Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 11:44

Barack Obama prix Nobel de la paix à la surprise générale, c’est presque le hold up de l’année. Recevoir un tel prix pour seulement les espoirs qu’il suscite est certes louable mais quelque peu tiré par les cheveux.

 

"Pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples", a annoncé le comité Nobel norvégien

Le comité a attaché beaucoup d'importance à la vision et aux efforts d'Obama en vue d'un monde sans armes nucléaires", a déclaré le président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland.


A bien y regarder Barack à t il franchement le même profil que les autres concurrents ?
Difficile à analyser cela car pour cette « édition » 2009, 205 noms figuraient sur la « liste » des candidats, un record, de source officieuse, et dans laquelle se retrouve toutes sortes de personnalités très diverses de Berlusconi (dont les remous judicaires passionnent les médias) à Ingrid Betancourt de nouveau en lice après son échec de l’an passé dont le site backchich info nous livre une anecdote croustillante.
Il semblerait que l’année dernière elle avait préparé une conférence de presse et fait envoyer un communiqué aux rédactions à ne publier qu’en cas de victoire, mal lui en a pris, et cette année ne sera pas la sienne non plus.

Remise de prix le 10 décembre

Donc une multitude de candidats dont des organisations humanitaires dont il se murmurait via la télévision publique danoise NRK quelque heures avant la remise du prix que le prix Nobel reviendrait à une personne réduisant le nombre de candidats à 172. OUF !
Les favoris semblait pourtant être le Premier ministre et ancien opposant zimbabwéen Morgan Tsvangirai, mais aussi la sénatrice colombienne Piedad Cordoba, qui milite pour une solution négociée dans la conflit qui ravage son pays depuis près de 50 ans.

Des candidats aux profils plus conformes aux desiderata du jury danois, des personnalités du « tiers monde » luttant pour les droits de l’homme, contre une dictature, luttant pour les plus faibles ambassadeur de paix ect…. Et pourtant c’est bien le président américain qui recevra ce prix le 10 décembre prochain, jour anniversaire de la mort d’Alfred Nobel, une première pour un président américain en exercice.
Toutefois cette année les observateurs s’attendaient à une remise de prix classique afin d’élargir le panel/cheptel et sortir « du concept traditionnel de la paix ».

Et en ce sens Barack, porteur de tant d’espoirs, était un candidat idéal, surmédiatisé et encore aujourd’hui à l’image très consensuel pour le reste du monde. Il est évident qu’il ne rejoindra pas la liste non exhaustive des prix Nobel très contesté et controversé dont Henry Kissinger, lauréat en 1973 « l’anti paix » qui fuit les justices espagnole et française.(
link).
Ce sera en tout cas un peu de baume au cœur pour Obama chahuté dans ses désirs de réforme aux USA et un peu humilié par l’échec de Chicago, « sa ville » pour l’attribution des JO (remportée par Rio).

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages