Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 14:19

Le jury du concours francomot a rendu son verdict, aujourd’hui, sur cinq mots français qui pourraient remplacer des anglicismes utilisés sur Internet. Après des recherches en laboratoire et des tests sur des cobayes humains, voilà les résultats ! Attention roulement de tambour !

 

Le concours initié par le secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la Francophonie, Alain Joyandet, avait pour but d’inviter des étudiants à proposer des traductions pour les mots "chat", "talk", "tuning", "buzz", ou encore "newsletter".

Pour "talk", le jury a retenu comme équivalent français le terme de  "débat". "Newsletter" trouverait son pendant avec "infolettre", une simple traduction au mot à mot.

Pour les trois autres mots ça se corse quelque peu et on sent qu’ lusag de marijuana semble bien touché plus d’un étudiant sur deux.

Ainsi "tuning", l'art de personnaliser sa voiture, deviendrait "bolidage" bel effort que ce terme tout de même, il est aussi beauf que son homologue anglais, c’était le gros défi à relever, que les beaufs s’y retrouvent et bolidage il y a pas à dire ça a de la gueule !

Et "chat" muterait en "éblabla" ou "tchatche" alors là pareil franchement un chat ou un éblabla on s’en la différence et les mois de recherches aux frais de la princesse pour obtenir ça !

 

Reste "buzz" pour lequel le jury a sélectionné "ramdam". Il s'agit en fait d'un un mot d'origine arabe signifiant tapage et vacarme "à cause de la vie nocturne bruyante pendant le ramadan", précise le dictionnaire.

Ce mot "a fait l'unanimité. Il renvoie à l'idée de téléphone arabe, d'info qui circule", estime MC Solaar qui composait le jury avec une dizaine d’autres personnalités et sous la présidence de Jean-Christophe Rufin de l'Académie française. Selon des sources bien informées (Mr Languedepute à bien pensant hebdo) le terme de téléphone arabe aurait été pressenti et Brice Hortefeux et Eric Besson (Mr Languedepute cite en regardant par dessus son épaule) semblait satisfait car ça leur rappelait leur tube préféré de vincent lagaff « la zoubida ».

Ces échos positifs parvenant aux oreilles du jury celui-ci opté pour ramdam pour (Mr Langue de pute cite) « rendre un hommage plus appuyé à la zoubida de vincent lagaff, une chanson pas du tout raciste et discriminante et chanté par un homme qui devrait prochainement être décoré des arts et des lettres par Frédéric Mitterand. »

 

Si l’ironie était faite de framboise, cet article nagerait dans un épais coulis.

 

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Culture
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 16:29

Le comité d'administration de la Comédie-Française a décidé plusieurs mises à la retraite de ses sociétaires. Parmi eux, Catherine Hiegel, 63 ans, doyen de la troupe et sociétaire depuis 1976, vient d'être remerciée. Elle était un pilier de la Maison Molière qu'elle a intégré il y a quarante ans. http://eco.rue89.com/2009/12/12/a-la-comedie-francaise-la-mediocrite-finit-par-lemporter-129623

 

La décision n'émane pas de l'administratrice du Français, Muriel Mayette, mais du fameux comité qui, selon les statuts de la vénérable maison, décide du sort des membres de la troupe. Dans ce comité siègent l'administrateur, le doyen - Catherine Hiegel, donc -, et six comédiens qui, actuellement, sont Eric Génovèse, Claude Mathieu, Alexandre Pavloff, Andrzej Seweryn, Véronique Vella et Florence Viala.

Réuni dimanche 6 décembre, le comité aurait, par cinq voix contre deux (les deux dont disposent Mme Mayette) et une abstention, voté l'éviction de Catherine Hiegel, au motif qu'elle ne "serait pas un bon doyen". "Mes camarades m'ont dit que j'étais une grande actrice, un bon metteur en scène, mais un piètre doyen, raconte la comédienne. Ils ne m'avaient jamais fait part, depuis que j'occupe cette fonction, de leurs récriminations."

Catherine Hiegel, qui a eu 63 ans le 10 décembre, est unanimement considérée comme une des plus grandes actrices françaises. Elle est rentrée au Français en 1969 et, depuis, a brillé dans nombre de grands rôles, chez Molière, Goldoni, Brecht ou Genet.

Sa mise en scène de L'Avare, de Molière, créée le 19 septembre, rencontre actuellement un succès fou.

C'est le comédien le plus ancien dans la maison qui doit obligatoirement occuper cette fonction de doyen, laquelle consiste souvent à mettre de l'huile dans les rouages d'une troupe où les rivalités sont incessantes.

"Avec mon tempérament de grande gueule, je n'ai sans doute pas été suffisamment consensuelle", analyse l'actrice, qui se dit "choquée, anéantie, niée" par cette décision qui doit encore être validée en assemblée générale, à la fin du mois. "Leurs larmes ne m'ont pas plu. Quand on prend une décision, on l'assume, on ne pleure pas après. Moi, je pleure à la maison", a-t-elle raconté à l’AFP, en soulignant que son "coeur est froid".

 

 

Michel Robin, Pierre Vial et Isabelle Gardien quitteront également la Comédie-Française.

Interrogé sur les raisons de cette mise à la retraite, le secrétaire général du théâtre n'a souhaité faire "aucun commentaire".

 

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Culture
commenter cet article

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages