évoque également le trafic de déchets toxiques (spécialité des Casalesi) et déclare : « J’ai décidé de partir [de la Camorra] quand j’ai vu que je tuais aussi les enfants, avant même leur naissance, avec tous ces déversements [de déchets]« .
C’est quand son fils Francesco est devenu majeur qu’il lui a expliqué qu’il était un Schiavone et qu’il serait donc un camorriste également. Son fils pensait jusque là que son père travaillait pour les services secrets. Quand son fils lui a répondu « Tu as eu raison [de te repentir]« , Carmine Schiavone a compris qu’il avait la « mentalité du Nord » et que la Camorra n’était pas génétique.
Il conclut cependant son interview en disant : « La Mafia ne sera jamais défaite : il y a trop d’intérêts, tant au niveau économique qu’au niveau électorale. La Mafia ne mourra jamais. »

 

25/08/13
C'est dans un bar de Palinuro, une station balnéaire dans la province de Salerne que l'escapade  de Michele Di Nardo, 34 ans, considéré par les enquêteurs du régent du clan Mallardo, actifs sur le territoire de Giugliano, s'est achevée. Le jeune patron, recherché dans toute l'Europe depuis 2012 et inclus dans la liste des fugitifs les plus dangereux établie par le ministère de l'Intérieur, était assis au bar avec sa petite amie quand les policiers l'ont arrêté.
Di Nardo, petit-fils de Francisco et Giuseppe Mallardo deux chefs du clan de Giugliano maintenant condamné à la prison à vie, a été considéré pendant de nombreuses années un élément important du clan et selon les enquêteurs aurait repris les rênes juste après l'arrestation des deux patrons. L'homme était recherché pour association mafieuse et extorsion de fonds et avait réussi à échapper à deux ordres de détention en Avril 2012 et en Juillet. 

 

27/08/13
Assassinat  à Naples, dans le quartier de Ponticelli, où un garçon de 21 ans, Alessandro Malapena, a été abattu par balles. Le jeune homme, avait des précédents pour vol, drogue, conduite sans permis et de dommages, il était sur ​​son vélo le long de la Viale Margherita quand il a été rejoint par un scooter transportant deux tueurs qui ont tirés plusieurs coups de feu, dont l'un mortel à la poitrine. Il y a à peine quelques jours, il avait été blessé par des tirs au niveau du mollet, il avait dit à l'hôpital avoir subi une tentative de vol.

 

28/08/13
Encore du sang à Naples, L'embuscade a eu lieu à Secondigliano, le corps sans vie d'Antonio Matuozzo, repris de justice de 31 ans, a été retrouvé à environ 22h dans les jardins de Via des Dolomites, dans le quartier Berlingieri. Le jeune homme, un précédent pour vol de voiture, a été tué de plusieurs balles dans la tête. À côté du corps il y avait un scooter, probablement le même véhicule dans lequel il voyageait avant d'être abattu.
Matuozzo, n'avait aucun lien avec le crime organisé, mais il semble que son frère Carlo, 28 ans, est considéré comme un proche des Girati Via Vanella-Grassi. Le quartier dans le quel est mort Antonio est contrôlé par les Vanella Grassi justement, est-ce un avertissement contre ce clan? Est-ce dû un une querelle interne? Ou bien encore Antonio aavait il volé la "mauvaise voiture"?

 

02/09/13
Un repris de justice jeune de 20 ans, Pasquale Arioste a été poignardé dans la nuit à Naples par trois personnes, en selle sur un scooter, devant le bar via Repubbliche Marinare, dans le quartier de Barra San Giovani où la victime  était en train de discuter avec quelques amis. Un des trois est descendu du scooter et a planté un couteau dans la fesse de Pasquale avant de s'enfuir.

 

02/09/13
Trois membres présumés du clan Cuccaro de Barra ont été arrêtés en flagrant délit, d'extorsion d'un chantier de construction qui est situé à Bruno Buozzi chose. Les trois hommes, Rosario Ricciardi, Mario Campisi et Camillo Attilio, tous déjà connu de la police, sont maintenant accusés de extorsion aggravée par les fins Camorra. Les trois ont exigé l'argent de protection, un pot de vin égal à quatre pour cent du total des travaux.

 

09/09/13
La Guardia di Finanza a mené une opération contre un réseau de cocaïne lié à la Camorra de Secondigliano et de Torre Annunziata: 34 personnes ont été arrêtées et accusées d’association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, détention d’armes, extorsion, vol et recel. La drogue venait d’Espagne et des Pays-Bas pour être distribuée en Campanie principalement. 110 kg de cocaïne ont été saisis. Le chef du réseau, Vincenzo « O Dottore » Scarpa, a été arrêté à l’aéroport de Rome-Fiumicino. Il était porteur de 12.500 euros en liquide.

 

12/09/13
La police a découvert et démantelé un magasin dans le quartier de Pianura, dans la banlieue ouest de Naples. Les policiers sont arrivés dans un sous-sol où ils ont capturé et arrêté quatre personnes, dont deux mineurs, accusés de possession de drogues, résistance et blessures à agent et vol d'électricité. L'entrée du bunker transformé en un supermarché de la drogue, a été bloqué par des barrières et sous le contrôle des caméras électroniques sans fil spécialement placés à l'extérieur pour empêcher toute application blitz de la loi. 
Ont été menottés Anna D'Alterio, 40 ans et Fabio Caruso, 29 ans, tous deux déjà connus des enquêteurs, et deux jeunes de 17 ans. La femme, aurait également donné des coups de pied et de poing contre un policier qui tentait de l'immobiliser. Le pronostic est de 10 jours d'ITT pour ce dernier.

 

http://1-ps.googleusercontent.com/h/www.julienews.it/upload/news/300000/10000/3000/800/x313896_0_1.jpg.pagespeed.ic.MO32VwZgJg.webp Fabio Caruso

 

13/09/13
Il a été arrêté ce matin à Modène Alexandro Corvino, 23 ans et déjà considéré par les enquêteurs comme une figure montante du clan des Casalesi. Le jeune homme aka, "O malese", comme le surnom d'un personnage de parrain dans la série TV "Le clan de la Camorra" , a été arrêté dans un appartement dans la capitale de l'Emilie-Romagne. Corvino - qui a des précédents pour extorsion de fonds, recel, port d'armes, fraude et crimes contre la personne - Il y a quelques semaines, s'était échappé de la résidence surveillée qu'il occupait à San Cipriano d'Aversa près de Caserta.
En Avril 2012 Corvino et huit autres personnes, tous originaires de la Campanie mais domiciliées Modène, avaient été arrêtés pour vol aggravé et extorsion de fonds à la méthode camorriste. Les enquêtes visent maintenant à savoir si "O Malese" essayait de réorganiser le groupe criminel mis à mal l'an dernier à la suite de plusieurs opérations et arrestations en son sein l'an dernier.

 

14/09/13
Trois ordres de détention provisoire à la prison pour le crime d'extorsion aggravée par la méthode mafia, ont été émis à l'encontre de trois personnes appartenant au clan des Casalesi , plus précisément à la faction des Schiavone. Deux des personnes arrêtées, Nicola et Carmine Schiavone, sont les fils du patron Francesco Schiavone. Dans le cadre de l'enquête menée par la police sur le nouvel équilibre des agro Aversa, les enquêteurs ont été en mesure de documenter l'extorsion continue perpétrée contre une « société pharmaceutique engagée dans la production et la commercialisation de p roduits pour les diabétiques basée à Gricignano d'Aversa.
De 2004 à 2006, les propriétaires de l'entreprise ont été contraints de payer dans les coffres d'un clan "dentelle" de 9000 euros par an divisé en trois étapes, correspondant aux parties canoniques et, plus tard, un autre "dentelle" de € 60.000 , encore une fois en trois versements. Les bénéficiaires de la mesure sont considérées comme les directeurs, les exécuteurs testamentaires et les bénéficiaires de l'activité illégale.

 

14/09/13
Opération de police dans le centre de Naples, où la police municipale a "démantelé" 16 parking non autorisés Via Chiaia, Via Toledo, Via Caracciolo, via Mergellina, via Chiatamone et de Santa-Lucia. et saisie une grande quantité de matériel.  

 

14/09/13
Carmine De Falco, 37 ans et 120 plants de marijuana cultivés dans le porche de la maison de ses parents, au dernier étage d'un immeuble dans le quartier Gescal de Pomigliano. Et grâce à la méthode «hollandaise», c'est à dire avec l'aide de puissants projecteurs artificiel, quelques plants de cannabis avaient dépassé quarante pieds de hauteur, de sorte que de ne pas attirer l'attention que l'homme avait également ouvert avec de grandes boîtes en carton Les fenêtres de la véranda. Mais des policiers du poste de police de omigliano, dirigé par Michele Membrino, au cours d'une patrouille de nuit ont toutefois remarqué la réflexion des lumières très vives qui sont utilisés pour la culture illégale de Marijuana. La marchandise saisie est d'une valeur estimée à 80 000 euros.

http://videonola.tv/wp-contenuti/uploads/2013/09/14.09.2013-CC-Pomigliano-1-631x473.jpg 

   

16/09/13
Le chanteur crooner Alfonso Manzella, connu sous le nom de "Zuccherino", a été arrêté ce matin à Pagani sur des accusations de possession, de port illégal et utilisation d'une arme à feu ainsi que résistance à agent. Zucchero dimanche soir a participer à une fusillade dans la place de la ville de Salerne. Deux autres personnes se sont retrouvées avec les menottes parce qu'ils soupçonnés d'être impliqués dans des tirs croisés: Salvatore Pecoraro, de 29 ans, Francesco Francese, 19 ans.
La police, alertée par des résidents qui avaient entendu les coups de feu, ils ont arrêtés les trois hommes dont Manzella qui conduisait la voiture de sa femme dans l'une des rues du centre de Pagani. L'homme - accusé plus d'une fois pour les paroles de certaines de ses chansons, semble être liée à la Camorra. Dans "Comme se fa" par exemple Manzella raconte l'histoire d'un patron Camorra qui tue l'amant de sa femme après que celui-ci lui ait avoué la trahison de celle-ci.

 

17/09/13
Les temps sont durs, même pour le crime organisé, comme en témoigne le fonctionnement de la police qui a mené à l'arrestation d'Immacolata Adamo, épouse du feue patron Raffaele Ascione, elle est accusé de vol d'électricité. Apparemment, la femme, qui réside dans le palais Lamoquette, le fief du clan autrefois sous les ordres de son mari, avait été trafiquer le compteur Enel, et a ainsi créer un pont qui a permis à elle et ses enfants de réduire de vingt-cinq pour cent leur consommation réelle. 

 

18/09/13
Ils étaient devenus un cauchemar pour les retraités, coupables d'avoir perpétrés plusieurs vols à la sortie des bureaux de poste dans l'arrière-pays napolitain: Salvatore Benvenuto, 52 ans, Eugenio Carandente, 42 ans et Marco Maranzino, 33 ans tous trois bien connus de la police, sont accusés de vols aggravés avec violence. Selon l'enquête policière, les voleurs présumés, résidents du quartier de Ponticelli et Rione Sanita ont mis à jour l'ancien système de "filo di banca". Une Evolution de l'ancienne méthode de vol a été rendu possible grâce à la dernière génération de téléphones mobiles. Les trois ont été arrêtés à leur domicile milliers de cartes téléphoniques et en-têtes pour les utilisateurs peu méfiants ont été puisées dans un centre d'appel de la province de Naples, déjà sous le coup d'une enquête de la DDA à Naples concernant la fixation et l'organisation deparis tenus par des clans de la Camorra sur les sites asiatiques de paris en ligne. Une technique éprouvée, découvert lors d'une opération de police : un des voleurs déterminait dans la file à la poste le retraité à voler et il le communiquait, à travers le portable, avec ses complices à l'extérieur de la filiale. Et ils n'hésitaient pas à user d'une grande violence pour s'emparer de leurs épargnes.. Comme ce fut le cas à Quarto à la mi-Avril, avec un homme de 80 ans battu sous les yeux de sa fille de 43 ans juste pour lui voler un peu plus d'un millier d'euros. Même scénario à Volla e Acerra:  un homme de 69 ans et un autre de 62 ans, pour une somme totale de  6000€. Après les vols, les trois cartes téléphoniques avaient été détruites ainsi que les téléphones mobiles, afin d'éviter d'être localisé.

 

19/09/13
Même les clans de la Camorra souffrent de la crise économique. Un homme connu des services à tenté d'extorquer de l'argent d'une boucherie de Torre Annunziata, argent qui est nécessaire pour maintenir le train de vie de la «famille». Cet homme c'est Giuseppe Evacuo, 45 ans, affilié à l'association Camorra Gallo-Cavalieri et il a été arrêté par la police. En Juillet, l'homme avait été surpris par les agents alors qu'il était en discussion avec les propriétaires de la "Marcelleria del Corso". Les enquêtes ont mis en lumière la tentative d'extorsion de fonds mis en place par l'homme, qui est d'ailleurs le conjoint de Vincenzo Scarpa, tueur connu de la même organisation criminelle. Evacuo a été arrêté pour extorsion de fonds par la méthode de la mafia et pour complot.

 

22/09/13
Fin de la cavale de Luigi De Martino, 37 ans, bénéficiaire d'une ordonnance de détention préventive publié le 21 mai dernier par le juge d'instruction de Catane à la demande du DDA local pour complot de trafic de drogue aggravé par la méthode de la mafia. L'homme est accusé de trafic de cocaïne sur l'axe Campania-Sicilia, en collaboration avec un groupe criminel de Catania. Les profits illicites provenant du trafic et le trafic de la drogue ont également été utilisés pour financer le clan mafieux de Capello-Carateddi .
De Martino a été arrêté par la police à Naples, dans le quartier de Secondigliano. Le fugitif se se cachait dans la maison de sa sœur (qui déjeunait au moment du raid) dans une zone où les  réseaux de drogues sont controlés par les Di Lauro. De Martino était un élément important de la frange "campanienne" d'une association criminelle dédié au transfert de cocaïne de Naples à Catane . L'homme a été incarcéré à la prison de Secondigliano.

 

24/09/13
Dès les premières heures de la journée, la police de Naples a arrêté 14 personnes considérées comme proche du clan Aversano actif dans le nord de la ville. Cette mesure est prise à l'issue des enquêtes longues et complexes qui nous ont permis de déterminer la façon dont les suspects sont occupés au nom du clan de demander aux parties aux concessionnaires et aux entrepreneurs de la région, en particulier à Grumo Nevano et Casandrino .
Pendant les enquêtes ont également identifié les instigateurs et les auteurs d'un assassiner commis par le clan afin de prendre le contrôle des extorsions de la région. Parmi les gens qui se sont retrouvés avec des menottes, il y a Ciro Napolitano et Dominico Gervasio.
 
(Sources des articles : Il Mattino en majorité ou Repubblica, Crimorg ou Wikipédia)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages