Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 15:43

01/04/16 
Le procès du chanteur neomelodico Raffaello s'ouvre aujourd'hui. Il est accusé le 20 mai 2015, d'avoir tiré sur un groupe de repris de justice qui lui avaient «volé» son micro en plein spectacle et ne voulaient pas le lui redonner. Le chanteur connu pour avoir participé à la BO du film Gomorra, né Raffaele Migliaccio, est accusé d'avoir fait feu sur un groupe d'hommes lors d'une de ses performances dans le restaurant Teverola. Cette fusillade a fait un blessé, innocent victime d'une balle perdue. Cet épisode de la «vie napolitaine» a émergé grâce aux enquêtes de la police, enquêtes qui concernaient les mêmes personnes à qui Migliaccio a eu maille à partir. Les «victimes» du chanteur, en fait, ont finis en prison en juillet 2015 pour des crimes liés à la drogue. Au cours des enquêtes sur la contrebande, et grâce aux écoutes, la police a eu vent de l'épisode. L'histoire a été prise au sérieux parce que ces mêmes personnes chercheraient à se venger de Raffaello. L'audience préliminaire, qui a eu lieu ce matin à Aversa, a pris fin avec onze procédures sommaires de mises en examen (apparemment les jeunes mis en cause seraient en lien avec des membres du capoclan Andrea Autiero Gricignano). 

(il fatto quotidiano)

(il fatto quotidiano)

01/04/16 
San Giuseppe Vesuviano – La police les a pourchassé pendant plusieurs semaines. 3 hommes étaient recherché pour un cambriolage dans un appartement à San Giuseppe Vesuviano, mais aussi pour d'autres vols qui ont eu lieu dans la ville au cours des deux derniers mois. Ils ont été arrêtés ce matin, après des investigations laborieuses. Mario Listo, 33, de San Giuseppe Vesuviano et deux frères d'Octaviano : Francesco Nappi, 20ans et Domenico Nappi, 18 ans, tous connus de la police. Le premier a été transféré directement à Poggioreale, tandis que les deux frères ont un mandat d'arrêt à domicile. Les enquêtes ont commencé après une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes qu'ils ont attaqué et immobilisé pour y dérober les quelques biens. La police a pu constater que le 17 mars 2016, les trois ont pénétré dans la maison d'un vieil homme à San Giuseppe Vesuviano. A cette occasion, après avoir attaché la victime, ils n'ont pas hésité à lui mettre des coups de pied et de poing pour lui prendre un téléphone mobile et 200 euros avant de fuir. L'homme, sauvé par des voisins, risquait une crise cardiaque. Malgré le choc et le traumatisme de l'embuscade, la victime âgée a été en mesure de donner une description détaillée de la dynamique du vol et la physionomie des voleurs.

03/04/16
Ca fait le buzz, le profil facebook en avatar un enfant, grimé en parrain avec une arme à la main met les médias locaux mal à l'aise. Il faut dire que tout y est fait pour susciter la polémique. 
Le nom du profil est Fortunato Di Venenzio comme le nom du frère du fugitif Rodolfo dans le film «L'onore et il rispetto». Son lieu de résidence ? Spoon River en référence au quartier Forcella («fourchette»). Et sur ce profil on peut y voir de vraies photos de criminels et autres baby boss dont Emanuele Sibillo, Antonio Napoilitano ect...
Une vraie blague de mauvais goût pour les observateurs, «prouvant que la camorra fascine toujours autant la population». 

(Il Mattino)

(Il Mattino)

03/04/16 
Deux condamnés, membres présumés du puissant clan Mallardo ont fait appel de leur condamnation au vu de preuves insuffisantes concernant leur détention dans l'une des enquêtes les plus complexes sur blanchiment d'argent de la Camorra.
Et voilà comment Giovanni et Domenico Dell'Aquila, frères du célèbre Giuseppe (alias «Peppe o ciuccio», toujours considéré comme le bras droit des Mallardo) ont présenté une demande de libération après expiration de la durée de leur mise en examen: condamné à 14 et 16 ans, pourraient venir avant la définition de la seconde décision de l'instance, prévue dans quelques mois seulement.
Les six années de la 1ère phase se sont écoulés (la limite assignée par le code dans une enquête sur les faits camorriste pour terminer l'appel).
Les deux frères sont susceptibles d'avoir un nouveau procès.

04/04/16 
La Guardia di Finanza a mené l’opération «Gran Bazar» contre un double réseau de diffusion de marques de vêtements contrefaits. 53 personnes ont été arrêtées : 19 ont été incarcérées et 34 autres ont été placées aux arrêts domiciliaires. Le premier réseau importait des vêtements haut de gamme depuis la Turquie et les revendait dans des boutiques complices en Lombardie, Vénétie, Toscane et dans les Pouilles. Une partie de la marchandise était également ré-expédié vers la Chine pour y être vendue. L’autre réseau, dirigé par Gennaro «O’Cinese» Caputo, diffusait des marques contrefaites via le marché parallèle tenu en général par des immigrés en Italie. 18 locaux pour stocker la marchandise, 158 machines industrielles, 470.000 pièces de vêtements,… ont été saisis. 

05/04/16 
Giugliano a Campania, la police a arrêté Giuseppe Pellegrino, 43 ans, affilié au clan Casalesi - faction Bidognetti. Il était recherché depuis novembre dernier, pour servir un total de 11 ans de prison pour association de malfaiteurs avec la mafia et extorsion. 

Pellegrino (CasertaCe)

Pellegrino (CasertaCe)

05-06/04/16 
Pluie de feu via Antonino Pio à Soccavo. Au moins une dizaine de coups de feu ont été tirés dans la rue en face de l'église de Montevergine. Sur le terrain, ont été trouvés 32 douilles, avec des balles coincés dans 2 balcons, mais heureusement personne n'a été blessé. Beaucoup ont dit qu'un incident similaire est également arrivé lundi soir dans la même zone. Il est facile d'imaginer une nouvelle vague de violence dans ce quartier.

06/04/16 
Les tueurs présumés de Vincenzo Amendola, Gaetano Formicola et Giovanni Tabasco, ont été libérés de prison pour insuffisance de preuves et la mise en doute des confessions du 3ème larron, Giovanni Nunziato, dont les informations n'ont pas pu être vérifiées

08/04/16 
Un jeune homme de 25 ans est entre la vie et la mort après avoir été blessé par une balle dans la tête à Marano, par un homme à pied. La victime n'est pas connu des services.

08/04/16 
Maxi-saisie de cigarettes de contrebande, effectuée par la Guardia di Finanza, qui se trouvait dans un entrepôt agricole d'environ 200 mètres carrés, à Striano, dans la province de Naples. La valeur des produits saisis a été estimé à environ 700 000 euros. Cinq personnes ont été arrêtées dont trois napolitains. Au total, plus de 8 tonnes de cigarettes ont été saisies.

09/04/16

Caserta. Les policiers ont arrêté en flagrant délit de détention de drogue à des fins de trafic Luigi Cimmino, 53 ans et Giuseppe Buonanno, tous deux résidents de Giugliano a Campania, surpris à bord de leurs voitures à San Marcellino en possession plus de deux cents grammes de «marijuana» et plusieurs centaines d'euros en espèces, considéré comme le produit de l'activité illégale.
les perquisitions, effectuées à Giugliano a Campania et Villaricca, ont permis de trouver et de saisir au total, 5,4 kg de "haschisch", déjà emballés. Les personnes arrêtées ont été placés en résidence surveillée.

09/04/16

 

Assassinat de Fabio Giannone (InterNapoli)

Assassinat de Fabio Giannone (InterNapoli)

Un jeune de 21 ans a été retrouvé mort à Sacondigliano via Vittorio Emanuele III. La victime s'appelait Fabio Giannone, il avait un petit casier judiciaire et son corps a été retrouvé sus le trottoir avec son scooter non loin et une voiture quasiment au dessus de lui. On suppose qu'il a été renversé par une voiture mais il y a tellement de zones d'ombres que la police n'exclue pas une assassinat car la voiture se trouve avoir été volée.

09/04/16

Un narcotrafiquant napolitain recherché pour trafic de drogue et association mafieuse a été arrêté en Espagne. Davide Scuotto, 43 ans, originaire de la zone campi flegrei au nord ouest de Naples a été interpellé à Barcelone. En cavale depuis avril 2013, l'homme est soupçonné d'être un intermédiaire entre l'Italie et l'Espagne pour le transport de la drogue. Il a été arrêté à l'aéroport international alors qu'il attendait sa famille qui lui rendait visite.

11/04/16

Giugliano. Vincenzo De Luca, 21 ans de Secondigliano a été intercepté dans un appartement près de Lago Patria. Le jeune homme avait été accusé de vol en juin dernier à Todi dans la province de Pérouse. Il était accompagné de trois autres complices qui ont tous été arrêté. Vincenzo lui avait été placé en résidence surveillée avec l'obligation de porter un bracelet électronique. Mais il y a un mois,il a littéralement scié le dispositif électronique et avait commencé sa cavale.

12/04/16

Naples, via Casanova, 5h du matin, Giuseppe Matino, un père de famille tranquille est abattu par des tueurs dans la rue alors qu'il se trouve sur son scooter. Inconnu des services, la police envisage tout de même une exécution camorriste. Le motif ? La jalousie. En effet, il semble que Matino avait entamé une liaison avec l'ex femme d'un criminel local.

Giuseppe Matino (Corriere del Mezzogiorno)

Giuseppe Matino (Corriere del Mezzogiorno)

13/04/16
La police financière a saisie pour 25 millions d'euros de biens appartenant à des affiliés du clan des Casalesi, faction Iovine et Guarnera (active à Acilia, banlieue sud de Rome).
Sont concernés Mario et Salvatore Iovine, Sergio et Sandro Guarnera, Arben Zogu, Orial Kolaj, Petrit Bardhi, Franco Crispoldi et Fabizio Diotallevi.
Objet de la saisie : dix sociétés opérant dans la gestion et l'octroi de machines à sous et le BTP, les actions de sept sociétés, 18 propriétés, dont des villas de luxe à Rome et sa province, en Sardaigne et les Abruzzes, 12 voitures et motos, des comptes bancaires. 
Ce groupe était aussi en contact avec des contacts de la Banda Magliana, Luciano Crialesi et Renato Santachiara et même avec un clan ndranghetiste de Gioia Tauro, le clan camorriste des Esposito de Sanità et avec Massimo Carminati la tête pensante de la «Mafia Capitale».

13-14/04/16

Plusieurs coups de couteau sur le côté gauche de la poitrine et une blessure au bras, tel est le bilan de l'attaque dont a été victime à Domenico Equabile, repris de justice de 45 ans résident à Soccavo. Peu de doute possible, il s'agit bien d'une tentative d'assassinat qui s'est déroulée dans le quartier Traiano Equabile avait déjà été victime d'un règlement de comptes le 23 novembre 2014 quand on a ffait feu par trois fois sur lui. L'homme est le père d'Arturo Equabile, le jeune homme que la police poursuivait la nuit où un policier a tiré et tué sur Davide Bifolco, 17 ans. Selon la reconstitution, 3 hommes sont arrivés sur des scooters et ont attaqué Domenico. Transféré à l'hôpital, ses jours en sont plus en danger. La victime n'a fourni aucunes informations utiles. Traiano est à l'instar de Soccavo et Pianura, une zone où le commerce de la drogue y est florissant et la police pense qu'il s'agit d'une querelle sur fonds de trafic de drogues.

14/04/16

En quelques heures, trois épisodes de violence ont semé la panique parmi les habitants de Acerra, près de Naples. Initialement, il y a eu une embuscade dans laquelle a été blessé un jeune homme au casier judiciaire vierge. Plus tard , une grêle de coups de feu a frappé la façade d'un bâtiment: un avertissement d'un clan de la Camorra. Le troisième épisode est celui qui a suscité le plus d'inquiétude: deux hommes armés de mitrailleuses à bord d'un scooter se sont arrêtés devant une école élémentaire sur la Piazza Falcone et Borsellino, dans le centre de la ville. L'incident est survenu peu avant la sortie et la scène a effrayé les parents venus à l'école pour chercher leurs enfants. Ce sont précisément les parents d'élèves qui ont donné l'alerte pour que les enfants restent dans le bâtiment.

14/04/16

Riccio (SI24)

Riccio (SI24)

Elle a pleuré dans la salle d'audience devant le tueur présumé de son fils. Cette mère a confirmé ce qu'elle avait dit à la police, sur la responsabilité présumée de l'accusé dans la mort de son enfant, Massimo Di Franco, il y a deux ans. Ce 26 février 2014. Massimo est grièvement blessé par balles et est encore conscient quand sa femme arrive près de lui sur les lieux du crime alors qu'on allait le transporter à l'hôpital. Elle lui a demandé si son tueur était Alessandro Riccio, et selon elle il a fait le signe «oui» de la tête avant d'être embarqué dans l'ambulance. Il décèdera de ses blessures. Di Franco a été tué parce qu'il n'a pas voulu dealer pour les Giuliano. Le crime a eu lieu à San Gennaro tout près de Sanità. 
Un autre témoin, un pizzaiolo qui s'était lié d'amitié avec le tueur présumé, a déclaré : «il m'a demandé d'aller voir la mère de Massimo pour lui dire que ce n'était pas lui l'assassin et qu'elle devait arrêter de colporter cette rumeur au risque de s'attirer des insectes(sic)» 
Un message visant à dissuader la famille de le dénoncer à la police.
Ce meurtre a été réalisé au nom des Sibillo à l'époque où l'entente avec les Giugliano était bonne.

14/04/16 
Torre del Greco. Blitz dans un laboratoire de drogue dans le quartier de San Gennariello, la police a arrêté quatre dealers. Elle a démantelé un laboratoire pour l'emballage et la vente au détail de haschisch et de marijuana via San Gennariello, zone Sant'Antonio, où règne le clan Falanga. Michele Di Sario, 28 ans, connu des services, sa compagne Anna Raiola, 32 ans, Raffaele Di Donna, casier judiciaire vierge de 18 ans et un mineur de 17 ans, un «baby killer» déjà connu de la police. Ils sont poursuivis pour détention à des fins de trafic de drogue.
Pendant le raid, la police a trouvé une grande quantité de drogue cachée dans la cuisine: en particulier, un tableau de bord avec 85 grammes de haschich, 98 grammes de marijuana cachés dans le sac de Anna Raiola, un sac de cellophane contenant encore 200 grammes de marijuana, un pot avec 195 euros en petites coupures de produit éventuel d' une activité illégale, une balance et du matériel pour l'emballage. A l'arrivée de la police, Raffaele Di Donna a tenté de s'échapper par la fenêtre, mais il a été rapidement bloqué par la police qui avait déjà encerclé la maison.

15/04/16

Carlo et consorts (Internapoli)

Carlo et consorts (Internapoli)

Quatre personnes dont Carlo Lo Russo, 49 ans, et sa femme Anna Serino, 46 ans, ont été arrêtés lors d'une opération de la police liée à l'enquête sur l'assassinat de Pasquale Izzi, 55 ans, tué avec une douzaine de coups de feu le 29 mars à Naples. Izzi, qui a été arrêté pour divers crimes, a été criblé de balles alors qu'il quittait son domicile pour retourner en prison après une permission pour les vacances de Pâques. 
Outre Lo Russo, considéré comme l'instigateur de l'assassinat, et Serino, accusé d'avoir apporté un soutien aux tueurs et les a incités, ont été arrêtés Luigi Cutarelli, 21 ans, le tueur présumé et neveu d'Anna, et Mariano Torre, 28 ans, accusé d'avoir rejoint Cutarelli et en l'aidant à localiser Izzi. Pour les quatre, la police a exécuté un ordre de détention provisoire émis par le juge d'instruction de Naples pour assassinat prémédité, détention illégale et port d'arme à feu. Selon les enquêtes, le mobile du crime se trouve dans les vieilles rancunes que Lo Russo, régent du district Miano, éprouvait à l'encontre de Izzi qui devait finir de purger sa peine en juillet. Il aurait notamment eu des liens avec un membre d'un groupe rival des Lo Russo. Izzi était attendu par des hommes armés à l'arrière de sa maison, via Ianfolla, où il avait garé «sa voiture».  Le matin de l'assassinat c'est Anna Serino qui a préparé le petit-déjeuner du jeune tireur, l'incitant à exécuter son devoir. Cutarelli qui se fait appeler «kamikaze» aurait même déclarer au policiers qu'il serait prêt à se faire exploser pour son boss. Le meurtre d'Izzi aurait été une sorte de cadeau de Cutarelli pour Lo Russo.

16/04/16 
Aujourd'hui à Pomigliano d'Arco. Peu après 13 heures, via Nazionale delle Puglie, un homme de 35 ans, a été touché aux jambes par des coups de feu. La victime, un Napolitain déjà connu de la police, a dit avoir été blessé alors qu'il était dans sa voiture. Le tireur était sur un scooter. 

17/04/16 
Roberto Manganiello, 34 ans, régent du clan sécessionniste des Marino, a été arrêté la nuit dernière dans sa maison de Orta di Atella près de Caserta.
Le patron, était recherché, entre autres, pour le double assassinat de Fulvio Montanino, bras droit des Di Lauro, et Claudio Salierno, qui a eu lieu le 28 octobre 2004, ce qui a donné lieu à la première «faide de Scampia». Lors de son arrestation il était chez lui, en compagnie de sa maîtresse, avec l'intention de regarder le match de Naples face à l'Inter.
Il a été arrêté par des policiers déguisé en livreur de pizza. 
Roberto Manganiello était également poursuivi pour port et détention illégale d’arme, ainsi que pour association de malfaiteurs à caractère mafieux. 

Manganiello (Gazzetta dello Sport)

Manganiello (Gazzetta dello Sport)

20/04/16 
Plus de 25 impacts de balles de kalachnikovs ont été retrouvés sur la façade du commissariat de Secondigliano, les assaillants étaient au nombre de 4, ils ont aussi tirés sur la voiture de police garée devant.

21/04/16
Le policier responsable de la mort de Davide Bifolco a été condamné à 4 ans et 4 mois de prison. Si la décision a satisfait l'avocat de la famille Bifolco, le père de Davide lui s'est offusqué de voir la différence de traitement entre un civil et un policier «mon autre fils a pris 5 ans pour un vol et un policier tue mon fils et ne prend que 4 ans et 4 mois ? Honteux».

21/04/16 
Guet-apens à Piscinola dans la banlieue est de Naples (Scampia) où Daniele Stara, âgé de 30 ans a été abattu par balles. Originaire de Salicelle (Afragola) le jeune homme attendait sa petite amie devant sa maison via Vittorio Emanuele. C'est là que 2 hommes sont arrivés et ont tirés sur Daniele qui est mort sur place. Bien qu'il avait un casier, il ne semblait pas faire partie du «clan Barbato» local bien qu'il était un dealer connu. Il a commencé à fréquenter Piscinola après avoir rencontré sa fiancée. L'ordre d'exécution viendrait malgré tout de Salicelle sur fonds de trafic de drogues sans doute...

 

Assassinat de Daniele Stara (OttoPagine)

Assassinat de Daniele Stara (OttoPagine)

21/04/16 
Pasquale et Ciro Aprea, Luigi Cuccaro et Andrea Andolfi ont tous trois reconnus les charges pour meurtres contre eux lors du procès des boss des clans Cuccaro et Aprea.
Ils étaient accusés du meurtre de Ciro Porro, un père de famille innocent tué en faveur pour un autre clan et de celui de Ciro Veneruso dans une embuscade en 1996.

21/04/16 
La police a arrêté un membre important du clan Grimaldi, Giovanni Artiano, 55 ans, du quartier Traiano pour détention d'armes. Son épouse a aussi été arrêté ainsi qu'un autre membre de la famille.

22/04/16 
2 personnes ont été tuées et 3 autres blessées dans une fusillade ce soir vers 20h00 via Fontenelle dans la quartier Sanità. Les deux tués sont Giuseppe Vastarella, 42 ans régent de la famille Vastarella et son beau-frère, Salvatore Vigna, 41 ans connu pour contrebande. 
Les 3 blessés, Dario Vastarella, 33 ans, Antonio Vastarella, 25 ans et Alfredo Ciotolla, 21 ans ont tous été emmené à l'hôpital et ont un casier vierge.
La fusillade s'est déroulée non loin d'un club social «Maria Santissima dell'Arco» et les alentours étaient remplis de gens et d'enfants. Le tueur serait arrivé sur un scooter avec le visage masqué et a fait feu à au moins 8 reprises.
Ce quartier est l'objet de beaucoup de convoitises de la part des clans locaux. On pense à un acte du clan Esposito-Genidoni.
La police estime qu'en plus du tueur et du motard, 6 autres personnes (des specchiesttisti) auraient participé aux meurtres. 2 personnes semblaient être à l'extérieur prêts à couvrir le tireur et au moins 2 autres chargés de surveiller la rue en cas de présence «d'ennemis» et enfin un dernier devait être dans le local pour signaler aux autres que les cibles étaient bien là. 

Guet-apens à Sanità (Internapoli)

Guet-apens à Sanità (Internapoli)

25/04/16 
Antonio Nicolao, 58 ans, considéré comme régent du clan Licciardi a été arrêté aujourd'hui à Naples. Il a été condamné à 9 ans et 8 mois de prison par le tribunal de Milan pour plusieurs délits de complot, recel et vol aggravé.

25-26/04/16 
La nuit dernière, un jeune homme de 26 ans, Walter Mallo, a été blessé par un coup de fusil tiré par deux inconnus alors qu'il roulait sur la route en voiture.
Il y a sûrement un lien avec le double assassinat de la Via Fontanelle, à Sanità, vendredi dernier, de Giuseppe Vastarella et Salvatore Vigna. Mallo, qui voyageait en compagnie d'un ami, a été blessé au bras. Selon l'enquête de la police, le groupe Mallo posséderait le contrôle du district de Don Guanella et serait entré en conflit ouvert avec le clan Lo Russo de Miano. 

26/04/16 
Ercolano. Le soutien «logistique» du clan Lo Russo à été nécessaire pour tuer la «tête» des Ascione-Papale, Mario Ascione et son garde du corps Ciro Montella. Les responsables de ce crime datant de 2003 ont maintenant un nom et un visage, ils ont également été arrêtés. En tout neuf personnes appartenant au Birra-Iacomino d'Ercolano et les Lo Russo de Naples, une alliance qui à l'époque a permis l'exécution des deux hommes à Corso Resina, dans le centre de la ville. La «mission» a été décidé par les dirigeants de Cuparella, à l'époque détenue, et a été confié aux tueurs experts de l'association napolitaine. Parmi les destinataires des ordonnances d'arrêts apparaît Carlo Lo Russo, qui, à l'époque a donné sa bénédiction aux meurtres. Pour révéler aujourd'hui qui est derrière ce crime, quatorze repentis «secrets» qui ont ainsi permis de clarifier l'un des meurtres les plus tonitruants de la querelle entre les deux familles.

Mario Ascione (loravesuviana.it)

Mario Ascione (loravesuviana.it)

26/04/16
La police a arrêté 10 personnes en lien avec la saisie d'un arsenal appartenant à un clan camorriste. Michele et Vincenzo Sarnelli, père et fils de 58 et 25 ans de Secondigliano et connus de la police font partie des interpellés. Ainsi qu'Abdalla Salim, rwandais de 60 ans, Raffaele Gabriele, 50 ans de Scampia, Fedele Radunanza, 38 ans d'Ottaviano, Yacinne Gueche, algérien de 26 ans, Gennaro Ciotola, 54 ans déjà en résidence surveillée (a été mis en détention pour 4 ans pour vol et enlèvement), Nicola de Maso, 44 ans de Melito un affilié du clan Vanella Grassi et Salvatore Bernardo, 38 ans, déjà connu pour fausses déclarations à agent.

27/04/16 
Encore un assassinat à Naples dans le quartier de Miano, Aniello di Napoli, 46 ans, a été abattu dans une embuscade. Il était connu pour trafic de drogue et vols et pour être proche des Lo Russo. Le 9 décembre dernier, c'est son fils Vincenzo Di Napoli qui était tué à Miano.
C'est le 14ème assassinat camorriste de l'année 2016.
La police pense que ces tensions existent à cause de la baisse d'autorité des Lo Russo et notamment de l'arrestation du régent Carlo il y a quelques jours. Il semble qu'un jeune caïd émergent de la zone Don Guanella (Secondigliano) cherche à prendre la place profitant de la faiblesse du clan régnant.  Ce serait le même qui aurait été blessé le 26 avril dernier, Walter Mallo. Est-ce le même qui est derrière l'assassinat de Vastarella et Vigna à Sanità le 22 avril dernier ? Ou bien est-ce l'œuvre des Lo Russo ?

Assassinat d'Aniello Di Napoli (Il Mattino)

Assassinat d'Aniello Di Napoli (Il Mattino)

29/04/16 
La police équatorienne, en liaison avec les autorités italiennes, a procédé à l’arrestation de Salvatore Iavarone, 66 ans, à Guayaquil. Installé en Équateur depuis 16 ans, Iavarone est un  «courtier» de cocaïne lié au clan des Tamarisco de Torre Annunziata (près de Naples). Il avait ouvert le restaurant «Positano» à Guayaquil et exportait des fleurs vers l’Italie. 

Salvatore Iavarone (Extra)

Salvatore Iavarone (Extra)

 

Sources : (Il Mattino, InterNapoli, OttoPagine, Repubblica, Crimorg)

Partager cet article

Repost 0
Published by Desmoulins - dans Camorra
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog à part
  • : Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!
  • Contact

Recherche

Pages