Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 12:02

Des déclarations à foisons, des poncifs grandiloquents pathétique, des mises en garde absurde sans oublier les sempiternels coups de pression et chantage, les pouvoirs publics, médias et instance de ce pauvre football français n’en finissent plus de jouer aux sémaphores et aux chevaliers blanchâtre pour faire porter le chapeau un une seule entité le Paris Saint Germain.

 

 

La double page de ce matin du Parisien en atteste, les journalistes sport de cette rédaction ne vivent pas sur la même planète que leur confrères des autres rubriques.

A trois jours d’un match de foot, pitoyablement appelé le classico (il n’y a qu’un seul classico et c’est en Espagne) par certains journalistes sportifs plus fans de poncifs que d’éthique, tous les opportunistes s’embrasent sur des brindilles dispersés ici et là par les RG et la sarij (policier suivant les supporters du Paris SG).

Prêt à croire n’importe quoi, moins c’est plausible plus ça marche, on est en plein « X-Files » ou pour couvrir des mensonges on en invente des encore plus gros. Je n’étalerais pas toutes ces supputations qui sont l’apanage d’une certaine radio populiste abreuvée à la source par la bêtise la plus confondante et la calomnie la plus pitoyable. Quand il s’agit de parler d’autre évènements (voir article bagarre sur fond de gros sous) il y a plus personne.

La pratique est tout bonnement hallucinante, et reviens toujours au même point d’achoppement, les fumigènes !

Ahlala qu’est ce qu’on n’a pas raconté sur les fumigènes, c’est l’équivalent d’un braquage de banque et d’un meurtre réunis, c’est bien plus grave que de détourner des millions, c’est la chose la plus vil au monde, voilà comment on présente le fumigène.

Le fumigène est le symbole de la violence selon ces instances, l’utilisateur de fumigènes est la lie de l’humanité et devient un sous citoyen à qui on met les menottes et qui finit au dépôt de la police avec les violeurs et les assassins toute une nuit.

C’est quelqu’un qui sur simple présomption peut passer deux jours en garde à vue, sans voir personne, sans preuves vidéos ou photos l’accusant, juste sur un témoignage de policier alors que même plusieurs témoins (dont les RG) affirment qu’il n’y est pour rien. Quelqu’un qui au procès risque 3 ans de prison et qui même s’il est innocent se voit notifier de plusieurs mois d’interdiction de stade juste pour la forme.

 

Voilà ou en est le statut de ce supporter, plus de présomption d’innocence (pour je le rappelle un allumage d’un engin pyrotechnique) les IAS (Interdiction Administrative de Stade) tombent à foison, vous êtes déjà coupable avant même un procès qui établira oui ou non votre culpabilité (pour je le rappelle un truc qu’allume les skippers vainqueurs de courses à leur arrivée au port).

Allumer un fumigène peut faire radiner chez vous les flics à 7h00 du matin et qui vous mettent les menottes devant vos parents (car oui j’ai oublié de préciser que le craqueur de fumis à en moyenne 18 ans, arrêter des gamins c’est plus simple et ça fait du chiffre qu'on assimile aux chiffres de la violence).

 

Saviez vous qu’un fumigène (je le rappelle un engin qu'on allume aussi en manifestation dans la rue) craqué à Lyon n’a pas le même coût qu’un fumigène craqué à Paris ? Ca vous étonne ? A Paris un fumi peut coûter 10 000 euros et quasiment dix fois moins dans les autres villes.  Pour le même nombre Paris paiera toujours plus cher, mais oui on est bête la vie est plus chère à Paris!

Ça vous étonne toujours de savoir qu’à Auxerre quand les supporters allument des fumigènes, ils n’ont jamais d’amendes ? Car le chef de la sécurité est ami avec le délégué de la ligue et que celui-ci par amitié ne mentionne pas ces faits dans sont petit carnet. Etonnant non ? Preuve est que le fumigène est un faux problème…que c’est un moyen de gagner de l’argent pour la ligue et un moyen de chantage exercé sur certains clubs pour faire valoir des pseudo problèmes de sécurité.

Je peux concevoir que l’argumentaire peut sembler de mauvaise foi. Alors voilà de quoi faire taire les moutons !

Comment montrer aux gens que cet objet n’est pas un objet de violences ?

Et bien servons nous des chiffres de la lige elle-même, car elle s’est évertuée à……compter les engins pyrotechniques, c’est d’une vacuité hein Mr Ménes ?

Plus de 750 fumigènes, selon eux, ont été allumés l’année dernière à Paris, pour combien de morts je vous prie ? 0 ! Combien de blessés alors ? 0 ! Maintenant passons à des choses plus réalistes…combien d’arrêt de matchs ? 0 ! Combien de plaintes de spectateurs pour manque de visibilité ? 0 ! Et j’en passe….

 

Ce n’est pas une preuve ça ? La ligue fait état de milliers de fumigènes allumés l’année dernière non ? Des incidents à déplorer? Non ! La ligue se fourvoie avec ses propres arguments, c’est un comble !

Tout juste on essaie de rappeller des micros évènements du dernier "classico" (une personne qui est rentré sur la pelouse sans heurts et encore des fumi allumés).
La violence dans les stades n’a pas à être jugé par le prisme de l’allumage de fumigènes, c’est totalement stupide, amalgamé un craqueur de fumis avec un hooligan est stupide !

L’excès de zèle de certains arbitres doit aussi être mis en porte à faux, pour le match de Monaco du Paris SG l’arrêt du match a été d’une stupidité affligeante, les fumigènes lancés sur la piste d’athlétisme (à la demande de la sécurité monégasque) ne gênaient personne, les pétards non plus et, dois je dire, si vraiment il y avait des risques pour les spectateurs, ce n’est pas en arrêtant le match qu’on va régler ce problème Mr l’arbitre "jefaisduzèlepourbienmefairevoirparlaligue".

 

Ah oui le lancer de fumigènes, autre aberration de la lfp et des médias.

Vu que la campagne anti fumis ne faisait pas beaucoup d’adeptes (la majorité des gens s’en foutent sauf si on leur colle des arguments bidons sous le nez) il ont décidés de ne plus dire "allumage de fumigènes" mais bien "lancer de fumigènes" ça fait tout de suite plus dangereux et après on fait tourner en boucle les évènements de Grenoble (ndlm le supporters grenoblois ont lancés quelques fumis sur la pelouse énervés par la piètre prestation de leur équipe) et on fait croire que le destin du fumigène est de finir sur une pelouse.

Déjà amalgamer ces évènement là avec ceux de Monaco est infâme (vu comme je le rappelle les fumis ont finis sur une piste d’athlétisme à la demande de la sécurité locale) et ne vise qu’à faire porter le chapeau aux mêmes.

 

Il n’est pas de parano qui soit corroboré par des faits objectifs, les médias entretiennent sciemment une psychose parce que c’est, selon eux, leur boulot de le faire, la peur des pauvres, des immigrés, des jeunes en banlieue, du chômage, du foot, des grèves etc.

Faire croire à une guerre civile sur certains matchs est criminel, les médias se plaignent à longueur de reportages de la culture de mimétisme des jeunes sur les actes répréhensibles mais ils font de même en incitant à la violence. En mettant des gens dans une cocote minute et se plaindre après que ça siffle.

 

Il est inadmissible que la culture de l’exemple soit toujours mise en place, de faire passer un allumage de fumigènes pour un acte violent ou amalgamé à un acte xénophobe.

La question des fumigènes est complexe certes mais au vu des évènements il est pour moi plus que prouvé que ceux-ci sont utilisés de manière festive et contrôlé notamment  avec les stadiers.

Mettre 2000 policiers est aussi une mesure clientéliste, en Hollande hier pour un Ajax Zagreb pour un stade de presque 60 000 places, il y avait 300 policiers et potentiellement cette rencontre était bien plus « à risques » que tous les matchs du championnat de France réunis et pourtant aucuns incidents notable à déplorer et 150 arrestations…ça se passe de commentaires, l’incapacité de la police française est manifeste !

 

Jouer aux prix citron et prix orange est bien l’apanage de ces gens qui veulent vous faire vivre dans un mode de fou et édulcoré et ce pour n’importe quels motifs pourvu que ça les fasse passer à la télé ou entendre à la radio. Il suffit d'un kéké qui peut se faire passer pour n'importe qui pour que Mr Ménes rentre dans une diatribe para-masturbatoire et pleine de mauvaise foi, comme si cette personne était ce qu'elle prétend être. 

A force de faire croire que tous les trains arrivent en retard on finit par oublier que la majorité arrive en fait à l’heure.

 

http://www.sofoot.com/ultras-ennemis-du-football-117249-article.html

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Sport
commenter cet article

commentaires

karim 13/11/2009 16:27


Bien t'es article camille, j'avai jamais lu mais c'est vraiment interessant!


Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages