Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 15:42

Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, annonce l'ouverture d'une négociation en janvier sur les conditions de travail à Pôle Emploi, où la grogne des salariés gagne en intensité.

 

 

Les agents de l'organisme chargé d'aider les demandeurs d'emploi se sont mis en grève à plusieurs reprises cette année pour réclamer un ralentissement de la mise en oeuvre de la fusion entre l'ANPE et les Assedic depuis le 1er janvier.

Selon Le Parisien, quatre tentatives de suicide d'agents de Pôle Emploi ont été recensées au cours des deux dernières semaines en Ile-de-France. Le quotidien précise qu'elles viennent s'ajouter aux cinq qui ont eu lieu depuis début 2009.

 

Une réunion d'urgence se tiendra mercredi entre la direction et les délégués du personnel de Pôle emploi Ile-de-France, après les tentatives de suicide de trois conseillers, la direction contestant l'une d'entre elle la qualifiant "d'accident médicamenteux".

"La direction a convoqué une réunion des délégués du personnel mercredi matin", a indiqué Aïssa Djehiche (FO), ce que la direction a confirmé à l'AFP.

FO, dont l'un des délégués a tenté de mettre fin à ses jours la semaine dernière à Villejuif, a exigé dans un communiqué "des mesures urgentes afin d'arrêter cette spirale infernale et réitéré sa demande, à savoir la suspension immédiate du déploiement des sites mixtes, de l'accueil commun et de l'entretien unique".

Pôle emploi a été créé en janvier en rapprochant l'ex-ANPE et les Assedic pour regrouper l'indemnisation et l'accompagnement des chômeurs, en principe pour faciliter leurs démarche avec un interlocuteur unique.

Mais la situation demeure "insatisfaisante", de l'aveu même de la direction, et les syndicats tirent la sonnette d'alarme depuis des mois sur les risques que fait peser le stress lié à la réforme, l'explosion du nombre d'inscrits liée à la crise, et les agressions verbales ou physiques.

Selon FO, "il y a eu trois nouvelles tentatives de suicide à Noisy-le-Grand, Villejuif et Argenteuil au cours de ce dernier mois dont deux la semaine dernière".

La direction nationale de Pôle emploi a confirmé l'ouverture d'une enquête à Villejuif, comme "c'est le cas à chaque incident de ce type", notamment à Ivry-sur-Seine en début d'année.

Pour la direction, les dysfonctionnements de Pôle emploi n'ont rien à voir avec le drame, puisque cette dame a envoyé un mail à ses responsables, lu par la direction à l'AFP et disant: "la seule chose qui me retient en vie en ce moment, c'est mon travail et j'espère que mon absence ne sera pas trop longue".

 

Laurent Wauquiez a réfuté tout "parallèle" avec la situation à France Télécom, où le nombre de suicides s'est multiplié ces deux dernières années.

Un questionnaire sur le stress au travail a été envoyé aux 45.000 agents de Pôle Emploi dès cet automne et, selon Laurent Wauquiez, la moitié d'entre eux ont répondu.

Il commencera à en parler avec les partenaires sociaux et à partir de janvier et enclencher une négociation sur les conditions de travail et les risques psychosociaux au travail dans la foulée.

Selon Le Parisien, l'ouverture des négociations est prévue le 26 janvier.

Laurent Wauquiez a évoqué d'éventuelles décisions sur des effectifs supplémentaires et des changements d'organisation dans les locaux des agences de Pôle Emploi.

"Depuis un certain nombre de mois, il y a un sport national qui a consisté à critiquer les agents de Pôle Emploi", a déploré Laurent Wauquiez. Il fait sans dotue allusion aux propo de Benoit Hamon qui a qualifié le directeur général de Pôle Emploi de « canaille ». Ambiance !

 

Comme si ça ne suffisait pas, le Snu-FSU, ex-premier syndicat de l'ANPE hostile à la fusion avec les Assedic, s'est imposé en tête du premier scrutin professionnel à Pôle emploi avec 18,86%, talonné par Force ouvrière (18,14%), selon les résultats dans 28 établissement sur 29, obtenus de source syndicale. Les 48.000 salariés de Pôle emploi, dont 30.000 issus de l'ANPE et les autres des Assedic ou nouvellement embauchés, élisaient pour la première fois leurs représentants, sur fond de mécontentement sur les conditions de travail et de réception des chômeurs, et les dysfonctionnements liés à la fusion.
 FO, qui était deuxième syndicat à l'ANPE et deuxième aux Assedic, a estimé auprès de l'AFP "être encore en mesure de remonter l'écart avec le scrutin en PACA" qui aura lieu le 12 janvier, ce que conteste le Snu-FSU. La CGT, arrivé en tête en Ile-de-France, a recueilli 15,66% des voix au plan national, devant la CFDT, ex-premier syndicat des Assedic, qui prend la quatrième place (14,91%).

Ambiance bis!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages