Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 18:31

Le fascisme et l'électorat fn.


Le fascisme c'est tenter d'ancrer une politique de collaboration de classe au sein du prolétariat en divisant selon d'autre critères (la race, la religion, la nation, ...). C'est avant tout une idéologie de division. Sa particularité est que le fascisme se présente comme "révolutionnaire", "socialiste", "anti-capitaliste" , etc...
On le voit avec la thèse de Soral et ce qu'il explique c'est que le vote FN est "révolutionnaire". Les discours du FN sont effectivement les plus proches de l'expression des classes populaires mais c'est aussi des thèses réactionnaires et racistes.
le fascisme c'est typiquement ça : partir d'une imagerie de gauche (anti-capitaliste, pro-ouvrière, tiers-mondiste, etc...) pour la tirer vers le nationalisme, l'antisémitisme et faire disparaître les frontière de classe en les rejetant à l'extérieure de la "communauté nationale " (les capitalistes sont alors identifié aux juifs en général et aujourd'hui aux américains en plus) et donc construire un mouvement réactionnaire ancré au sein du peuple.
Le FN est un parti de droite réactionnaire et raciste et pas fasciste car ça n'a rien à voir avec une expression du prolétariat par exemple son programme économique a toujours été ultra-libéral ce qui le classe d'emblée dans la bourgeoisie. Son programme est avant tout l'expression du petit patronat, des commerçants, des artisans, des professions libérales.
Soral est un nationaliste-révolutionnaire tout à fait classique : macho, homophobe, antisémite et partisan d'une alliance pseudo-tiers-mondiste "grande-europe"/"nation arabe" contre les "juifs" et les "américains" ... rien de nouveau sous le soleil, ça existe depuis les années 20. Yen a des reliquats partout en europe (carlos, thiriart, etc...) et dans le monde arabe (les parti Baath', les parti "national-social » syriens).

 

Mais si on regarde sa base électorale (ramenée avec le pourcentage d'abstention et de non-inscrit), on voit que la catégorie sociale où il fait le moins en pourcentage ce sont les ouvriers, et que celles où il fait le plus ce sont les artisans/commercants/libéraux juste devant les patrons de PME. D'ailleurs, si tu regardes dans les reports de voix, ceux qui votent FN voteraient à droite si il ne se présentait pas.
Le bla-bla de Soral, c'est la nouvelle tactique du Fn où ils essayent de mordre sur un nouvel électorat (en gros les immigrés intégrés avec un petit niveau social et antisémites).
Le discours du FN est l'expression de la classe sur laquelle il s'appuie, à savoir la moyenne-bourgeoisie. Le vote FN est un vote réac et pas un vote révolutionnaire anti-système.
Les ouvriers qui protestent le font en général en s'abstenant même si le populisme de le pen en a converti plus d'un!
Si les "révolutionnaires" participent aux élections ce n'est pas pour accéder au pouvoir : c'est pour exprimer leurs idées, leur rejet de la politique bourgeoise et des élites énarques, ce sont des relents de poujadisme tout simplement le pen en est un disciple. Et Soral estime que les révolutionnaires, au lieu de voter LO-LCR devraient voter FN au premier tour... les extrêmes ça sert vachement à ça on en a déjà discuter sur ce topic d'ailleurs. Par contre il est clair que le FN est instrumentalisé par les partis bourgeois qui s'en servent pour désigner les dangereux "fascistes" et se donner une caution anti-fasciste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages