Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 21:00

Dieudonné a bien été reçu le samedi 21 novembre à Téhéran par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Entretien d'une heure, "détendu et amical" selon Yayia Gouasmi, président du Parti antisioniste, associé à l'échange. Insolite en apparence, cet impromptu n'aura guère surpris les initiés. Pas davantage que ne les déroute la présence de Jean-Marie Le Pen, parrain d'une fille de "Dieudo" aux réceptions données par l'ambassadeur d'Iran à Paris.

 

 

La rencontre aurait fort bien pu survenir à la faveur d'une de ces conférences sur "le mythe de l'Holocauste" qu'orchestre volontiers la République islamique, refuge des négationnistes impénitents. Nul n'a oublié que celui qui se défend de tout antisémitisme fit acclamer sur scène Robert Faurisson, gourou du déni de la Shoah. Une névrose tenace, maintes fois relayée au demeurant par l'islamo-populiste Ahmadinejad, qui juge l'Etat d'Israël voué à la disparition.

Certes, les deux hommes ont causé sionisme. Mais cette fois, l'ex-partenaire d'Elie Semoun aurait aussi obéi à l'en croire à un élan patriotique. Il s'est rendu le lendemain de manière inopinée à l'ambassade de France à Téhéran, rue Nofel-Loshato. Là, il a vainement demandé à rencontrer "son amie" Clotilde Reiss, qui, selon un témoin, "ne le connaît ni d'Eve ni d'Adam".

Assignée à résidence depuis la mi-août dans l'enceinte de la représentation tricolore, dans l'attente d'un jugement définitif, l'ex-lectrice de français de l'université d'Ispahan, accusée sans fondement d'espionnage au lendemain des émeutes populaires de juin dernier, s'abstient de recevoir tout visiteur extérieur "dans la phase judiciaire en cours". Mais il est clair que l'identité de ce visiteur-là, reçu par le premier secrétaire de la chancellerie, n'a pas incité les hôtes de Clotilde à modifier la règle. Selon un diplomate familier du dossier, la démarche du candidat malheureux aux élections européennes "parasite" les efforts entrepris en coulisse pour obtenir le retour de la captive dans l'Hexagone. "Dieudonné vient faire sa pub sous un prétexte humanitaire, constate cette source. Or, nous évitons comme la peste toute médiatisation de l'affaire. Quand, en outre, elle est incarnée par un tel personnage, au secours!" Le cas de la Française a-t-il été abordé lors de la rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad? Interrogés, les deux hôtes du président iranien ont fait valoir qu'ils n'avaient "le droit de ne rien dire".

 

On aurait même prêter au Dieudo des paroles plus malheureuses (il en a l’habitude) arguant du fait que « si Clotilde Reiss était venu en Iran servir le sionisme, c’est quelle mérite son sort ! »

Comme toujours on « appréciera » diversement la rhétorique navrante si elle est avérée.

Ah oui il affirme avoir le projet de réaliser deux films (financés par l’Iran), l'un sur l'esclavagisme et l'autre sur la guerre d'Algérie pour "donner au peuple noir une autre vision que celle de Spielberg".

Triste nouvelle pour le 7ème Art depuis Vidocq je sais !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages