Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 18:20
05/11/13
Les carabiniers de Naples ont interpellé plusieurs personnes qui revendaient des tickets d’attente à la Poste et dans diverses administrations. Des petits délinquants du quartier de Scampia se présentaient très tôt le matin pour prendre les tickets de file d’attente. Ces tickets étaient ensuite revendus pour quelques pièces aux usagers… Un homme de 49 ans a ainsi été arrêté en possession d’une centaine d’euros en petites pièces.

 

05/11/13
Un supposé camorriste, RE, a été hospitalisé à deux heures du matin à l'hôpital San Paolo avec un coup de couteau à la nuque, sans gravité. Il a déclaré avoir été frappé, tout en marchant, par un assaillant mystérieux qui le suivait et qu'il n'a pas reconnu.

 

06/11/13
Gennaro Aprea, 26 ans, un délinquant bien connu a été atteint par plusieurs balles dans les jambes la nuit dernière alors qu'il marchait sur la Via dei Tribunali dans le quartier de Forcella. L'homme a dit avoir été approché par deux hommes sur un scooter qui, sans dire un mot, ont braqué l'arme directement vers les jambes de la victime. Aprea, condamné dans le passé pour complot, il est connu comme un voleur spécialisé dans les Rolex.

 

07/11/13
Ciro MaurielloCiro Mauriello, 46 ans, a été arrêté à Scampia, il est un des leaders du clan Amato-Pagano et était recherché pour un double assassinat qui a eu lieu en 2004 qui selon les enquêteurs a déclenché la scission entre le clan Di Lauro et les Amato-Pagano (aidé par d'autres clans). Le 28 octobre 2004, le double assassinat de Fulvio Montanino et Claudio Salierno exécuté des mains des soi-disant "dissident" a déclenché la guerre sanglante au sein du clan Di Lauro. Un véritable acte de force - aussi décrit par Roberto Saviano dans son livre best-seller «Gomorra». Le commando qui ont mené l'assassinat aurait été composée de Ciro Mauriello, Arcangelo Abete, surnommé l'ange, Gennaro Marino, Gianluca Giuliano, Carmine Pagano et Carmine Cerrato. On raconte qu'après ce double assassinat Abete et Mauriello encore les vêtements tâché du sang de leurs victimes se sont rendus à Varcaturo, au nord de Naples, pour dire à Raffaele Amato et Cesare Pagano que l'opération était réussie.

 

13/11/13
10 personnes du clan Caiazzo ont été pour extorsion dans le quartier de Vomero à Naples Les victimes en particulier sont les entreprises de construction, les fournisseurs du marché local d'Antignano, les propriétaires de poissonnerie. Parmi les interpellés se trouve Maria Giovanna, 34 ans, actuel dirigeant du clan. Elle serait aux commandes,depuis l'arrestation de son père Antonio. De 2011 à 2012, il ya eu plusieurs plaintes d'entrepreneurs, mais à cause du fort climat d'intimidation, les victimes ont souvent été limitées à admettre qu'ils ont été victimes d'extorsion de fonds sans donner aucune information pour identifier les auteurs. Ce n'est pas la première fois que la zone de de Vomero se trouve au centre d'une affaire d'extorsion de fonds, il a aussi fait l'objet dans le passé de convoitises menant à des affrontements entre les différentes organisations criminelles nés de la désintégration du clan de la Camorra dirigé à l'époque par Giovanni Alfano dont les composantes ont ensuite émergées en deux groupes homologues, celui d'Antonio Caiazzo et celui de Luigi Cimmino.

 

15/12/13
La police a arrêté 6 personnes pendant une réunion camorriste dans le quartier Soccavo, via Bottazzi, la zone où le contrôle des activités illégales est exercé par le clan Grimaldi. Ils ont arrêté Filippo Tommaselli, 27 ans, fils de Carlo Tommaselli 51 ans, dit «Carluccellò», celui-ci est recherché pour association mafieuse, trafic de drogue et extorsion de fonds et se trouve en haut panier du crime et du contrôle camorriste entre les quartiers de Soccavo et de Pianura. Avec Tommaselli ont été arrêtés Salvatore Basile, 22 ans, déjà connu de la police pour des crimes liés à la drogue et à la propriété, Antonio Megali, 29 ans, qui est aussi déjà connu de la police pour violation de la loi sur les armes, Giovanni Piccirillo, 26 ans connu pour des histoires de trafic de drogue, Lucio Paracolli, 56 ans, Vincent Paracolli, 23 ans, déjà connus pour des crimes contre la personne. Lors des inspections et des enquêtes dans la région, depuis Février ont déjà abouti à la saisie 7 armes à feu, de 250 munitions de différents calibres et d'environ 6 kilogrammes de drogues. La police avait remarqué des mouvements suspects via Bottazzi et, après avoir préalablement encerclé la zone, ont fait irruption dans un appartement, où ils ont trouvé des listes avec des noms et des sommes d'argent (une sorte de comptabilité du trafic de drogue sur la zone), un pistolet Magnum 357 chargé) et deux gilets pare-balles.

 

15/11/13
La Guardia Civil, en coopération avec les carabiniers italiens, ont interpellé Gennaro Zampini, 36 ans, membre du clan Di Gioia de la Camorra. Installé à Ibiza avec son épouse, il est soupçonné d’avoir participé à des opération de narcotrafic.

 

18/11/13
Première série de peines pour l'assassinat de Pasquale Romano, 30 ans tué par erreur à Naples le 15 octobre 2012. Toutes les personnes impliquées dans le crime et arrêtés dans les semaines suivant l'assassinat du jeune homme ont été condamnés aujourd'hui par le tribunal. La peine maximale est imposée à l'exécuteur du crime, Salvatore Baldassare. L'homme a avoué devant le tribunal et a demandé le pardon de la famille de la victime. Cela ne l'a pas aidé à obtenir une réduction de peine: il a été condamné à la prison à vie.
Giovanni Marino, le jeune homme qui conduisait la voiture dans laquelle se déplaçait le tueur, devra purger 18 ans et 8 mois de prison, tandis que Anna Altamura, la femme à l'intérieur qui par un sms a averti le tueur quand Domenico Gargiulo a quitté le palais, a été condamné à 14 ans de prison. Peines aussi importantes pour les deux fils de la femme, Carmine et Giovanni Vitale, condamnés respectivement à 16 et 14 ans de prison pour leur rôle dans le crime. Baldassarre, considéré comme affilié au clan Spruce-Abbinante-Notturno, aurait agi pour le compte des ennemis du clan Via Vanella Grassi. La véritable cible de l'attaque, Domenico Gargiulo, était en fait en cheville avec le nouveau clan formé en opposition à celle des sécessionnistes. Tous les prisonniers, à l'exception Baldassarre, ont coopéré avec les enquêteurs et ont contribué à la clôture de l'enquête dans un court laps de temps.

 

18/11/13
4 hommes (dont 2 déjà incarcérés) ont été arrêtés pour le meurtre de Domenico Motti le 31 août 1993. L’homme, qui voulait s’éloigner du clan, avait été attiré dans un piège par un de ses amis, puis avait été abattu. La faction Bidognetti de la fédération des Casalesi (principale alliance des clans de la Camorra de la région de Caserte) avait décidé de son élimination pour en faire un exemple et souligner l’inviolabilité du lien associatif mafieux.

 

19/11/13
Trois personnes ont été arrêtées dans l'enquête sur la fusillade contre l'avocat plaideur Marino Iannone, blessé par des tirs d'arme à feu le 29 Mars à Naples à Colli Aminei, tandis qu'il amenait son fils à l'école. Ce sont les frères Pasquale Bruno et Alvino et Eduardo Marotta. Motif de l'attaque - selon les enquêteurs - la rancoeur nourrie par les frères Alvino contre un avocat, tenu pour responsable de l'issue négative d'un litige relatif à la réduction d'une véranda abusive. La véranda a été construite par la mère de Alvino, le client de Iannone avait donc demandé à ce que cette véranda soit détruite. Le tireur selon l'enquête était Pasquale Alvino. L'arme du crime a été récupéré, elle avait été caché par son frère Bruno et Eduardo Marotta.

 

20/11/13
Trois sont déjà en prison, six autres ont été assigné à résidence et encore 6 personnes ont été soumis à la signature obligatoire. Ce sont les ordres donnés par le juge d'instruction du tribunal de Torre Annunziata et exécuté par la police de Poggiomarino. L'enquête a permis de démanteler une dizaine d'espace de vente de drogues, dont la plupart se trouvaient à Poggiomarino. Le trafic de drogue était dirigé par Gennaro Ascolese, 27 ans, un homme de Poggiomarino lié à un patron du clan Aquino-Annunziata de Boscoreale. Ascolese était le grossiste tandis que les autres, pour diverses raisons sous-traitait leur carré de vente. En plus de Gennaro Ascolese, Raffaele Osimo de Boscotrecase et Giuseppe D'Alessandro de Poggiomarino ont finis en prison. Gennaro Pappalardo, Ciro Miranda, Rayka Tomova, Pasquale Izzo, Paul Stoian et Carmine Di Lorenzo sont sous résidence surveillée, tandis que Francesco Ambrosio, Gulyemesh Bikkuzina, Pasquale D'Alessandro, Antonio Minervino et Massimo Sangiovanni ont été remis en liberté en attente du procès. Parmi les interpellés figurent un roumain, un bulgare et un russe.

 

23/11/13
Un fugitif napolitain, Giuseppe Quagliarella, 31 ans, a été arrêté à Rende Cosenza. L'homme était recherché depuis juin dernier parce que bénéficiaire d'un mandat d'arrestation délivré par le juge de la cour de Naples pour violence privée, menaces aggravées par l'utilisation d'armes et collusion mafieuse. Quagliarella aurait menacer la famille d'un repenti, soumis au programme spécial de coopération.
Giuseppe Quagliarella a été traqué après avoir été contacté sur le réseau social «Facebook», à travers la création d'un profil appât féminin. Grâce à ce profil a été établi un premier contact, qui a été suivi par plusieurs appels téléphoniques avec les agents de l'équipe, qui sont étaient donc les utilisateurs de ce faux profil. Il a ensuite été mis en place un rendez-vous, entre Quagliarella et une femme officier de police, feignant d'être intéressé par un rendez-vous. Quagliarella a vécu tranquillement dans un appartement à Rende, où il avait déménagé de Juin, peu de temps après avoir échappé à son mandat, ila mené une vie normale. Le fugitif avait trouvé du travail dans un hôtel saisonnier sur la côte tyrrhénienne.

 

26/11/13
Il a fallu plus d'un an, mais à la fin le mystère entourant l'assassinat de Podestino Pellino, qui a été tué par balles en Juillet 2012 à Nettuno, dans la province de Rome, a été résolu. Aujourd'hui, la police a arrêté les auteurs présumés, tous des camorristes identifié après une longue et complexe enquête.
Il était clair dès le début, en fait, que l'exécution de Pellino était un assassinat de la Camorra. L'homme avait longtemps été un lieutenant du clan Moccia, actif dans la région d'Afragola, et était un fugitif de 2008 à 2010, quand il a été identifié et arrêté. Son assassinat et les arrestations d'aujourd'hui confirment, qu'une guerre des clans est de plus en plus ancré dans le Latium. Au moment de l'attaque sur la Piazza Garibaldi à Neptune, Pellino était sous surveillance spéciale.

 

27/11/13
Opération anticamorra à Naples. La police a appréhendée 5 personnes soupçonnées d'être affiliées au clan Longobardi-Beneduce clan actif dans la région de Pozzuoli, ville de 83 000 habitants, où les arrestations ont été effectuées. Les dirigeants du groupe Camorriste qui ont finis avec les menottes étaient en charge de la gestion des affaires illicites à Pozzuoli et depuis des années ils harcelaient certains employeurs, les forçant à payer le pizzo à l'occasion des fêtes religieuses (Noël, Pâques not.). Les arrestations ont eu lieu juste quelques jours avant que les "collecteurs d'impôts" des Longobardi-Beneduce fassent leurs rondes habituelles pour recueillir l'argent de l'extorsion dont les montants étaient alloué aux familles des prisonniers du clan.
 
(Sources des articles : Il Mattino en majorité ou Repubblica, ou Crimorg)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages