Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 16:13

Douze contrats portant sur l'énergie nucléaire, l'aéronautique, l'environnement et les échanges culturels ont été signés lundi lors de la visite en Chine du Premier ministre François Fillon destinée à sceller la réconciliation entre Paris et Pékin, selon des responsables des deux côtés.

Le constructeur Safran allié à l'Américain General Motors dans une co-entreprise baptisée CFM a ainsi remporté un contrat pour la fourniture de moteurs au futur plus gros avion de ligne chinois, le futur C919, concurrent de l'A320 de l'Européen Airbus et du 737 de l'Américain Boeing.

Interrogé par le journal économique "Les Echos", le président du directoire de Safran estime que ce contrat sur 30 ans avec la COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China) pourrait rapporter jusqu'à 15 milliards de dollars (environ 10,5 milliards d'euros) à son groupe.


François Fillon et son homologue Wen Jiabao ont par ailleurs donné le coup d'envoi lundi au Grand palais du peuple à Pékin à la création par Electricité de France et le Chinois GCNPC d'une joint venture chargée de construire et exploiter deux réacteurs nucléaires de troisième génération EPR à Taishan, dans le sud-est de la Chine.

L'accord-cadre avait été signé le 26 novembre 2007 à Pékin en présence des présidents Hu Jintao et Nicolas Sarkozy et la finalisation de l'accord annoncée par l'Elysée en août 2008, mais les relations s'étaient sérieusement dégradées entre les deux pays après la rencontre entre le président français et le dalaï lama en Pologne en décembre 2008. Pékin avait alors suspendu la plupart de ses contacts avec Paris et annulé un sommet important prévu avec l'Union européenne.


Depuis, la colère chinoise s'est apaisée et Nicolas Sarkozy a renoué le contact avec Hu Jintao à l'occasion de plusieurs rencontres internationales, en avril puis septembre derniers, à l'occasion des G-20 de Londres et Pittsburgh. Les visites de haut niveau ont repris. Le ministre chinois du Commerce Chen Deming se trouvait en France le mois dernier, à la tête d'une délégation d'hommes d'affaires, et François Fillon est arrivé en Chine dimanche pour une visite de trois jours, accompagné notamment du PDG d'EDF, Henri Proglio.

En ce qui concerne les réacteurs nucléaires EPR, EDF précise dans un communiqué publié lundi que les travaux ont commencé en septembre. Le premier réacteur devrait entrer en service en décembre 2013, le deuxième en 2015. EDF possède une participation de 30% pour 50 ans dans la co-entreprise, baptisée Taishan Nuclear Power Joint Venture Company (TNPJVC). La totalité du contrat s'élève à 8 milliards d'euros. Les groupes français Areva et Alstom fourniront respectivement les équipements nucléaires et les turbines produisant l'électricité.


C'est pas beau l'amitié franco-chinoise?

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages