Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 16:41

(Merci à nos contacts)

Article qui se veut analytique sur les deux « thèmes » développés. Le grand bazar politicard, les idéologies et leurs niches ! Il est parfois difficile dans un article de pouvoir expliciter certaines choses, celui-ci se veut donc explicatif :

 

L’extrême droite et la Palestine!

 

Il y a trois courant :

- un plutôt anti-musulman qui privilégie le choc des civilisations et qui croient que les immigrés présents ici sont al première chose à combattre et qu'Israël c'est un peu plus de civilisation au moyen orient. C'est plutôt les vieux fafs, les anciens de l'OAS (Organisation Armée Secrète) et des gens catholiques qui expriment ça. Ils détestent aussi les juifs, mais les considérants moins nombreux et plus acclimatés à l'occident ils représentent un danger moindre à leur yeux.

- un courant qui est d'accord avec le premier sur le fond, mais pour qui tout est organisé par les juifs. Autrement dit, la ruine du monde est planifiée par les juifs depuis 5000 ans et ces affreux tentent de mettre ce plan en application. Pour eux, la seule façon de tenir c'est de se rapprocher des valeurs de ce qu'ils appellent "la nation". En fait c'est une image fantasmée de la nation reprenant seulement certains aspects de l'histoire du pays, ce qui permet au passage de dégommer ceux qui sont le moins bien lotis. On retrouve là-dedans les alain soral, dieudonné, christian bouchet (bref tous les complotistes et antisémites). Leur objectif est de flatter les immigrés trop nombreux dans certaines zones pour être cassé et les avoir comme alliés "antisémites", avant de leur mettre sur les dents.  Il prône l’alliance tiers-mondiste europe-nation arabe face aux « impérialistes » américains et juifs !

- les troisièmes sont pragmatiques, ils sont sur une base de rejet d'une approche tactique de ce conflit "ni keffieh, ni kippa". Parce qu’ils considèrent qu'il n'y a aucun choix tactique à faire entre les deux ennemis et qu'il faut aller charbon en affirmant ce qu'ils pensent être la culture européenne. Parmi eux on trouve les identitaires.



L’ethno-différentialisme et Kemi Seba

 

Kemi Seba (dont on a déjà parlé ici) se revendique de cet ethno-différentialisme. Ce concept a été inventé par alain de benoist leader de la "nouvelle droite" et du grece (groupement de recherche et d'etudes pour la civilisation européenne) : des clubs de pensées de l'extrême droite.
Il s'agissait de sortir du racisme "génétique" qui s'est avéré scientifiquement faux (on peut avoir des enfants quand on est de couleur différente, faire un don d'organe à une personne d'une autre ethnie, etc..) pour recentrer le racisme sur la dimension "culturelle".

Kemi seba veut rapprocher les peuples mais il veut le faire avec des gens qui ne veulent pas vivre avec lui. L'amitié entre les peuples c'est partager, regarder ce qu'il y a de commun. Or, chez Mr Seba et ses amis nazis le seul truc en commun c'est le délire "racialiste" (mot employé par leurs soins) et la lutte contre "les juifs qui dirigent le monde en secret".
A aucun moment on y parle de vivre ensemble, de valeur commune, de partager des choses, d'échanger, de se marier.
Le mot d'ordre c'est chasse aux feujs et chacun chez soi.
Le but de c'est de créer du discours, un truc qui ait une certaine forme attractive et qui paraisse cohérente au mépris de ce qu'est la réalité.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages