Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 13:43

Rama Yade serait donc un numéro 10 avaleurs de ballons ? Un petit rebeu comme on en voit sur tous nos terrains de banlieue et qui fait jamais de passes ?

Quel culot, n’empêche les politiques (même de son propre camp) n’aiment pas ce prendre de petit pont par une « gamine ». Rama Yade c’est Antonio Cassano* quoi ! On l’aime ou …vous connaissez la suite ! 

 

Dernier épisode en date, sa défense des exonérations fiscales réservées aux sportifs (cf article d’hier), dont la ministre de la Santé (Roselyne Bachelot) a approuvé la remise en cause.

Rama Yade a de nouveau décidé de faire bande à part en défendant les privilèges des sportifs, qualifiant la mesure de « dangereuse » et assurant qu’elle « nuirait à la compétitivité du sport Français ». Elle a soutenu que cela avait permis le retour de Yoann Gourcuff ou Sébastien Chabal.

A noter que le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, s'était également opposé à cet amendement, demandant à ce qu'il soit supprimé lors du passage du texte au Sénat.

 

A mesure que sa cote de popularité s'envole dans l'opinion, l'agacement à son encontre croît dans le parti présidentiel. Le chef de l'Etat ne lui a pas pardonné son refus de prendre la tête de la liste UMP en Ile-de-France pour les européennes. Des propos tièdes sur la candidature de Jean Sarkozy à la présidence de l'Epad ont rallumé le ressentiment élyséen. A quoi s'ajoutent ses tergiversations pour les régionales de 2010 : la conseillère municipale de Colombes préférerait cultiver son implantation dans les Hauts-de-Seine, mais l'UMP voudrait la présenter dans le Val-d'Oise, où une élue a osé dire qu'elle ferait plus « couleur locale ».

 

Lors d’une émission télé hier, la secrétaire d'Etat à la famille, Nadine Morano, s'en est pris à l'attitude de sa collègue, Rama Yade, coupable à ses yeux d'accumuler publiquement les désaccords avec la ligne gouvernementale. "Lorsqu'on n'est pas d'accord, on fait un choix, soit on se tait, soit on s'en va", a-t-elle lancé.

Autre dossier sur lequel Nadine Morano a critiqué Rama Yade, les régionales, où la benjamine du gouvernement est accusée de jouer trop "perso". "Quand vous faites de la politique, vous le faites dans une stratégie collective, notamment d'ailleurs, en ce qui concerne les régionales", a estimé Mme Morano. Rama Yade avait déclaré son intention de se présenter dans les Hauts-de-Seine, refusant une place dans le Val d'Oise. Il faut mettre "le meilleur joueur là où il doit être, à sa place", a martelé Nadine Morano, persuadée que Rama Yade "apportera une valeur ajoutée n'importe où".

 

Le ministre du Budget Eric Woerth a exclu lundi que le gouvernement revienne sur la suppression de l'avantage fiscal dont bénéficiaient les sportifs professionnels au titre du droit à l'image, et a critiqué la position de Rama Yade.

Saluant la position "courageuse" de Roselyne Bachelot qui avait demandé la suppression de cet avantage, le ministre du Budget a critiqué sur RTL la position de la secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade, se demandant si elle connaissait ce sujet "autant qu'elle devrait le connaître". "Lorsqu'il y a publiquement un désaccord entre un secrétaire d'Etat et un ministre, c'est le ministre qui a raison", a-t-il tranché.

 

Bref tout le monde s’y met à cœur joie pour faire taire leur consoeur.

Pourtant la pauvre met de l’eau dans son vin, en effet elle vient d’annoncer au journal de 13h de France 2 (décidément il cumule) qu’elle devrait jouer collectif aux régionales de mars.

Elle s'est dite prête à se présenter là où elle serait «le plus utile». «Ce n'est pas moi qui prends les décision uniquement, c'est un fonctionnement d'équipe», a-t-elle assuré.

 Pas la peine de sourire, ses mots sont bien les siens, ben oui jouer la rebelle ça va pour les droits de l’homme mais dans le sport et pour les régionales ça rigole pas….Allez comprendre !



* footballeur italien assez fantasque, qui lors de son premier entraînement avec la Roma il y a quelques années alors qu’il avait à peine 20 ans, a mis un petit pont au grand Batistuta en le traitant de vechietto (petit vieux) !

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages